Mardi 05 Octobre 2021

Revue de presse économique du 5 octobre 2021

Revue de presse économique du 5 octobre 2021

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi :


Le Matin :

• Le ministère de l'Intérieur appelle les collectivités territoriales à activer les mécanismes de la démocratie participative. Le ministre de l’Intérieur vient d’adresser une circulaire aux walis, aux gouverneurs et aux présidents des collectivités territoriales au sujet de la consolidation des valeurs de la démocratie participative et de la participation citoyenne dans les collectivités territoriales. La circulaire définit le concept de la démocratie participative comme étant le mécanisme par lequel les citoyens et les associations participent à la prise de décision publique. C’est également un moyen pour renforcer la démocratie locale en complémentarité avec la démocratie représentative, afin d’assurer la participation des citoyens à la quête de solutions appropriées à leurs besoins fondamentaux et l’amélioration de la qualité et l’efficacité des services publics.

• Le Nouveau modèle de développement au centre d'une conférence-débat à Strasbourg. Le Nouveau modèle de développement (NMD) a été au centre d'une conférence-débat tenue, samedi à Strasbourg, à l’initiative du Consulat Général du Maroc, en partenariat avec le Collectif "Réflexion et Action" de la région Grand-Est. La rencontre a été animée par Rachid Benzine, écrivain et islamologue, et Hamid Bouchikhi, spécialiste en management, tous deux membres de Commission Spéciale sur le Nouveau Modèle de Développement (CSMD), indique un communiqué du consulat. Ouvrant la rencontre, le consul général du Maroc à Strasbourg, Driss El Kaissi, a mis en exergue la volonté royale, portée par l’ambition d’un Maroc plus égalitaire, qui a donné lieu à un large processus participatif d’écoute, de débat et de réflexion autour du renouvellement du modèle de développement par les Marocains et pour les Marocains.

L’Economiste :

• Casablanca : les travaux sur le busway avancent. Les deux lignes en mode bus à haut niveau de service (BHNS ou busway) seront lancées dans quelques mois. Si tout va comme prévu, leur livraison est programmée dès la mi-2022. A ce jour, l'état d'avancement des travaux sur le terrain est de l'ordre de 83%. Les 2 lignes de busway seront donc mises en service avant les lignes 3 et 4 en mode tramway (2023). Le but étant au final d'avoir un réseau intégré composé du tramway/busway/bus. Un même ticket permettra à terme d'emprunter tous le mode de transport public de son choix. En effet, les stratégies de développement mises en place sont multimodales, favorisant à terme l'usage de plusieurs modes de transports à Casablanca. Elles sont également intermodales, pour encourager le passage d’un mode de transport à un autre, lors d’un même déplacement.

• Aérien : la destination Maroc garde son attrait. De bonnes nouvelles au moment où les professionnels espèrent la levée des restrictions. Les compagnies aériennes sont toujours intéressées par le Maroc et particulièrement Marrakech. En plus des transporteurs habituels, des compagnies spécialisées dans le long courrier songent à remplacer ces vols par des dessertes au Maroc. La tendance post covid est aux voyages de proximité. L'ONMT et l'ONDA en sont conscients et préparent de leur côté une promotion offensive pour attirer le plus de compagnies et rattraper les pertes au niveau de l'aérien. Première à ouvrir le bal, la Turkish airlines. La compagnie continue son développement au Maroc en augmentant ses fréquences pour la route Marrakech- Istanbul. La compagnie irlandaise Ryanair aussi. Elle compte par ailleurs lancer trois nouvelles liaisons entre l'Espagne et le Maroc à partir de novembre prochain reliant l'aéroport de Barcelone-El Prat avec ceux de Rabat, Agadir et Oujda. Depuis le 15 juin dernier, en plus des compagnies marocaines Royal Air Maroc et Air Arabia Maroc, 43 compagnies aériennes internationales desservent le Maroc.

