Mardi 07 Decembre 2021

Revue de presse économique du 7 décembre 2021

Revue de presse économique du 7 décembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi 7 décembre 2021
     


L'Economiste

Télécoms: le Covid fait exploser les usages. Le recours au smartphone s'est quasi généralisé (99,91%) depuis la crise Covid. Par tranche d'âge, c'est la catégorie des 5 à 39 ans qui est la plus équipée en smartphone avec des taux allant de 86,9 à 93,8%. La croissance du parc de téléphonie mobile (aussi bien en milieu urbain que dans le rural) progresse plus vite que la croissance démographique. En même temps, l'usage d'Internet a augmenté pendant le confinement de 2020 pour 8 personnes sur 10. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par l'Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT).

Autoproduction d’énergie: un potentiel bridé par la loi. L’adoption d'un projet de loi sur l'autoproduction de l'énergie électrique par le conseil de gouvernement suscite des interrogations sur le potentiel du Maroc. «La question qu'il faut se poser dans un premier temps est pourquoi le pompage solaire s'est largement développé au Maroc avec plus de 30.000 installations et 400 MW de puissance installée ? Tout simplement parce que ces installations sont hors réseau et qu'il n'existe aucune réglementation pour les freiner», explique Dr Saïd Guemra, expert conseil en management de l'énergie, dans un entretien au journal, précisant que les agriculteurs ont compris que le kWh produit par le solaire est nettement moins coûteux que l' énergie procurée par le gasoil ou même le butane subventionné.

Aujourd’hui Le Maroc

Les investissements directs étrangers redécollent. Net rebond des investissements directs étrangers au Maroc. Les IDE ont affiché une dynamique soutenue au titre des dix premiers mois de l’année. En témoignent les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes. Ces investissements affichent un redressement de l’ordre de 14,8% gagnant sur une année près de 2 milliards de dirhams. Leur flux s’est ainsi établi à 15,47 milliards de dirhams contre 13,47 milliards de dirhams une année auparavant. Expliquant cette évolution, l’Office des changes relève la hausse des recettes IDE. Ces dernières se sont en effet établies à 24,88 milliards de dirhams à fin octobre contre 22,10 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente marquant ainsi une évolution de 12,6% d’une année à l’autre.

Al Moutmir d'OCP fertilise la campagne agricole 2021-2022. Le programme de semis direct Al Moutmir, qui ambitionne de couvrir plus de 25.000 hectares durant la campagne 2021- 2022, a été pensé et mis en œuvre dans le cadre d’une approche participative fédérant plusieurs acteurs: associations et coopératives, experts scientifiques, experts de l’agriculture de conservation et industriels. Selon l’OCP, «Les semoirs ont été mis à la disposition des coopératives qui se sont chargées de déployer le programme selon un cahier des charges établi et en coordination avec les ingénieurs agronomes OCP Al Moutmir. Et d’ajouter que cette dynamique a impacté positivement la relation «agriculteur» et «communauté» et a stimulé la prise de décision collective. Au total, ce sont plus de 28.500 hectares qui ont été couverts par le semis direct depuis le lancement du programme».

L'Opinion

Leila Benali: 50 projets sont en service et plus de 60 autres en cours de développement. Le Maroc aspire à renforcer la coopération internationale pour multiplier les investissements dans le domaine des énergies renouvelables, a affirmé la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali. Intervenant à distance lors d'un panel sur l’énergie propre, organisé Rome, dans le cadre de Dialogues MED 2021, Benali a fait savoir que 50 projets d’énergies renouvelables sont déjà en service et plus de 60 projets de différentes tailles sont en cours de développement ou de réalisation en partenariat avec des collaborateurs étrangers. Le Royaume, qui s’est fixé une vision ambitieuse d’ici 2030, vise à renforcer la coopération régionale et internationale afin d’atteindre les objectifs de développement durable, a souligné la ministre, dans un message vidéo adressé aux participants à ce panel, insistant sur la nécessité de renforcer l’infrastructure pour réussir la transition énergétique escomptée.

Salé: les meutes de chiens errants contrôlent la ville. Les internautes de la ville de Salé viennent de lancer une campagne sur les réseaux sociaux pour déplorer la multiplication des meutes de chiens qui envahissent la ville et menacent leur santé. En réponse à cette campagne digitale, Omar Sentissi, Maire de la ville de Salé a confirmé qu'un travail de ramassage de chiens errants se fait tous les jours. « La seule nouveauté qu'il y a c'est qu’on n'a plus le droit ni de les empoisonner ni de les abattre en public », ce qui explique le nombre croissant de ces chiens dans les rues de la ville, a-t-il déclaré au journal, soulignant qu’un projet de construction d'une clinique vétérinaire a été lancé au niveau de la wilaya afin de résoudre ce problème.



