Jeudi 30 Decembre 2021

Revue de presse économique du 30 décembre 2021

Revue de presse économique du 30 décembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale de jeudi 30 décembre 2021


L'Economiste

CNSS: Des comptes certifiés sans réserve. La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vient de tourner définitivement la page de l'assainissement des comptes. Elle a réussi à certifier ses comptes 2020 pour le régime général et l’Assurance maladie obligatoire sans réserve de l'auditeur externe. Un exploit pour cet établissement en particulier pour le régime général qui, depuis 1969, n'avait pas obtenu ce genre de certification.

Logement social: plus de 100.000 unités encore en chantier. Exit le programme de logement social à 250.000 DH. Le dispositif qui avait été mis en place en 2010 pour combler un déficit de 840.000 unités d'habitation a pris fin en décembre 2020. Depuis l'opérationnalisation du programme à fin octobre dernier, 1.507 conventions ont été validées pour la construction de 2.107.543 logements. Les dernières statistiques obtenues auprès de la tutelle indiquent qu'à fin octobre dernier, 562.503 logements ont été certifiés conformes. Actuellement, le marché compte plus de 100.000 unités en chantier.

L'Opinion

Formation des contrôleurs pour la production de vaccins. Le partage des connaissances et des technologies s'est affirmé comme élément clé de la lutte anti-Covid. C'est dans cette logique que le Maroc et la chine ont, une nouvelle fois, uni leurs efforts en la matière. Actuellement, une délégation chinoise, composée de spécialistes et chercheurs en matière de fabrication de vaccins forme un groupe de cadres marocains au contrôle de qualité du vaccin anti-Covid-19 à l'Institut Pasteur de Casablanca. Avec cette mission, le projet de production nationale de vaccins anti-Covid-19 entre dans sa dernière ligne droite. L'institut est chargé de surveiller l'ensemble de la chaîne de production de vaccins au Maroc.

Le secteur des assurances retrouve une bonne dynamique de croissance. Le secteur des assurances retrouve une bonne dynamique de croissance et maintient sa solidité malgré un contexte marqué par la crise sanitaire, a indiqué le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques (CCSRS). Ainsi, le chiffre d’affaires du secteur enregistre, à fin octobre 2021, une augmentation de 9,3% par rapport à la même période un an auparavant, a souligné le CCSRS dans un communiqué au terme de sa quatorzième réunion tenue au siège de Bank Al-Maghrib à Rabat. Cette progression, poursuit le Comité, profite aussi bien à la branche Vie (+13,5%) qu’à la branche Non-vie (+6,1%), alors que la sinistralité a également augmenté pour se situer à son niveau d’avant-crise.

Aujourd'hui le Maroc

ANP : Près d'un milliard DH d'investissements pour 2022. Une enveloppe de 975,5 millions de dirhams sera mobilisée par l’Agence nationale des ports (ANP) dans le cadre de son programme d’investissement prévu pour ce nouvel exercice budgétaire. L’essentiel de ce montant alimentera les projets d’infrastructures. Ce volet capte en effet 81,7% des investissements programmés pour l’exercice 2022, soit 782 millions de dirhams. Les activités de support arrivent en deuxième position avec des parts de l’ordre de 9,6%, ce qui correspond à 90,22 millions de dirhams.

Agadir: Un premier groupe de cinq hôtels bénéficie d’une subvention de 32,5 millions DH. Cinq conventions relatives au programme d’octroi de subventions dédiées à la rénovation et la mise à niveau des établissements hôteliers d’Agadir ont été signées mardi. Il s'agit de cinq établissements représentant le premier lot bénéficiaire dudit programme au niveau de la zone balnéaire touristique, du centre-ville et du quartier Talborjt, à savoir : "Atlantic Palace", "Sofitel Thalassa", "Amadil", "Aferni" et "Amenou". Le coût global de leur rénovation et mise à niveau est estimé à 300 millions de dirhams (montant global de l’investissement pour la rénovation), alors que le montant total des subventions octroyées par le programme est de 32,5 millions de dirhams.