Aujourd’hui Le Maroc :

• Port de Casablanca : Le projet du nouveau terminal de croisières en marche. L’Agence nationale des ports (ANP) poursuit sa stratégie de renforcement de l’infrastructure portuaire. Celle-ci est l’une des pièces maîtresses de l’attractivité touristique du pays. De ce fait, les ports doivent répondre à des logiques spatiales plus adaptées au tourisme de croisière bénéficiant des aménités de chaque région. Dans cette perspective, l’Agence a lancé la construction du nouveau terminal de croisières situé sur la jetée Moulay Youssef du port de Casablanca au niveau de l’ancien poste pétrolier. Ces travaux englobent également l’aménagement sur ses terre-pleins d’une gare maritime répondant aux standards internationaux. A ce stade, l’agence travaille sur la définition du régime d’exploitation de cette nouvelle infrastructure de croisière du port de Casablanca. Pour ce faire, un benchmark s’inspirant de la gestion des ports de croisières similaires (comme les ports de Marseille, de Tenerife, Lisbonne ou encore de Barcelone) est proposé.

• Said Afif : pas de vaccination pour les 5-11 ans. Le Comité technique et scientifique de vaccination qui s’est réuni hier a écarté la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans. «Au vu des données scientifiques dont nous disposons actuellement, nous ne recommandons pas la vaccination des 5-11 ans», indique Dr Said Afif, membre du Comité. Le Comité suit de très près les études menées dans ce cadre. Pour l’instant, la vaccination de cette tranche d’âge n’est pas possible au Maroc. Cela dit, la campagne de vaccination des 12-17 ans se poursuit. «Plus de 2.300.000 élèves ont reçu la 1ère dose, soit 76% et plus de 650.000 ont reçu les deux doses, soit un taux de 22%», précise Dr Afif.

Maroc Le Jour :

• Plus de personnes âgées souffriront de maladies chroniques à l'horizon 2030. A l'horizon 2030, plus de personnes âgées souffriront de maladies chroniques avec une limitation fonctionnelle, selon le Haut Commissariat au Plan (HCP). Cette évolution annonce les difficultés auxquelles seraient confrontées les caisses de retraite et le système de santé puisqu’il devrait à la fois faire face aux maladies transmissibles caractéristiques des pays en développement et aux maladies de la vieillesse de longue durée reconnues être très coûteuses, indique une note d'information du HCP à l'occasion de la journée internationale des personnes âgées. Si actuellement avec une prévalence des maladies chroniques de près de 64,4% touchant pas moins de 2,7 millions de personnes âgées, en supposant que ce taux restera constant dans un avenir proche, il faut compter sur environ 3,9 millions de personnes âgées dans cette situation en 2030 ceci sans compter les conséquences dues au coronavirus.

• "MyEssaouira", une application pour découvrir les richesses de Mogador. "MyEssaouira", une application mobile dédiée à la découverte de la richesse de l'histoire, de la diversité du patrimoine culturel et du potentiel touristique de la Cité des Alizés, a été lancée samedi à Essaouira. La cérémonie du lancement de cette application a eu lieu à l’Espace emblématique de "Dar Souiri", en présence notamment, de M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, et de l’ambassadrice de France à Rabat, Mme Hélène Le Gal. Porté par l’Association Essaouira-Mogador, cet outil de communication inclusif et innovant, développé en étroite collaboration avec le service culturel de l’ambassade de France, se veut une invitation à la découverte de la richesse historique, humaine et culturelle de la ville, à travers une promenade virtuelle dans les principaux sites touristiques et historiques dont regorge la Cité des Alizés.

