×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Auto Hall abandonne le financement des véhicules agricoles

Vendredi 20 Mars 2015 - PAR bourse news

Globalement, Auto Hall a maintenu ses parts de marché sur l'ensemble de ses segments de prédilection. Des parts de marché qui atteignent 41,8% dans le marché du véhicule industriel, en progression de 8% par rapport à l'année 2013, 26,1% dans le marché du véhicule utilitaire léger contre 26,6% en 2013, 10,9% dans le marché de la voiture particulière, en hausse de 0,7% par rapport à l'année dernière. En revanche, Auto Hall affiche une part de marché de 17,5% dans le marché du tracteur agricole, en baisse par rapport aux 30% de l'an dernier, en raison de l'arrêt des financements accordés par la société. Selon son président, Abdellatif Guerraoui, “nous avons estimé qu'il est moins risqué de nous concentrer sur notre activité réelle qui est la vente de véhicules, plutôt que de gérer le financement et les risques qui y sont rattachés. Nous avons demandé au Crédit Agricole de nous accompagner dans le financement. Ce nouveau modèle est en plein rodage et nous retrouverons nos parts de marché habituelles lorsqu'il sera maîtrisé”. Selon le management, l'arrêt de l'activité de financement est dû à la montée des impayés. Résultat, le chiffre d'affaires consolidé du groupe est en baisse de 1% à 3,4 Mds de dirhams. Mais en social, qui représente l'activité organique du groupe comprenant l'activité de distribution traditionnelle, le chiffre d'affaires grimpe de 2% à 2,4 Mds de dirhams, et ce notamment grâce à de nouvelles marques distribuées.

Le management explique qu'à moyen terme, l'abandon de l'activité de financement permettra aux équipes de se concentrer sur l'effort opérationnel.

Par ailleurs, Auto Hall a dégagé un bénéfice net consolidé de 219,5 MDH contre 218 MDH en 2013, soit une hausse de 1%. Une hausse qui provient de la bonne tenue du taux de change du Dirham contre la monnaie nippone. Auto Hall proposera la distribution d'un dividende de 3,5 DH/action, soit un rendement de presque 4% dans la moyenne attendue du marché, et ce pour un cours de 91,6 DH.

A noter enfin que la société continuera de surfer sur sa principale force : le réseau. Il a été consolidé par l'ouverture de 3 nouvelles agences cette année, alors que 15 autres sont en construction. Ce réseau a permis à une marque comme Ford de passer d'une part de marché de 3,5% en 2008 à 9,2% en 2014 dans un marché qui a fait du surplace sur la période.

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autres articles en relation