Lundi 07 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 7 février 2022

Revue de presse économique du 7 février 2022
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue lundi 7 février 2022

L'Economiste

Les écoles privées transforment leurs bachelors en licences. Le ministre de l'Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui, ne l'a pas encore annoncé officiellement, mais c'en est bel et bien fini du bachelor. C'est d'ailleurs l'un des reproches qui reviennent souvent dans la bouche des opérateurs du privé, le manque de communication du ministère. «Aujourd'hui nous sommes dans le flou. Comme la décision n'est pas encore officialisée, nous ne savons pas quoi faire pour les accréditations des filières par exemple. Doit-on déposer des bachelors ou des licences ? Nous ne savons pas non plus comment orienter notre communication", relève le patron d'une école. Les établissements ont, toutefois, pris les devants. Ceux qui ont lancé des filières bachelor cette année sont en train de les transformer en licences, selon la Conférence des grandes écoles.

Le stress test de l’industrie automobile . «L'année 2022 sera pire que 2021!» s'accordent à dire les patrons de l'industrie automobile. La crise des semi-conducteurs devrait s'accentuer durant ce premier semestre avec des conséquences lourdes sur les indicateurs de ce secteur stratégique. C'est ce qui ressort de la dernière rencontre du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, avec les opérateurs économiques et dirigeants de la CGEM. «La particularité de notre secteur est qu'il s'inscrit dans une logique globale. De plus, il interagit directement avec les industries mondiales, les chaînes de valeur, le marché des commodités... Il a aussi des interactions à la fois régionales et nationales», tient à préciser Mohamed Bachiri, en sa qualité de directeur du groupe Renault Maroc et coordinateur du Pôle industriel.

Aujourd'hui Le Maroc

Agro-industrie : La Fenagri dresse les priorités . Les agro-industriels marocains examinent les pistes potentielles qui leur permettront d’effectuer leur sourcing au niveau local. Une analyse approfondie est actuellement en cours pour déterminer les nouvelles orientations à suivre pour atteindre cette étape. Les conclusions de cette étude menée conjointement par la Fenagri et le ministère de l’industrie et du commerce seront dévoilées dans les prochains jours. Les premières indiscrétions font écho d’un potentiel énorme qui permettra à l'agro-industrie de contribuer à la création de valeurs d’autres secteurs. C’est ce qui a été annoncé lors d’une rencontre organisée par la CGEM en partenariat avec la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FENAGRI).

Ryanair sécurise ses vols vers le Maroc . La task force ONMT a également atterri à Dublin afin d'y rencontrer le top management de la compagnie. Pour l’Office national marocain du tourisme, il s’agit d’un déplacement hautement stratégique. Ryanair étant un partenaire majeur de la destination Maroc et constitue l’un des principaux acteurs de l’activité aérienne du Royaume. «Aujourd’hui, nous avons pu confirmer avec force notre partenariat avec Ryanair, première compagnie européenne. La reprise imminente de la programmation de la compagnie sur ses différentes destinations marocaines aura donc un fort impact sur l’ensemble de l’écosystème touristique national», souligne Adel El Fakir, DG de l’ONMT. Pour la saison été 2022 (avril- octobre 2022), la compagnie irlandaise compte finaliser sa programmation marocaine avec une capacité qui dépassera de plus de 50% celle de la même période de 2019. La capacité en sièges sera donc en croissance sur la destination.

Le Matin

Le Rapport de SM le Roi insiste sur une approche de responsabilité et de solidarité dans l'appréhension de la gouvernance de la Migration . La gouvernance de la migration ne doit pas répondre à une gestion d'urgence, mais elle doit être appréhendée avec une approche de responsabilité et solidarité, qui se départit du tout-sécuritaire, souligne le rapport de SM le Roi Mohammed VI sur le suivi de l’opérationnalisation de l’Observatoire Africain des Migrations au Maroc, présenté dimanche devant le 35è Sommet Ordinaire de l’Union africaine (UA), qui se tient à Addis-Abeba. Intervenant devant le Sommet, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a affirmé que le Rapport souligne que "La pandémie de la Covid-19 s’arrêtera – le plus rapidement possible, Nous le souhaitons – mais la migration, elle, a vocation à rester".