Le Matin

Omar Hilale dénonce au Conseil de Sécurité l'enrôlement militaire des enfants par les groupes armés. L'ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale a dénoncé, devant le conseil de sécurité à New York, l’enrôlement militaire des enfants par les groupes armés, le qualifiant d’une des "plus graves" violations des droits de l’Homme. "Le recrutement des enfants dans les camps de réfugiés par les groupes armés est l’une des plus graves violations de leurs droits", a affirmé Hilale qui intervenait lors d'une réunion du Conseil de sécurité, en formule aria, organisée par les Missions permanentes du Vietnam, Kenya, Niger, Norvège, Russie, Etats Unis, Malte et Saint Vincent-et-les Grenadines, sous le thème “Relever les défis des enfants sans protection parentale dans les situations de conflit”. Priver ces enfants de la protection parentale et de tous leurs droits représente une violation du droit international, a-t-il indiqué, soulignant que les auteurs de ces violations d’enrôlement d’enfants soldats, ainsi que ceux qui les aident doivent être “pleinement” tenus responsables.

L'ambassadeur du Maroc à Vienne met à nu les allégations et les incohérences algériennes. L’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Vienne, Azzeddine Farhane, a mis à nu les allégations et les incohérences colportées par la représentante des autorités algériennes au sujet des relations avec le Royaume, lors d’une réunion du Conseil ministériel de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Dans un droit de réponse à la déclaration de l’Algérie, Ferhane a déploré l’attitude de l’ambassadeur de ce pays qui a consacré son intervention, à la surprise des délégations, au titre du segment des partenaires Méditerranéens de la Coopération, aux relations entre le Maroc et l’Algérie, alors que l’OSCE a toujours été immunisée des problèmes bilatéraux entre les partenaires méditerranéens de coopération de cette organisation régionale. La déclaration de l’Algérie a été faite juste après le discours de l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Vienne portant sur la vision du Royaume et les enjeux sécuritaires par rapport à la dimension méditerranéenne de l’OSCE.

Libération

Tayeb Hamdi: Pour être efficace, protéger les vies, réduire le risque d'émergence de variants et vaincre la pandémie, la vaccination devrait être complète, large et rapide, a affirmé le médecin-chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi. La situation vaccinale n'est pas complète actuellement, avec la succession des lettres de l’alphabet grec qui repousse les dates de fin de la pandémie et le retour à la vie d'avant Covid-19, a relevé le médecin dans une tribune intitulée "Covid-19 : Les quatre grands alliés des variants, brevets, inégalité, hésitation et relâchements". Néanmoins, les mesures barrières individuelles et collectives, adaptées selon les dernières découvertes scientifiques rapides et la vaccination développée en moins d’une année, ont pourtant pu sauver des vies, relancer l’économie et la vie sociale là où elles ont été appliquées. "Elles nous avaient ouvert la voie de la victoire", s'est-il réjoui.

Des spécialistes en médecine débattent de la réadaptation à l'effort en post-Covid-19.Des spécialistes en médecine physique et de réadaptation se sont réunis à Casablanca pour débattre de la problématique liée à la réadaptation à l’effort en post-Covid-19. Ce rendez-vous scientifique, organisé à l’initiative de la Société marocaine de médecine physique et réadaptation (SOMAREF), a réuni des médecins de différents secteurs universitaires, publics et libéral venant de différentes régions du Royaume pour discuter des complications fonctionnelles de la Covid-19, particulièrement le syndrome de désadaptation à l’effort qu’elle occasionne. A cette occasion, les participants ont plaidé pour la mise en place de protocoles de rééducations au profit de ces patients, selon l'état de chacun.

Al Bayane

Entretiens maroco-jordaniens pour renforcer la coopération parlementaire. L'ambassadeur du Maroc en Jordanie, Khalid Naciri, s'est entretenu avec le président de la Chambre des représentants jordanienne, Abdelkrim Doghmi, des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans divers domaines, notamment parlementaire. Naciri et Doghmi ont exprimé, lors de cette rencontre, leur fierté de la qualité des relations qui unissent les deux Royaumes sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de Son frère, Sa Majesté le Roi Abdallah II. Ils ont également souligné la volonté commune de consolider les relations entre les deux pays, notamment dans l'action parlementaire.