L’Opinion :

• Enseignants contractuels : nouveau débrayage en perspective. Dans un communiqué, la Coordination nationale des enseignants (CNPCC) annonce un nouveau débrayage du 12 au 16 octobre. Ainsi, les enseignants sous contrat des Académies régionales de l’éducation et de la formation Contractuels (AREF) comptent organiser une grève nationale en octobre avec un « retour sur la scène de la protestation les 10, 11 et 12 novembre, lit-on dans le communiqué. La Coordination nationale des des enseignants contractuels, dont la principale revendication est une intégration dans le statut de la Fonction publique, sollicite, par ailleurs, que le département de tutelle puisse engager un “dialogue sérieux”.

• La Capitainerie du port de Casablanca obtient la certification ISO 14001.Le port de commerce de Casablanca a obtenu la certification à la norme de management environnemental ISO 14001 (version 2015) pour les activités relatives au développement des infrastructures portuaires, accueil des navires et gestion de la sûreté, sécurité et environnement et au développement et régulation. Constituant un cadre définissant les règles d'intégration des préoccupations environnementales dans les activités portuaires, la norme ISO 14001 permet de maîtriser les impacts sur l'environnement maritime et portuaire et ainsi concilier les impératifs de fonctionnement du port et de respect de l'environnement, indique un communiqué de l'Agence nationale des ports (ANP).

Al Bayane :

• Avec la 3ème dose du vaccin, les groupes à risque sont bien protégés. L'injection de la 3eme dose du vaccin anti-covid 19 est devenue une nécessité en vue de protéger les groupes à risque, a affirmé le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Dr Tayeb Hamdi. "Sur le plan médical et immunologique on sait que les personnes âgées, les porteurs de maladies chroniques affaiblissant l’immunité, sont moins bons répondeurs aux vaccinations en général par rapport aux jeunes et non malades", a expliqué Hamdi dans une analyse, notant qu'avec l’émergence des variants, et essentiellement le variant Delta, l’efficacité vaccinale baisse, même si les personnes complètement vaccinées gardent à ce jour une très haute protection contre les formes graves et le décès.

• La décision d'opter pour l'enseignement en présentiel dans les écoles et universités a été prise sur la base essentiellement de l'amélioration de la situation épidémiologique liée à la pandémie du Covid-19 et l'avancement de l'opération de vaccination, a indiqué le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour. L'avancement réalisé dans l'opération de vaccination des 12-17 ans a été derrière l'adoption de l'enseignement en présentiel dans tous les cycles et niveaux d'enseignement, avec un nombre d'élèves vaccinés ayant dépassé 65% au niveau national, en plus de l'amélioration de la situation épidémiologique avec la baisse du nombre de décès et de contaminations, a souligné Aderdour qui était l'invité de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine "RIM Radio".

Libération :

• MRE: Les transferts dépassent les 67 MMDH à fin août. Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l'étranger (MRE) se sont élevés à plus de 67,73 milliards de dirhams (MMDH) au titre des huit premiers mois de 2021, contre 43,73 MMDH durant la même période de 2020, indique l'Office des Changes. Ces transferts ressortent ainsi en augmentation de 45,7%, précise l'Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d'août. Ces indicateurs font également état d'un repli de l'excédent de la balance des échanges de services de 2,3% à 40,07 MMDH, contre 40,99 MMDH une année auparavant.

• Crédit bancaire: Hausse de l'encours à 963 MMDH à fin août. L'encours du crédit bancaire s'est établi à fin août 2021 à 963,6 milliards de dirhams (MMDH), en hausse annuelle de 2,9%, indique Bank Al-Maghrib (BAM). L’augmentation annuelle de 2,4% des crédits aux entreprises non financières (ENF) privées recouvre une hausse de 8,2% des facilités de trésorerie et des baisses de 5,5% et de 4,3% respectivement des prêts immobiliers et de ceux à l’équipement, ressort-il du dernier tableau de bord "crédits-dépôts bancaires" de BAM. L’enquête de conjoncture de BAM indique que l’accès au financement au T2-2021, a été jugé normal par 86% des entreprises industrielles, avec un coût du crédit en stagnation, ajoute la Banque centrale. Al Massae