Financement vert: 28 millions d’euros de la BERD au Crédit du Maroc . Crédit du Maroc renforce son partenariat avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) Celle-ci doit approuver ce 8 février un prêt de 25 millions d'euros à la banque marocaine dans le cadre du programme de financement de 1'écono- mie verte (GEFF), soutenu par le Fonds vert pour le climat (GCF) et l'Union européenne (UE). Ce programme, initié par la BERD, vise à soutenir, via des banques partenaires locales, les investissements privés dans l'économie verte, notamment l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la gestion des ressources telles que l'eau et la gestion des déchets. Le prêt en faveur de Crédit du Maroc sera financé à hauteur de 18,75 millions d'euros par la BERD et 6,25 millions d'euros par le GCF.

L’Opinion

Le CNP appelle les journalistes au respect de la déontologie . Le Conseil National de la Presse (CNP) a appelé au respect de la déontologie journalistique lors de la médiatisation des opérations de sauvetage de l'enfant Rayan. Le Conseil a déclaré dans un communiqué qu'il suit «avec profond regret certaines pratiques ignobles qui ont émaillé la couverture médiatique des opérations de sauvetage de l'enfant», dénonçant les «nombreuses violations à la Charte de déontologie du journalisme, commises par des journaux électroniques qui ont fait litière des principes humanitaires contenus dans ladite Charte». Certains journaux en ligne ont interviewé des membres de la famille de Rayan afin d'augmenter le nombre de vues, relève le CNP, notant que l'exploitation de la situation psychologique de la famille, en posant des questions antipodales à la déontologie journalistique, est une activité purement commerciale qui profite de la confusion et du désarroi qui tourmentent les proches.

Dessalement des eaux de mer: Nizar Baraka déterminé à renforcer les projets. La situation des ressources hydriques au Maroc est de plus en plus inquiétante, la situation est d'autant plus alarmante que la pénurie de pluie dure plus depuis longtemps, ce qui a poussé les autorités à faire des prières rogatoires. Force est de constater que les réserves d'eau ont chuté de façon vertigineuse ces derniers mois, cette baisse est estimée à 59%, sachant que les barrages du Royaume contiennent 5,4 milliards de mètres cube. Conscient de l'ampleur du problème que pose la chute des ressources hydriques, le ministre de l'Equipement et de l'Eau, Nizar Baraka, a reconnu le caractère «structurel» de la pénurie qui menace le Royaume. Lors d'une intervention au journal du soir de 2M, le ministre a rappelé que le taux de remplissage des barrages est passé de 62% en 2018 à 37% en 2021. Un taux qui pourrait baisser encore à 34% pendant l’année courante.

Libération

Le projet des lignes Casabusway entame les travaux de revêtement final des voiries et des carrefours . Les aménagements de façade à façade le long des lignes Casabusway Bw1 et Bw2 entrent dans les tronçons les plus avancés en phase de revêtement final et de renforcement de voirie, indique la Société de développement local Casa Transport. Ces travaux se dérouleront par étapes afin de minimiser la gêne de la circulation. Toutefois, des fermetures temporaires de certains carrefours et parties de boulevards ne peuvent être évités, indique Casa Transport. Dans les jours à venir, plusieurs fronts seront ouverts au niveau de la Ligne Bw 1: Laymoun – Salmia (12,5 km), précise Casa Transport.



L'ONMT met le cap sur la Grande-Bretagne . Le directeur général de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), Adel El Fakir, a tenu à Londres, une rencontre avec les dirigeants du géant mondial de l’aérien et du voyage EasyJet ainsi que les responsables de l’Association des Agences de Voyages Britanniques et des Tour-opérateurs (ABTA). Dans la foulée de l’annonce de la réouverture des frontières aériennes nationales à compter du 7 février, l’ONMT poursuit son offensive commerciale en mettant le cap sur la Grande-Bretagne ce jeudi, indique un communiqué de l’Office, relevant qu'après une visite concluante mercredi à Paris, Fakir et son équipe sont aujourd’hui à Londres pour rencontrer les dirigeants du géant mondial de l’aérien et du voyage EasyJet ainsi que les responsables de l'ABTA.