"Innovation for Nuclear - Morocco": La première édition du 06 décembre 2021 au 06 avril 2022. La première édition du concours "Innovation for Nuclear - Morocco" se tiendra du 06 décembre 2021 au 06 avril 2022, à l’initiative de l'association "Moroccan Young Generation in Nuclear" (MYGN), dans le cadre de ses activités visant à promouvoir les activités pacifiques du nucléaire. Il s’agit d’un concours d’innovation dans le domaine nucléaire, qui s’adresse à tous les étudiants ainsi qu’aux jeunes professionnels souhaitant concevoir un projet en utilisant la technologie au service du développement des applications nucléaires au Maroc, indique un communiqué de l'association, membre du Conseil d’administration du réseau "International Youth Nuclear Congress" (IYNC).

Maroc Le Jour

La présidente de l'AMMC présente le rapport annuel 2020 de l'Autorité au Chef du gouvernement. La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), Nezha Hayat, a présenté le rapport annuel de l'Autorité au titre de l'exercice 2020, au Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce, conformément aux dispositions du Dahir n°1-13-21 portant loi n°43-12. Ce rapport présente les événements phares ayant marqué le marché des capitaux en 2020, la contribution financière de l'Autorité ainsi que les mesures et recommandations en période de crise du covid-19. Les différents chapitres de ce rapport traitent, entre autres, de l'environnement de l'AMMC en chiffres, de la supervision du marché des capitaux et du développement de ce marché.

Mise au point du ministère de la santé. Le ministère de la Santé et de la protection sociale a démenti les allégations rapportées par les médias sur la base d'une plainte déposée par une association à l’encontre d’un nombre de ses responsables. "Dans le cadre de la veille médiatique, le ministère de la Santé et de la protection sociale a appris l’existence d’articles faisant état de dépôt, le vendredi 3 décembre auprès de la présidence du Ministère public, d’une plainte visant un nombre de responsables du département, y compris le ministre de tutelle, de la part d’une association qui s’est attribué la qualité de protection des deniers publics", indique le ministère dans un communiqué.

Al Massae

Le déficit commercial à 164,17 MMDH à fin octobre. Le déficit commercial du Maroc s'est établi à 164,17 milliards de dirhams (MMDH) durant les dix premiers mois de cette année, en hausse de 26,6% par rapport à fin octobre 2020, selon l'Office des Changes. Ce déficit résulte d'une augmentation des importations (+22,9% à 424,32 MMDH) plus importante que celle des exportations (+20,7% à 260,15 MMDH), explique l'Office des changes dans son récent bulletin sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs, ajoutant que le taux de couverture s'est situé à 61,3%. Par rapport à fin octobre 2019, période avant la crise liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), les exportations ont progressé de 9,4% (22,1 MMDH) et les importations ont affiché une hausse de 3,3%, indique la même source.

Al Yaoum Al Maghribi

Gouvernement : Signature à Rabat de la "Charte de la majorité". Le Rassemblement National des Indépendants (RNI), le Parti Authenticité et Modernité (PAM) et le Parti de l'Istiqlal (PI), qui forment la majorité gouvernementale, ont signé, lundi à Rabat, la "Charte de la majorité", qui se veut un cadre institutionnel et de référence définissant les modes de fonctionnement et de coopération entre les différentes institutions gouvernementales, parlementaires et partisanes. Dans une allocution à cette occasion, le Chef du gouvernement et président du RNI, Aziz Akhannouch, a souligné que cette Charte représente un contrat politique et moral liant les composantes de cette coalition pour atteindre les objectifs tracés par le programme gouvernemental et ceux électoraux des partis de la majorité. Akhannouch a affirmé que ce moment politique "décisif" est porteur de plusieurs messages, notamment l’amorce d’une nouvelle expérience politique adossée à une culture différente en termes de gestion, avec des priorités claires, un agenda bien défini et une vision nouvelle fondée sur la coopération constructive et le respect mutuel entre les composantes de la coalition et qui rompt avec certaines pratiques du passé qui empêchaient d’ériger les institutions de la coalition en des instances d’élaboration des solutions.

Assahra Al Maghribia

Le Maroc accueille en novembre prochain la 38ème session du Conseil des ministres arabes de la Justice. Le Conseil des ministres arabes de la Justice a décidé de tenir sa 38ème session en novembre 2022 au Royaume du Maroc, suite à la réunion du Bureau exécutif du Conseil. Cette décision a été prise à l’unanimité à l'issue de la 37ème session du Conseil, tenue lundi au siège du Secrétariat général de la Ligue arabe au Caire, suite à une note soumise par la représentation permanente du Royaume du Maroc au sein de cette organisation. Par ailleurs, le Conseil des ministres arabes de la Justice a appelé à l'intensification de la coopération arabe bilatérale et multilatérale en matière d'échange d'informations sur la lutte contre le terrorisme, ainsi qu'à l'activation des dispositions de l'article 4 de la Convention arabe contre le terrorisme concernant l'échange d'informations et d'expériences.