Le Matin

Hausse des prix des huiles de table : le Conseil de la concurrence rend son avis. Les résultats de l’étude ont permis de conclure que les augmentations des prix de vente des huiles de table enregistrées sur le marché national s'expliquent par la conjonction de facteurs objectifs liés à la structure du marché lui-même et aux évolutions du marché extérieur duquel il est dépendant. Pour une amélioration du fonctionnement concurrentiel du marché national des huiles de table, le Conseil de la Concurrence recommande, dans son avis, de soutenir l’amont de la filière relatif à la production locale de graines oléagineuses, d’encourager la consommation d’huile d’olive, de renforcer les capacités de stockage et de renforcer la concurrence entre les opérateurs au niveau des points de vente, entre autres.

Covid-19: La dose de rappel après quatre mois. Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a annoncé mercredi un nouveau calendrier de la dose de rappel contre Covid-19, réduisant à quatre mois la période la séparant du dernier vaccin. Ainsi, seront concernées par la dose de rappel les personnes ayant reçu la deuxième dose et celles ayant reçu une première dose du vaccin Johnson depuis quatre mois, précise le ministère dans un communiqué. Les personnes concernées par la dose de rappel, accessible dans l'ensemble des centres de vaccination sans restriction de lieu de résidence, recevront un SMS du 1717, affirme la même source.

Libération

Accidents de la circulation: 23 morts et 2.066 blessés la semaine dernière. Un total de 23 personnes ont été tuées et 2.066 autres blessées, dont 75 grièvement, dans 1.506 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 20 au 26 décembre 2021. Ces accidents sont principalement dus à l'inadvertance des conducteurs, au non-respect de la priorité, à l’excès de vitesse, à l’inadvertance des piétons, au non-respect de la distance de sécurité, au changement de direction sans usage de signal, au défaut de maîtrise des véhicules, au changement de direction non-autorisé, au non-respect du stop, à la conduite sous l’emprise de l’alcool, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation en sens interdit et sur la voie gauche et aux dépassements défectueux, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

La dette du Trésor prévue à 885 MMDH en 2021 (AGR). La dette du Trésor devrait atteindre 885 milliards de dirhams (MMDH) au titre de l'année 2021, selon les prévisions d'Attijari Global Research (AGR). "Dans un contexte marqué par une poursuite du creusement du déficit budgétaire en 2021 à 6,2% du PIB, la dette du Trésor devrait atteindre 885 MMDH en 2021, contre 832 MMDH en 2020", indique AGR dans sa note mensuelle "Budget focus – Fixed income" de novembre. La dette intérieure devrait atteindre 679 MMDH en 2021E, en hausse de 7,3% par rapport à son niveau observé en 2020. Celle-ci tient compte d'une levée nette du Trésor à fin novembre 2021 de 69,4 MMDH.

Al Bayane

Eaux en bouteilles: Trois marques se partagent le marché (étude). Trois marques se partagent le marché des eaux en bouteille au Maroc à savoir, Sidi Ali, Ain Saïss et Sidi Harazem, ressort-il d'une étude du groupe Sunergia. Cette étude sur la notoriété des marques d'eaux embouteillées au Maroc à domination locale montre, en effet, que Sidi Ali est leader du palmarès avec 51% de citations, alors que Aïn Saiss et Sidi Harazem sont deuxième et troisième du classement avec respectivement 15% et 11%. Aussi, les 4 premières marques du palmarès appartiennent à deux importants opérateurs du marché, en l'occurrence les Eaux Minérales d’Oulmès (Sidi Ali et Bahia) et Sotherma (Aïn Saiss et Sidi Harazem) lesquels concentrent le plus de parts de marché et sont d’ailleurs les plus anciens sur le marché, précise l'étude, réalisée dans le cadre d'une série consacrée aux Top-Of-Mind des marques.