Al Bayane

Bourita: Les développements sécuritaires en Afrique devraient susciter une réflexion profonde et une action concertée et efficace. Les développements sécuritaires en Afrique devraient susciter une réflexion profonde et une action concertée et efficace, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, devant le 35eme Sommet ordinaire de l’Union africaine qui poursuit dimanche ses travaux à Addis-Abeba. Intervenant devant le Sommet, le ministre a transmis les félicitations chaleureuses de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au nouveau président en exercice de l’Union africaine et le plein soutien du Souverain à son mandat à la tête de l’organisation panafricaine. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a aussi félicité le Président de la Commission de l’UA pour le travail et l’engagement pendant son mandat et remercié le Commissaire en charge de la paix et la sécurité pour son rapport exhaustif et intéressant sur la situation de paix et de sécurité dans le continent.

Agriculture et services, les pourvoyeurs d'emploi. Les secteurs des services et de l'"agriculture, forêt et pêche" demeurent les premiers pourvoyeurs d'emploi en 2021, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Parmi les 10.772.000 actifs occupés estimés en 2021, le secteur des "services" emploie 45,8%, suivi de l'"agriculture, forêt et pêche" avec 31,2%, de l'"industrie y compris l'artisanat" avec 11,7% (dont 44 ,6% sont des activités artisanales), et des "BTP" avec 11,2%, précise le HCP dans sa récente note d'information relative à la situation du marché du travail en 2021. Et d'ajouter que près de 7 actifs occupés ruraux sur 10 (67,8%) exercent dans le secteur de l'agriculture, forêt et pêche, et près de deux tiers des actifs occupés citadins (65,8%) travaillent dans le secteur des services.

Maroc Le Jour

Benmoussa visite des établissements scolaires de la province de Nador. Le ministre de l'Education nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, a effectué une visite à des établissements scolaires de la province de Nador. Le ministre, accompagné notamment du gouverneur de la province de Nador, Ali Khalil et de plusieurs responsables centraux, régionaux et provinciaux du secteur de l’éducation, s’est rendu dans la ville de Béni Ensar où il a visité l’école primaire «Al Minae», qui compte dix salles de cours, dont deux consacrées à l’enseignement préscolaire. La délégation officielle s’est enquise de l’état des lieux de l’enseignement de la langue amazighe au sein de cet établissement, et a suivi des activités de la vie scolaire axées sur les traditions et l’artisanat amazighs, ainsi qu’un atelier d’éducation à la sécurité routière. Toujours à Béni Ensar, Benmoussa et la délégation l’accompagnant ont visité l’école primaire Ouahdana, qui fait partie du réseau d’écoles Medresat.com, mis en place par la Fondation BMCE Bank pour l’éducation et l’environnement.

La contribution du Royaume dans la sécurité et la stabilité en Afrique soulignée. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est réjoui de l’élection du Maroc pour un second mandat de trois ans au Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union Africaine, mettant en avant la contribution du Royaume dans la sécurité et la stabilité en Afrique. "Le Maroc a rejoint le CPS de l’UA en partant du principe que sa contribution dans la sécurité et la stabilité en Afrique, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de cet organe de l’organisation panafricaine, représente une position constante et inchangée depuis plusieurs années", a réaffirmé le ministre lors d’une conférence de presse au siège de l’UA en marge de la 35eme session ordinaire du Sommet de l’Union.Le Maroc est l'un des premiers pays à participer aux opérations de maintien de la paix en Afrique et dispose, aujourd'hui, d'une force de maintien de la paix en République centrafricaine et en République démocratique du Congo. Le Royaume avait déployé aussi une force de maintien de la paix en Somalie, en Côte-d’Ivoire et en Angola, a souligné Bourita devant les médias nationaux et internationaux.

Al Massae

Le marché obligataire se stabilise après un mois mouvementé (AGR) . Le marché obligataire s'est stabilisé durant la période allant du 28 janvier au 03 février 2022 et ce, après un mois mouvementé, indique Attijari Global Research (AGR). "Durant cette 1ère séance d'adjudication du mois de février 2022, le marché obligataire connait une accalmie après une levée importante au cours du mois de janvier dépassant les 24 milliards de dirhams (MMDH). Au cours de cette séance, le Trésor revient sur le segment MT (moyen terme) et lève 2,8 MMDH sur la maturité 2 ans, dans un contexte où les besoins mensuels du Trésor ne sont pas encore annoncés", fait savoir AGR dans sa récente note "Weekly Hebdo Taux - Fixed Income". Après avoir dépassé les 10 MMDH en moyenne durant le mois dernier, la Demande se contracte à 7,6 MMDH au cours de cette séance, soit un taux de satisfaction de 36%, précise la même source.