• Troisième dose du vaccin anti-covid: les frontliners entament le processus. Le Maroc attend cette semaine l'arrivée de grandes quantités de vaccins "Pfizer" et "Johnson", en attendant qu'il entre dans le club des fabricants de vaccins avant la fin de l'année en cours, a déclaré une source au journal. Les personnes en première ligne ont reçu des SMS pour recevoir la 3ème dose. L'opération commencera avec les personnels de santé et de sécurité et les éléments des Forces armées royales. Jusqu’au samedi dernier, 02 millions 271 mille et 601 enfants âgés entre 12 et 17 ans ont reçu la première dose, soit 76% du groupe cible, estimé à 03 millions. Quelque 806.640 enfants ont reçu la deuxième dose, soit 21%.

• Les professionnels du tourisme réclament le non paiement des primes d'assurance. Les professionnels du transport touristique au Maroc ont accusé certaines sociétés de financement de ne pas respecter les dispositions du contrat-programme 2020-2022 pour relancer le secteur touristique, ni de réagir favorablement aux décisions du comité de vigilance rendues à cet égard pour sauver les entreprises touchées par la pandémie de Covid-19 et y préserver les emplois. Dans un communiqué, le Bureau national de la Fédération Nationale du Transport Touristique a indiqué que, bien que ce contrat ait été signé il y a plus qu’un an, les entreprises de transport touristique au Maroc ne bénéficient pas de l'article VII de ce contrat, qui prévoit le report du remboursement de la dette, soulignant la détermination des professionnels à engager des formes de protestation pour défendre leurs intérêts.

Al Ahdath Al Maghribia

• Groupe Crédit Agricole du Maroc : Des résultats en vert au S1-2021. Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a performé au terme des six premiers mois de cette année, avec un produit net bancaire consolidé (PNB) de 2,2 milliards de dirhams (MMDH), soit une croissance de 6% en glissement annuel. Au terme du premier semestre 2021, malgré la conjoncture économique et sociale fortement impactée par les retombées de la pandémie du Covid-19, le GCAM a performé avec un PNB consolidé de 2,2 MMDH, soit une croissance de 6% en glissement annuel, tout en portant son résultat d'exploitation à 416 millions de dirhams (MDH) soit une progression de 166% par rapport au S1-2020, marquant ainsi un effet de ciseaux positif entre la hausse du PNB et la gestion maîtrisée des charges générales d'exploitation, indique le Groupe dans un communiqué.

• Accord pour développer les services médicaux. L'UMT et l'Association Nationale des Cliniques Privées ont signé une convention de partenariat qui contribuera à l'amélioration de l'offre de santé et permettra aux salariés en particulier, et aux citoyens en général, d'avoir un accès fluide aux services de santé. En vertu de cette convention, les cliniques privées s'engagent à fournir des soins de qualité aux salariés et aux employés dans le respect de la tarification nationale de référence. Les autres services non couverts par la tarification nationale feront l'objet d'annexes au présent accord. Dans le même cadre, les mutuelles gérées par les représentants de l'UMT sont tenues de respecter le droit des assurés de choisir le médecin traitant. L'accord prévoit également le remboursement par les mutuelles des frais médicaux dans des délais raisonnables, ainsi que la constitution d'une commission de suivi pour étudier les dossiers déposés.

Al Alam

• Elections des membres de la Chambre des conseillers mardi. Les grands électeurs s'apprêtent à choisir, mardi, leurs représentants à la Chambre des conseillers. Il s’agit de l’ultime étape du processus électoral qui s’est déroulé cette année, laquelle permettra au parlement de prendre toute sa forme selon le mode bicaméral consacré par la Constitution de 2011. Les élections à la Chambre des conseillers interviennent sur fond d’un nouveau paysage politique, qui s'est constitué après les résultats du scrutin du 8 septembre, dont a émergé une majorité gouvernementale composée de trois partis, à savoir le RNI, le PAM et le PI, qui ont également remporté les élections des chambres professionnelles et des conseils de communes, de provinces et de régions. Les observateurs s'attendent à ce que ces trois partis reproduisent le même scénario du scrutin du 08 septembre, en raflant les 120 sièges dont se compose la Chambre des conseillers.