INCVT: Sekkouri plaide pour un environnement de travail sain. Le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, a souligné la nécessité d’assurer un environnement de travail sain qui respecte les conditions de travail décent, afin d'améliorer les conditions de santé et de sécurité. Sekkouri qui présidait, mardi à Rabat, la 2ème réunion ordinaire du conseil d’administration de l’Institut national des conditions de vie au travail (INCVT) au titre de l’année 2021, a souligné ainsi la nécessité de se conformer à l'évolution des législations dans les domaines socio-économiques et administratifs et des mutations dans le monde des affaires à l'échelle nationale et internationale.

Maroc Le Jour

Rabat-Salé-Kénitra: Plus de 350 travailleurs domestiques bénéficient de formations. Au total 355 travailleurs domestiques de la région Rabat-Salé-Kénitra ont bénéficié de formations et d'initiations adaptées à leurs besoins, dans le cadre d'un programme d'accompagnement conduit par le Réseau marocain de l’économie sociale et solidaire (REMESS) avec l'appui de plusieurs partenaires. Les promoteurs de ce projet, financé par la Région de Bruxelles-Capitale en partenariat avec d'autres acteurs comme l’ONG belge Echos Communication, la Région Rabat-Salé-Kénitra et le CGLU Afrique, ont réussi à toucher 137 femmes de ménage, 47 chauffeurs, 130 jardiniers et 41 gardiens, à travers 19 ateliers, 22 séances de développement personnel et 26 de formation professionnelle.

Un extrémiste s'activant à Sala Al Jadida déféré devant le Parquet. Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la Surveillance du Territoire (DGST), a déféré mardi devant le Parquet en charge des affaires de terrorisme et d’extrémisme un extrémiste partisan de l'organisation dite "État islamique", qui s’activait dans la région de Sala Al Jadida. Les expertises techniques et analyses numériques réalisées sur les équipements électroniques et matériels informatiques saisis dans le cadre de cette affaire ont démontré que le suspect, âgé de 24 ans, avait téléchargé plusieurs documents, livres et contenus numériques depuis des sites extrémistes, relatant les étapes de fabrication d'explosifs et d'engins explosifs et déterminant la nature des produits chimiques et des composants entrant dans leur fabrication, indique un communiqué du BCIJ.

Al Massae

Commerce: 29% des grossistes s'attendent à une hausse des ventes au T4-2021. Les anticipations de 29% des grossistes affichent une augmentation du volume global des ventes pour le quatrième trimestre 2021 (T4-2021) et une baisse selon 12% d'entre eux, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Dans sa récente note sur les résultats de ses enquêtes trimestrielles de conjoncture dans le commerce de gros et les services marchands non financiers, le HCP explique cette évolution principalement par la hausse prévue des ventes dans le "Commerce de gros de produits alimentaires et de boissons" et les "Autres commerces de gros spécialisés". Les commandes prévues pour le T4-2021 seraient d'un niveau normal selon 80% des chefs d’entreprises et l'emploi connaîtrait une stabilité des effectifs selon 91% des grossistes.

Al Alam

L'Université Hassan II de Casablanca détient un Brevet d’invention d’un système robotique pour l’extraction du venin scorpionique. L’Université Hassan II de Casablanca détient un Brevet d’invention d’un système robotique révolutionnaire destiné à l’extraction automatique du venin scorpionique et présentera un ouvrage sur cette thématique en janvier prochain, indique l’établissement universitaire dans un communiqué. Ayant reçu un avis positif de délivrance de la part de l’Office marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) après sa publication le 30 novembre dernier, cette invention a été réalisée par une équipe de recherche composée de Mouad Mkamel, Doctorant, Pr. Anass Kettani, Directeur de thèse, Pr. Omar Tanane, Co-Directeur de thèse et Pr. Rachid Saile, Directeur du laboratoire de Biologie et Santé de la Faculté des Sciences Ben M’Sik.

