Lundi 06 Decembre 2021

Revue de presse économique du 6 décembre 2021

Revue de presse économique du 6 décembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi:
     


L'Economiste

Les bons comptes de l’export qui signalent la reprise. Les exportations reprennent de la vigueur d'un mois à l'autre. Les ventes de tous les secteurs sont en hausse à fin Octobre. Certains dépassent le niveau d'avant-la-crise, d'autres s'en approchent. Les ventes à l'étranger se sont montées à 260,15 milliards de DH, enregistrant un bond de 20,7% par rapport à l'année dernière et 9,3% en comparaison avec 2019! Les phosphates se démarquent avec une augmentation de 47,2%. Ce secteur bénéficie de l'envolée des cours à l'international. Les perspectives pour les prochains mois s'annoncent optimistes. Dans l'automobile, les chiffres sont également bons. Les expéditions ont progressé par rapport à l'année dernière. A fin octobre, elles ont pris 12,4% s'établissant à 66,2 milliards de DH.

Carton: GPC s’attaque au secteur automobile. La société GPC continue à renforcer sa position sur le marché du papier-carton avec une approche de proximité pour accompagner ses clients dans divers secteurs. En 2017, une nouvelle caisserie à Atlantic Free Zone (AFZ) a été inaugurée, pour un investissement de 500 millions de DH, rappelle Mounir El Bari, DG du GPC. A travers ce projet, le groupe compte accompagner l'expansion du secteur de l'automobile au Maroc. «Il s'agit de l 'unique entreprise au Maroc qui fabrique de la triple cannelure, un carton très épais utilisé dans l'emballage des grosses pièces de voitures», explique au journal le patron de GPC.

Aujourd’hui Le Maroc

AMMC: Nezha Hayat présente le rapport annuel 2020 au chef du gouvernement. La présidente de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), Nezha Hayat, a présenté le rapport annuel de l’Autorité au titre de l’exercice 2020, au chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce, conformément aux dispositions du Dahir n°1-13-21 portant loi n°43-12. Ce rapport présente les événements phares ayant marqué le marché des capitaux en 2020, la contribution financière de l’Autorité ainsi que les mesures et recommandations en période de crise de Covid-19. Les différents chapitres de ce rapport traitent, entre autres, de l’environnement de l’AMMC en chiffres, de la supervision du marché des capitaux et du développement de ce marché.

Usage des TIC : Les grands constats de 2020. L'enquête annuelle sur l’usage des TIC, réalisée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a fait ressortir l’intensification des usages des TIC sous la période de la pandémie de Covid-19. «Le contexte de la pandémie et ce qu’il a entraîné en termes de télétravail d’enseignement à distance et de e-commerce a élargi le parc des internautes», souligne l’enquête. Et de préciser que 3,5 millions de personnes ont rejoint la communauté des usagers d’Internet en 2020. Se référant à l’ANRT, 8 personnes sur 10 estiment que la pandémie a accéléré l’usage des outils numériques au Maroc.

L'Opinion

Gouvernement: Signature de la charte de la majorité par les leaders de l’Istiqlal, du RNI et du PAM. Les leaders de la coalition Aziz gouvernementale, Akhannouch, Nizar Baraka et Abdellatif Ouahbi, ont décidé de se réunir, ce lundi, pour conclure le pacte de la majorité un acte par lequel ils engagent Communément les trois partis, RNI, Istiqlal et PAM, à consolider «une alliance gouvernementale de confiance, de respect mutuel et d'actions collectives harmonieuses». Cette cérémonie de signature tripartite était prévue depuis la formation du nouveau gouvernement né des élections législatives du 8 septembre 2021.

La Commission de la Cacheroute à Casablanca fait peau neuve. La nouvelle commission de la Cacheroute de la communauté juive de Casablanca, seul organisme habilité à délivrer les autorisations «Teoudoth » et le droit d'usage du label «Cacher Maroc », a été mise en place officiellement lundi 29 novembre 2021, annonce un communiqué de la commission de la Cacheroute de la Communauté Israélite de Casablanca (CIC). La Commission est composée de Beth Din du Maroc, qui est le seul organe responsable de toutes les questions liées au respect des instructions religieuses, fait savoir le communiqué. Le Beth Din du Maroc se compose de Av Beth Din, Rabbi Yossef Israel, le Grand Rabbin de Casablanca, Rabbin-juge Gabriel Kessous, responsable de l'abattage rituel, Rabbin-juge Nessim Sebag, Rabbin-juge Michael Moyal, Rabbin-juge Simon Zagury, détaille la même source, ajoutant que l’Administration a été confiée à Isaac Bousldla.



Le Matin

Nador West Med : 300 millions de dollars supplémentaires en négociation avec un bailleur de fonds multilatéral. L’État négocie avec un grand bailleur de fonds multilatéral un prêt de 300 millions de dollars en faveur du complexe industrialo-portuaire Nador West Med. Les deux parties sont parvenues à un accord de principe sur ce financement qui devra être accordé avant juin 2022. Ces fonds cofinanceront le développement de la zone franche et de la zone d’activités économiques ainsi que les infrastructures pour améliorer la connectivité physique du port, notamment avec les autres pôles régionaux.