• La Chambre de commerce d'Amman aspire à renforcer les échanges commerciaux avec le Maroc. Le président de la Chambre de commerce d'Amman, Khalil El Haj Tawfiq, a affirmé la volonté du secteur commercial et des services en Jordanie de renforcer les échanges commerciaux avec le Maroc. "La Chambre de commerce d'Amman œuvrera en coordination avec l'ambassade de Jordanie au Maroc à soutenir et développer les relations économiques des deux pays", a déclaré Haj Tawfiq lors d'une rencontre avec l'ambassadeur de Jordanie au Maroc, Jumana Ghunaimat.

Al Yaoum Al Maghribi

• Le secrétaire général de l’ONU informe le Conseil de sécurité des acquis diplomatiques et des développements économiques au Sahara marocain. Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, vient de remettre au Conseil de sécurité, la copie avancée de son rapport annuel sur le Sahara marocain, couvrant la période du 30 septembre 2020 au 31 août 2021. Ce rapport est soumis en prévision de l’examen de la question du Sahara marocain durant le mois d’octobre courant, et l’adoption d’une résolution prorogeant le mandat de la Minurso, pour lequel Guterres a recommandé une durée d’un an. Ce rapport se distingue par la mise en exergue des acquis diplomatiques du Royaume au Sahara marocain durant l’année écoulée. Dans ce cadre, le SG de l’ONU a mis en avant les inaugurations historiques des Consulats généraux par 16 pays dans les villes de Laâyoune et Dakhla.

• Sahara: l'Espagne appelée à soutenir l’autonomie sous souveraineté marocaine (diplomate espagnol). L’Espagne est appelée plus que jamais à contribuer au règlement du conflit du Sahara en soutenant le plan d’autonomie sous souveraineté marocaine, a souligné l’ancien ambassadeur d’Espagne aux Etats-Unis, Javier Rupérez. Le diplomate espagnol, qui participait aux débats organisés par le Parti populaire (PP) dans le cadre de sa Convention nationale (27 septembre - 03 octobre), a relevé que l’unique chemin à suivre pour résoudre ce conflit demeure le dialogue pour parvenir à une solution sur la base de la proposition d’autonomie sous souveraineté marocaine.

Assahra Al Maghribia

• Programme Tayssir: Deuxième versement de primes à partir du 5 octobre. Le deuxième versement de primes au profit des familles bénéficiaires du programme Tayssir, au titre de l'année scolaire 2020-2021, aura lieu à partir du 05 octobre, a annoncé le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette deuxième phase s'étalant jusqu'au 05 novembre, aura lieu au niveau des agences postales, précise le ministère dans un communiqué, ajoutant que les familles bénéficiaires sont appelées à contacter les établissements scolaires concernés, en vue d'obtenir le reçu signé par le directeur de l’établissement, dans lequel est mentionné la date et l’agence postale de retrait.

• CPMM: la décision du Tribunal de l'UE revêt "un caractère politique". La Chambre des pêches maritimes de la Méditerranée (CPMM) a souligné que la décision du Tribunal de l'Union européenne (UE) concernant les accords agricole et de pêche avec le Maroc revêt "un caractère politique". La Chambre a ainsi minimisé, dans un communiqué, "les retombées de cette décision, car elle apparaît de nature politique dans son contenu, et coïncide avec les démarches entreprises par le Maroc aux niveaux régional et international pour élargir ses partenariats stratégiques". Elle a noté avoir accueilli avec "beaucoup d'étonnement" la décision du Tribunal européen concernant les accords agricole et de pêche avec le Maroc, relevant que l'UE est le premier bénéficiaire de la pêche dans les eaux marocaines, grâce à une flotte de navires.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Le secrétaire général de l’ONU confirme la présence d’éléments armés du «polisario» à Guergarate en novembre dernier. Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a confirmé, dans son rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, que les éléments armés du «polisario» étaient bel et bien présents à Guergarate en octobre et novembre 2020, battant en brèche les vaines tentatives du «polisario» et de l’Algérie d’occulter cette vérité. Dans ce cadre, Guterres a informé le Conseil, que depuis le 22 octobre «des opérations de reconnaissance par hélicoptère de la Minurso au-dessus de Guergarate ont constaté la présence dans la bande tampon de 12 membres du polisario armés en uniforme militaire».

