×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Gestion de risque : la méthode prudente de Wafa Assurance

Mercredi 23 Septembre 2020 - PAR bourse news

A l'occasion de la présentation de ses résultats semestriels par visioconférence, mercredi, le top management de la compagnie a donné plus de détails sur sa gestion des provisions au premier semestre et qui a fait basculer le résultat net dans le rouge.

 

Cette stratégie de gestion des risques est particulièrement prudente. En effet, alors que l'ACAPS a décidé d'assouplir les règles de provision de dépréciation des actions en portefeuille avec une mesure dérogatoire permettant de tenir compte de la crise, en élargissant l'historique du cours moyen retenu à 6 mois (contre 3 mois habituellement) et de ne déclencher la provision qu'après une perte de 30% (contre 25% habituellement), Wafa Assurance a provisionné au premier dirham de pertes. Ramsès Arroub nous indique que la compagnie a toujours opéré de la sorte et qu'elle a donc opté pour le principe de la permanence des méthodes, du moins pour le moment, par prudence. « Nous avons toujours provisionné au premier dirham en privilégiant le principe de prudence. Et c'est la première fois que l'on nous demande d'en parler ».

Il faut dire qu'avec la baisse du marché actions, cette stratégie de provisionnement s'est traduite par un résultat financier en forte baisse en Non-Vie de -350 MDH (contre 452 MDH au S1 2019) et un recul de 12% du résultat financier Vie à 467 MDH. Le résultat net de la compagnie est, lui, déficitaire de 191 MDH. « Nous aurions pu appliquer les mesures de l'ACAPS et afficher un résultat plus élevé. Mais étant donné que les résultats à fin juin sont provisoires, nous avons décidé de reporter cette décision à la fin de l'année... Si la situation économique s'améliore, nous pourrons éventuellement les adopter, autrement nous garderons la même méthode. Cela dépendra de notre appréciation du retour à la normale de l'activité économique », conclut celui qui aime qualifier les compagnies d'assurance « d'animaux au souffle long ».

Dans son communiqué financier publié avant Bourse, Wafa Assurance a d'ailleurs précisé que cette décision permet de disposer d’un temps additionnel utile pour mieux apprécier la situation macroéconomique, le comportement des marchés financiers et les risques de solvabilité et de réétudier, pour la clôture des comptes annuels 2020, une éventuelle adoption des mesures dérogatoires.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Wafa Assurance
Partage RéSEAUX SOCIAUX