Création du «Cercle d’amitié Maroc-Israël». Le «Cercle d’Amitié Maroc-Israël», présidé par Gabriel Banon, un ancien conseiller de Yasser Arafat, vient de voir le jour à Casablanca, indique un communiqué de cette Association, qui a été autorisée jeudi par les autorités administratives compétentes. Lors de cette assemblée constitutive, les membres ont élu leur conseil d’administration : Gabriel Banon (président), Jacques Knafo (vice-président), Mustapha Sehimi (secrétaire général), Jean-Luc Martinet (trésorier), Mohamed Berrada, Souad Mekkaoui, Nadia Salah, Valérie Benjio, Abdelkader Retnani et Naïm Guessous. Ce Cercle entend œuvrer dans le cadre de la Déclaration historique du 22 décembre 2020 signée entre la délégation américano-israélienne de haut niveau et le Maroc qui "a mis l'accent sur l’ouverture d'une ère nouvelle dans les relations entre le Royaume du Maroc et l'État d’Israël", note le Cercle d’Amitié.

Libération

Le Maroc abritera à Marrakech le premier bureau régional pour l'Afrique de l'OMT. La candidature du Maroc pour abriter le premier bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le 2e dans le monde, a été ratifiée lors la 24e session de l’assemblée générale de l’Organisation, a-t-on appris auprès de la délégation marocaine participant à ce conclave planétaire. La candidature marocaine a été approuvée dans un contexte de rude concurrence de quatre autres pays africains. Le choix de la ville de Marrakech en tant que premier bureau régional pour l’Afrique vient consacrer le leadership continental du Royaume en matière de développement touristique.

Le Maroc invité d'honneur des célébrations de Hanouka, en Australie. L'ambassadeur du Maroc en Australie, Karim Medrek a pris part, à une cérémonie à Canberra en Australie, où il a été l’invité d’honneur d’une exposition au sujet de l'héritage des juifs d’origine arabe. Medrek a allumé la deuxième bougie de Hanouka avec son homologue israélien, Ron Gerstenfeld et le Rabbin David Laitner-Cohen, indique un communiqué de l'ambassade du Maroc en Australie. En marge de cet événement, le diplomate marocain a rappelé que le Maroc où vivaient près de 250.000 juifs jusqu’au milieu du XXe siècle, avait abrité la plus grande communauté juive arabe, qui existe depuis l'Antiquité et s’était agrandie avec l'arrivée de Juifs expulsés d'Espagne en 1492.

Al Bayane

Le ministère de la Santé dément les allégations rapportées sur la base d'une plainte visant ses responsables. Le ministère de la Santé et de la protection sociale a démenti les allégations rapportées par les médias sur la base d’une plainte déposée par une association à l’encontre d’un nombre de ses responsables. "Dans le cadre de la veille médiatique, le ministère de la Santé et de la protection sociale a appris l’existence d’articles faisant état de dépôt, le vendredi 3 décembre auprès de la présidence du Ministère public, d’une plainte visant un nombre de responsables du département, y compris le ministre de tutelle, de la part d’une association qui s’est attribué la qualité de protection des deniers publics", indique le ministère dans un communiqué.

CNDH: L'intelligence artificielle et les droits de l’Homme au cœur d’une conférence à Rabat. L'intelligence artificielle et les droits de l’Homme ont été au cœur d’une conférence, tenue à Rabat, à l’initiative du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), avec comme objectif de débattre des différentes initiatives internationales, régionales et nationales à ce sujet. Intervenant à cette occasion, la présidente du CNDH, Amina Bouayach a relevé que le Conseil accompagne depuis 2019 le développement de l’intelligence artificielle au Maroc, notamment en termes de prévention des violations des droits de l’Homme, de protection des victimes et de promotion des droits humains.

Maroc Le Jour

Pandémie: Le Maroc a su transformer les défis de la pandémie en opportunités. Le Maroc s'est distingué en parvenant à transformer les défis de la crise de la covid-19 en opportunités, à travers le lancement d'un vaste programme de réformes transformatrices, a affirmé à Rome, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. '’Le Royaume a œuvré à transformer les défis de la pandémie en opportunités, avec notamment la création du fond d'investissement stratégique, le soutien du secteur privé, l’injection de l’équivalent de 11% du PIB dans l’économie nationale et la réforme en profondeur du système de protection sociale, pour dynamiser le capital humain et généraliser la couverture sanitaire à tous les Marocains’’, a souligné le ministre, qui s’exprimait à distance, lors du 7ème forum Med Dialogues.