Al Ahdath Al Maghribia

Agadir: Arrestation d'un homme pour coups et blessures ayant conduit à la mort de membres de sa famille (DGSN). Les membres de la brigade des motards relevant de la préfecture de police d'Agadir ont procédé à l'arrestation d'une personne de 46 ans, qui semble présenter des symptômes psychologiques anormaux, soupçonnée d'être impliquée dans des coups et blessures ayant conduit à la mort de sa sœur et de son fils mineur. Selon les éléments préliminaires de l'enquête, le suspect, qui était dans un état d'impulsion fort et anormal en raison d'une suspicion de toxicomanie, aurait agressé physiquement à l'aide d'une arme blanche sa sœur de 56 ans et son fils mineur, ce qui a causé leur décès, indique la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) dans un communiqué. Le mis en cause qui a commis ce crime à l'intérieur du foyer familial au quartier Al-Ouafa à Agadir, a blessé cinq autres membres de sa famille à des degrés divers de gravité.

Al Alam

Banques: Les dépôts augmentent de 7% à fin octobre. Les dépôts auprès des banques ont enregistré une hausse annuelle de 7% à plus de 1.039,1 milliards de dirhams (MMDH) durant les dix premiers mois de cette année, ressort-il du tableau de bord "crédits et dépôts bancaires" de Bank Al-Maghrib (BAM). Les dépôts des ménages se sont établis à 775,1 MMDH, en hausse annuelle de 4,4% avec 185,1 MMDH détenus par les MRE, précise la Banque centrale, notant que les dépôts des entreprises privées ont progressé de 8,8% pour atteindre 156,9 MMDH à fin octobre. Les taux de rémunération des dépôts à terme à 6 mois et de ceux à 12 mois ont enregistré, à fin octobre 2021, des baisses de 22 points de base et de 39 points pour s'établir respectivement à 2,13% et à 2,21%.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Le Maroc élu président du Conseil exécutif de l'ICESCO. Le candidat marocain, Jamal Eddine El Aloua, a été élu président du Conseil exécutif de l'Organisation du monde islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ICESCO), lundi au Caire, en marge de la 42e session du Conseil de cette organisation. Le représentant du Royaume a obtenu 22 voix lors de l’opération du vote tenue pour la première fois dans l'histoire de l'ICESCO, devant le candidat de l'Etat de Palestine, Dawas Rashid Dawas, qui a obtenu 16 voix, et la candidate de la République islamique d'Iran, Timori Mitra, qui a obtenu une seule voix. La liste finale des candidats à la présidence du Conseil exécutif de l’ICESCO comprenait trois candidats, après le retrait du représentant de la République irakienne, Alaa Abd Odah Jazea.

Bayane Al Yaoum

DGAPR: 3-ème édition de la compétition nationale d'artisanat en milieu carcéral. La Délégation générale à l'Administration pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) organise, jusqu’au 8 décembre, la 3-ème édition de la compétition nationale d’artisanat en milieu carcéral, avec la participation de tous les centres pénitentiaires du Royaume. Initiée avec le soutien du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), cette compétition en faveur de l’épanouissement des détenus offre un espace de liberté et une ouverture vers le monde extérieur qui permet aux détenus de s'exprimer et de mettre en valeur leurs efforts et leurs compétences au niveau des différents ateliers d’artisanat existants dans plusieurs établissements pénitentiaires du pays, indique la DGAPR dans un communiqué. Cette compétition est aussi un évènement pour découvrir la richesse artisanale des produits des détenus, en créant une passerelle entre ces détenus artistes et le monde extérieur, affirme le communiqué.

Rissalat Al Oumma

Le Maroc, "une success story" en matière de développement économique dans la région. Le Maroc représente une success story en matière de développement économique dans la région, a affirmé le président du Policy Center for the New South (PCNS), Karim El Aynaoui. Le Royaume, dont la croissance du PIB s'est accélérée pendant ces dernières années, constitue un modèle dans la région, a souligné El Aynaoui qui s’exprimait à distance lors d’un panel sur le développement économique de l’Afrique du nord, organisé dans le cadre du 7ème Forum Med Dialogue, tenu du 02 au 04 décembre à Rome. "Il est temps de voir grand et d'être plus ambitieux", a indiqué le président du think-thank marocain, appelant le Maroc et l’Union européenne à renforcer davantage leur coopération, basée sur la confiance, dans plusieurs domaines, notamment le commerce”.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required