Attijari Global Research rehausse ses prévisions de la paire USD/MAD . Attijari Global Research (AGR) a revu à la hausse ses prévisions de la paire USD/MAD sur 1, 2 et 3 mois et ce, compte tenu des conditions de liquidité du dirham. Comparativement au cours spot actuel, la monnaie nationale ressort en appréciation face au dollar américain à horizons 1, 2 et 3 mois, indique AGR dans récente note "MAD Insight-Currencies" relative à la semaine allant du 21 au 28 janvier, ajoutant que face à l'euro, le dirham devrait se déprécier sur les mêmes horizons. Le dirham s'apprécierait de 0,4%, 0,6% et 0,6% sur 1, 2 et 3 mois. La parité USD/MAD devrait atteindre 9,39, 9,37 et 9,37 à horizons 1, 2 et 3 mois contre un cours spot de 9,43.

Al Yaoum Al Maghribi

SM le Roi exprime Ses plus vives condoléances et Sa sincère compassion aux parents du défunt Rayan. "Suite au tragique incident qui a coûté la vie à l'enfant Rayan Aourram, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu Le préserve, a eu un appel téléphonique avec Khaled Aourram et Ouassima Kharchich, parents du défunt décédé suite à sa chute dans un puits. En cette douloureuse circonstance, Sa Majesté le Roi a exprimé Ses plus vives condoléances et Sa sincère compassion à l'ensemble des membres de la famille du défunt en cette douloureuse épreuve, la volonté divine étant imparable, implorant le Tout-Puissant de l'accueillir en Sa sainte miséricorde et dans Son vaste paradis, et d'accorder patience et réconfort à sa famille qui a perdu son enfant. SM le Roi a assuré qu'Il a suivi de près les développements de ce douloureux incident et qu’Il avait donné Ses Hautes Instructions aux autorités concernées pour prendre les mesures nécessaires et de déployer tous les efforts possibles afin de sauver le défunt, mais la volonté de Dieu étant imparable, l’enfant a répondu à l’appel du Très-Haut.

L'Observatoire Africain des Migrations au Maroc, né de la Vision que SM le Roi a pour la migration en Afrique . L’Observatoire Africain des Migrations au Maroc est né de la Vision que SM le Roi Mohammed VI a pour la migration en Afrique, indique le Rapport de Sa Majesté le Roi, Leader sur la question de la Migration, sur le suivi de l’opérationnalisation de l’observatoire Africain des Migrations au Maroc, présenté dimanche devant le 35eme Sommet ordinaire de l’Union africaine qui se tient à Addis-Abeba. Il s’agit de l’une des deux propositions phares contenues dans l’Agenda Africain sur la Migration que le Souverain avait présenté à l’occasion du 30ème Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Africaine, en janvier 2018, souligne le rapport présenté par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, qui représente le Souverain à ce 35eme Sommet de l'UA.

Assahra Al Maghribia

Bourita: L'action du Maroc au sein de l’UA, guidée par un cadre référentiel fixé par SM le Roi . L’action du Maroc au sein de l’Union africaine (UA) au cours des cinq dernières années, a été guidée par un cadre référentiel fixé par SM le Roi Mohammed VI, a affirmé,à Addis-Abeba, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, qui représente le Souverain à la 35eme session ordinaire du Sommet de l’organisation panafricaine. Ce sommet intervient cinq ans après le retour du Maroc au sein de l'Union africaine, a souligné Bourita, rappelant le discours historique de Sa Majesté en 2017 au siège de l’UA à Addis-Abeba dans lequel le Souverain avait affirmé : "Vous le constaterez : dès que le Royaume siègera de manière effective, et qu’il pourra apporter sa contribution à l’agenda des activités, son action concourra, au contraire, à fédérer et à aller de l’avant". Les actions du Royaume au sein de l’UA s’inscrivent en droite ligne avec ces directives données par le Souverain, a relevé le ministre.