BAM: Amélioration de l'activité industrielle en octobre. Les résultats de l'enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie du mois d’octobre indiquent une amélioration, d'un mois à l'autre, de l'activité, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Ainsi, la production aurait progressé et le Taux d’Utilisation des Capacités de production (TUC) se serait situé à 72%, fait savoir BAM. De même, les ventes auraient augmenté et les commandes se seraient accrues avec des carnets qui se seraient situés à un niveau normal.

Al Massae

Le gouvernement renforce les mesures anti-Covid-19. Sur la base des dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et en renforcement des mesures préventives nécessaires visant à limiter la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement indique, vendredi soir dans un communiqué, avoir décidé l'interdiction de tous les festivals et toutes manifestations culturelles et artistiques. Le gouvernement réitère son appel aux citoyennes et aux citoyens à adhérer fortement à "la campagne nationale de vaccination" et à poursuivre l'engagement responsable en prenant toutes les mesures de précaution, afin de préserver les acquis réalisés et contribuer au retour progressif à la vie normale dans le Royaume. De son côté, la Direction régionale du département de la culture de Casablanca-Settat a annoncé l’interdiction d’accès au public au Salon de Casablanca du Livre de l'enfant et de la jeunesse, la suspension des activités des exposants et la programmation des ateliers en distanciel via Facebook.

Al Yaoum Al Maghribi

Hilale: Le Maroc résolument engagé contre la violence faite aux femmes. Le Maroc est partie prenante aux efforts internationaux visant à lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles, a affirmé, à New York, l'ambassadeur, Représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU, Omar Hilale. L’ambassadeur intervenait dans le cadre d’une réunion de haut niveau marquant le premier anniversaire de la création du Groupe d’amis contre la violence à l’égard des femmes dont le Maroc est membre fondateur. En avril 2020, le Maroc "n’a pas hésité à rejoindre les efforts de l’Union européenne, l’Argentine, la Mongolie, la Nouvelle Zélande, la Namibie, et la Turquie pour adopter une Déclaration conjointe en soutien à l’appel du Secrétaire général de l’ONU “pour la paix à la maison, dans les foyers, à travers le monde entier", a souligné Hilale lors de cette réunion de haut niveau qui se tenait sous le thème “L’autonomisation économique des femmes et la pandémie de l’ombre”

Assahra Al Maghribia

Coprésidé par le Maroc, l'Africa Focus Group permettra de renforcer les capacités de lutte antiterroriste . Coprésidé par le Maroc, l'Africa Focus Group relevant de la Coalition Internationale contre Daesh, permettra de renforcer les capacités civiles de lutte contre la menace terroriste en Afrique, a indiqué le département d’Etat américain. "L’Africa Focus Group permettra à la Coalition d'entreprendre des programmes de renforcement des capacités civiles pour aider à faire face à la menace de Daesh en Afrique, et de synchroniser ces efforts avec les initiatives existantes sur le terrain", a indiqué la diplomatie américaine dans un communiqué diffusé suite à la réunion des Directeurs politiques de la Coalition Internationale contre Daesh, tenue à Bruxelles, avec la participation du Royaume. S'exprimant lors de la session inaugurale de cette réunion, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'Étranger, Nasser Bourita, a indiqué que le Maroc a toujours attiré l'attention de la communauté internationale, en général, et de la Coalition mondiale contre Daesh, en particulier, sur la nécessité de faire face à la menace "croissante" des groupes terroristes en Afrique.

Al Ahdath Al Maghribia

Al Omrane améliore son CA de 35% à fin septembre. Le Groupe Al Omrane a réalisé un chiffre d'affaires (CA) consolidé de 2,4 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2021, en hausse de 35% par rapport à la même période de l'exercice écoulé. Au troisième trimestre 2021, Al Omrane a dégagé un CA de 734 millions de dirhams (MDH), multipliant ses efforts, aussi bien sur le plan des mises en chantier de nouveaux projets qu’au niveau des achèvements et des livraison, indique le groupe dans un communiqué sur ses indicateurs trimestriels. A fin septembre 2021, le groupe a mis en chantier 41 projets en production nouvelle d'une consistance de 10.506 unités et 69 projets de mise à niveau urbaine portant sur 56.806 unités, contre respectivement 5.626 et 56.551 unités en 2020.

Al Alam

INDH: 1066 projets réalisés pour un investissement de 462 millions de dirhams. Depuis son lancement en 2005 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) est constamment mobilisée, pour la dignité des personnes à besoins spécifiques, contribuant ainsi à favoriser leur intégration dans la société. A travers le Programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, l’INDH a mis en œuvre de nombreux projets de prise en charge des personnes handicapées sans ressources dans des centres spécialisés, répartis sur l’ensemble du territoire national. Depuis septembre 2018, qui marque le lancement de la phase III de l’INDH, les prestations assurées par ces centres ont été sensiblement améliorées. Par ailleurs, dès le début effectif de la 3ème phase en 2019, l'INDH a piloté 1066 projets et actions, et mis en œuvre un investissement de 462 millions de dirhams qui a bénéficié à plus de 150 000 personnes ces trois dernières années, réparties sur tout le territoire national.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required