• Sommet des entreprises UE-Afrique fin novembre à Marrakech. Marrakech abritera, les 28 et 29 novembre prochains, la 4ème édition du sommet des entreprises UE-Afrique (European Business Summit), un rendez-vous annuel dédié à la promotion et à la facilitation du commerce et des investissements entre les deux continents. Le sommet, organisé par l'European Business, réunira des chefs d'entreprise influents, des décideurs et des experts pour répondre aux défis politiques les plus importants qui façonnent l'avenir commun des deux continents. Il sera centré en particulier autour de quatre thèmes principaux, à savoir «la chaîne de valeur de l'Afrique», «la transformation numérique», «l’innovation dans le domaine de la santé » et la «transition verte».

Bayane Al Yaoum

• La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a démenti les allégations mensongères véhiculées sur les conditions de détention d’un détenu franco-algérien (M. B. B.) incarcéré à la prison locale d’Oudaya à Marrakech. La DGAPR a fait part de ce démenti dans une mise au point en réponse aux allégations diffusées par un avocat français dans certains sites d’information français concernant le détenu M. B. B., condamné à huit mois de prison ferme pour enregistrement et diffusion de photos et vidéos pour des personnes sans leur accord préalable et diffamation contre elles ainsi que contre des mineurs. La DGAPR relève que contrairement aux allégations apocryphes de l’avocat concerné selon lesquelles le détenu en question serait placé dans une cellule abritant 15 prisonniers et qui pointent l’insuffisance de la fréquence et la durée des communications téléphoniques qui lui sont accordées, il est logé avec 9 autres codétenus dans une cellule qui comporte 12 lits et bénéficie de tous les droits reconnus par la loi en vigueur à tous les prisonniers.

• Artisanat à Fès : 40MDH pour un incubateur de projets. Une enveloppe globale de 40 millions de dirhams (MDH) a été mobilisée pour la création d'un incubateur de projets artisanaux dans le quartier de Bensouda à Fès, dans le cadre des efforts visant à promouvoir l’artisanat local. Porté par le conseil régional de Fès-Meknès, ce projet, qui s’étalera sur une superficie totale de 12.948 m2, a pour objectif de valoriser les produits de l’économie sociale et solidaire aux niveaux local et régional. Le nouvel incubateur de projets de l’artisanat, dont les travaux d’aménagement du site devraient s’achever cette année, bénéficiera à 35 coopératives, à travers des formations et un appui logistique pour la commercialisation de leurs produits.

Rissalat Al Oumma

• Commerce extérieur: Hausse des indices au T2-2021. Les indices du commerce extérieur (ICE) ont progressé, en glissement annuel, durant le deuxième trimestre de l'année 2021, selon le HCP. L'indice des valeurs unitaires à l'importation a augmenté de 9,7% au cours du T2-2021 par rapport au même trimestre de 2020, précise le HCP dans une note d'information relative aux ICE. Cette évolution résulte principalement de l'augmentation des valeurs unitaires de "l'énergie et lubrifiants" de 41,7%, des "demi-produits" (9,5%), des "produits bruts d'origine minérale" (40,3%), de "l'alimentation, boissons et tabacs" (7,4%), des "produits finis de consommation" (2,4%) et des "produits bruts d'origine animale et végétale" (18,4%).

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required