Aéroport Marrakech-Ménara: Après près de 3 mois de fermeture, 28 vols programmés lundi. Selon le programme de vols de l'aéroport international Marrakech-Ménara, première destination touristique du Maroc, 28 vols ont été programmés ce lundi, 22 vols mardi, et 34 vols mercredi. Parmi ces vols internationaux, 12 vols d’un total de 1945 passagers, 6 en provenance de la France (3 de Paris, 1 de Nantes et 1 de Lyon, 1 de Marseille), 2 en provenance de l'Espagne (Barcelone et Madrid), 2 du Portugal (Lisbonne), 1 de Genève et 1 d'Istanbul. Selon les informations obtenues par le journal, l'aéroport devrait enregistrer une amélioration du trafic aérien, passant à 45 vols jeudi prochain, puis 57, 53 et 52 vols dans les jours suivants, avec un total de 291 vols par semaine.

Al Ahdath Al Maghribia

Accord maroco-éthiopien . Le Maroc et l’Ethiopie ont convenu de tenir la Commission mixte pour examiner les importants projets signés entre les deux pays lors de la Visite Royale à Addis-Abeba en 2016. Une nouvelle feuille de route a été établie entre le Maroc et l’Ethiopie, depuis la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce pays est-africain en 2016, a affirmé à Addis-Abeba, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. Certains investissements ont été réalisés tandis que d’autres sont en attente de réalisation, a noté le ministre, faisant savoir qu’il a eu des discussions avec le Vice-Premier ministre et ministre éthiopien des Affaires étrangères, Demeke Mekonnen sur la tenue de la commission mixte maroco-éthiopienne pour examiner tous les projets signés lors de cette Visite Royale. Plusieurs projets et investissements importants ont été réalisés, dont notamment la construction en Ethiopie d’une usine d'engrais, a indiqué Bourita lors d’une conférence de presse tenue, dans la capitale éthiopienne, en marge du 35ème sommet ordinaire de l'Union Africaine.

Hausse des primes d'assurance jusqu'à fin 2021 . Le secteur des assurances a confirmé en décembre 2021 sa reprise et sa sortie des répercussions de la pandémie de Covid-19, qui ont marqué sa performance au cours de l'année dernière. Une reprise est constatée mois après mois dans toutes les compagnies d'assurance opérant dans le Royaume. Cette dynamique positive pourrait rééquilibrer le secteur qui a connu d'importantes fluctuations au cours de l'année écoulée, en raison de la propagation de Coronavirus et ses répercussions non seulement sur les assurances, mais aussi sur de nombreux secteurs au Maroc. Selon les statistiques de l'Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS), les primes d'assurance accordées par les entreprises d'assurance et de réassurance, à l'exception des entreprises qui pratiquent exclusivement la réassurance, ont connu une augmentation en 2021 de 10,%, en enregistrant 50,3 milliards de dirhams.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Bourita: Aucune référence à la question du Sahara marocain cette année dans les rapports de l'UA. Les rapports de l’Union africaine (UA) ne contiennent cette année aucune référence à la question du Sahara marocain, a affirmé samedi à Addis-Abeba, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. Dans trois rapports dans lesquels la question du Sahara marocain était souvent évoquée, il n’y a eu aucune indication sur la cause nationale, a relevé Bourita lors d’une conférence de presse au siège de l’UA en marge de la 35eme session ordinaire du Sommet de l’organisation panafricaine. Le ministre a cité dans ce sens les rapports de la Commission africaine sur les droits de l'homme, du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA et sur la situation humanitaire. Le rapport sur la situation humanitaire en Afrique, qui a été toujours exploité pour n’aborder qu’un seul point de vue sur le sujet, est devenu désormais un rapport avec beaucoup d'équilibre et très objectif. Autant d'acquis qui confortent la vision du Maroc pour l'Union Africaine en ce qui concerne la question du Sahara marocain, c’est-à-dire que le dossier relève du ressort exclusif des Nations Unies, a réaffirmé Bourita.

Le Japon souhaite développer davantage ses relations économiques avec le Maroc . Le Japon souhaite développer davantage ses relations économiques avec le Maroc à travers une plus forte implantation des entreprises nippones dans le Royaume, écrit le ministère des Affaires étrangères du Japon dans son dernier rapport annuel 2021. Dans ce rapport, publié récemment et qui s’intitule "livre bleu diplomatique 2021", le ministère japonais des Affaires étrangères consacre tout un chapitre aux relations du pays du soleil levant avec le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Dans ce chapitre, le ministère revient notamment sur les visites effectuées dernièrement par les responsables japonais au Maroc dans le but de renforcer les relations bilatérales et développer davantage la coopération avec le Royaume.

Bayane Al Yaoum

Le Maroc élu au Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union Africaine pour un mandat de trois ans . Le Royaume du Maroc a été élu pour un mandat de trois ans au Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine par le Conseil exécutif de l’Union. Le Maroc a eu plus de deux tiers des voix lors de cette élection. L’élection du Maroc et des quatorze autres membres pour des mandats de deux ou trois ans, a eu lieu à l’occasion de la 40eme session ordinaire du Conseil exécutif tenue du 02 au 03 février au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba. Le Maroc avait siégé au Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA pour un mandat de deux années 2018-2020 au cours duquel le Royaume a contribué de manière constructive pour l’amélioration des méthodes de travail et l’instauration des bonnes pratiques.

Bouayach appelle à agir contre les violences basées sur le genre dans les universités . La présidente du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Amina Bouayach, a souligné la nécessité de réfléchir aux moyens "d'immuniser les universités contre le phénomène des violences basées sur le genre". Bouayach a invité, au cours d'une réunion avec le Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNESUP), "le corps professoral à se pencher sur les mécanismes d'autogestion de ce phénomène au sein des universités, qui représentent un partenaire stratégique du Conseil dans la promotion de la culture des droits humains", rapporte samedi un communiqué du CNDH. Elle a insisté sur la vitalité d'encourager "l'acte de citoyen" de dénonciation de ces comportements et de mettre en place des garde-fous contre ce fléau, notamment le traitement des cas signalés en toute transparence.

Rissalat Al Oumma

Enseignement: Les employés des établissements privés bénéficieront bientôt des prestations de la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales . La Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l'éducation-formation a signé des conventions-cadres avec les fédération et associations représentant les établissements de l'enseignement privé portant sur l’accès aux prestations de la Fondation. Lors de cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence du ministre de l’Education nationale, du préscolaire et des sports Chakib Benmoussa, cinq conventions ont été signées entre le président de la Fondation, Youssef Bakkali, et les représentants des établissements privés. Les accords posent le cadre général des conditions d’adhésion des personnels des écoles de l’enseignement primaire et secondaire relevant du secteur privé.

Le critique marocain Hussein Benbadda lauréat du prix Sharjah pour la créativité arabe . Le critique marocain Hussein Benbadda a remporté le prix Sharjah pour la créativité arabe (catégorie critique) lors de sa vingt-cinquième édition (première publication), pour son étude «Représentation du monde virtuel dans le roman numérique interactif: manifestations et dimensions sémio-culturelles, Etude théorique appliquée». Les lauréats du prix, selon le Département de la Culture de Sharjah, sont au nombre de 18 de divers pays arabes, dans les domaines de la poésie, du roman, de la nouvelle, du texte théâtral, de la littérature pour enfant et de la critique. Mohammed Al Qaseer, secrétaire général du prix Sharjah pour la créativité arabe, a déclaré lors d'une conférence de presse que le prix vise à s'intéresser aux jeunes écrivains arabes, notant que le nombre total de participations aux axes du prix au cours de cette édition s'élevait à 417 provenant des différents pays arabes.

Al Alam

Casablanca-Settat/Covid-19: les contaminations en baisse. Selon le bulletin quotidien sur la situation épidémiologique publié par le ministère de la Santé et de la protection sociale, le nombre de contaminations au Covid-19 dans la région de Casablanca-Settat a diminué ces derniers jours. Dans ce cadre, les données du ministère ont révélé que le nombre de cas confirmés d'infection au niveau de la région de Casablanca-Settat a récemment diminué par rapport aux jours précédents. Ainsi, la région n'a enregistré, samedi dernier, que 366 nouveaux cas d'infections (244 à Casablanca, 25 à El Jadida, 20 à Mohammedia, 18 à Nouaceur, 13 à Médionna, 11 à Berrechid, 5 à Benslimane et 2 à Sidi Bennour). Selon la même source, la région n' a recensé que 12 cas de décès (9 cas à Casablanca et 3 à El Jadida).

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required