Al Yaoum Al Maghribi

Covid-19 : Le ministre de la Justice appelle les avocats à présenter le pass vaccinal pour accéder aux tribunaux. Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a appelé mardi les avocats à respecter l'application de la loi portant obligation de la présentation du pass vaccinal contre la Covid-19 pour pouvoir accéder aux tribunaux. En réponse à une question sur "l’accès des avocats, des fonctionnaires du secrétariat-greffe et des usagers aux tribunaux", présentée par le groupe du Rassemblement national des indépendants (RNI) et le groupement de la justice sociale et du développement durable lors de la séance des questions orales à la Chambre des Conseillers, le ministre a rappelé la primauté de la décision du gouvernement instaurant le pass vaccinal comme document accrédité par les autorités sanitaires, prise sur la base des dispositions juridiques relatives à la gestion de l'état d'urgence sanitaire.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Le 4ème Festival de théâtre de Kelâat M'Gouna du 29 au 31 décembre. La 4ème édition du Festival de théâtre de Kelâat M'Gouna aura lieu, du 29 au 31 décembre courant, à l’initiative de la direction régionale de la Culture à Drâa-Tafilalet. Selon un communiqué des organisateurs, cette édition, qui se tient en mode virtuel sous le thème "Le théâtre au-delà des frontières", a pour objet de promouvoir la culture du théâtre, en élargissant le spectre des catégories ciblées par cet art. La même source a souligné que ce rendez-vous culturel vise à promouvoir l'image de Kelâat M'Gouna en tant que destination touristique culturelle qui recèle un riche patrimoine immatériel.

Rissalat Al Oumma

Santé: Un protocole d’accord pour promouvoir la fabrication locale des dispositifs médicaux. Un protocole d'accord visant le développement de l’industrialisation et du sourcing local des dispositifs médicaux et des produits de santé a été signé mardi à Rabat, entre le ministère de l’Industrie et du commerce, le ministère de la Santé et de la protection sociale, l’Association marocaine des Groupes de Santé (AMGS) et le Cluster Médical (CM). Ce protocole fait suite à un premier accord signé en septembre 2021 entre le ministère de l’Industrie et du commerce, le CM et l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé (UM6SS) ayant permis la production locale de dispositifs médicaux, notamment des guéridons, des potences à sérum, des fauteuils ambulatoires et des écouvillons pour test PCR, acquis par l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa à Casablanca.

Assahra Al Maghribia

Le gouvernement se penche sur une structure administrative institutionnelle pour le porte-parole du gouvernement en vue d’un canal d'information fiable. Une source gouvernementale a dévoilé certaines stratégies sectorielles que le gouvernement est en train de formuler dans le cadre de la mise en œuvre du "Gouvernement social". Cette source a déclaré devant un groupe de journalistes que la plupart des départements gouvernementaux préparent de nouvelles stratégies afin de répondre aux attentes des citoyens. Parmi les stratégies figure la création d’une "structure administrative institutionnelle", qui s’occupera des aspects administratif et technique du porte-parole officiel du gouvernement en matière de communication gouvernementale au sein du ministère chargé des Relations avec le parlement.

Al Ahdath Al Maghribia

Adoption de deux projets de loi relatifs aux Fondations "Cheikh Zayed bin Sultan" et "Cheikh Khalifa Ibn Zaïd". La Chambre des conseillers a adopté, mardi à l’unanimité, lors d'une séance plénière, le projet de loi n°43.21 modifiant et complétant le Dahir n°1.93.228 du 10 septembre 1993 portant création de la Fondation Cheikh Zayed bin Sultan et le projet de loi n°44.21 modifiant et complétant la loi n°12.07 portant création de la Fondation Cheikh Khalifa Ibn Zaïd. Ces deux établissements constituent des piliers du système de santé nationale, notamment dans le cadre du chantier de généralisation de la protection sociale que SM le Roi Mohammed VI entoure de Sa Haute Sollicitude, et ce à travers des services de santé de haut niveau dans différentes spécialités et des formations universitaires dans le domaine des sciences de la santé en général, outre leur apport au développement de la recherche scientifique médicale et la coopération avec le ministère de la Santé, les CHU et les instances professionnelles dans l’ensemble des domaines, social en particulier.

Bayane Al Yaoum

Atelier à Rabat sur la santé mentale des réfugiés et migrants. La promotion de l'accès aux soins pour les réfugiés au Maroc, notamment en matière de santé mentale, a été mercredi au centre d'un atelier de réflexion organisé par l'Association marocaine de planification familiale (AMPF), sous le thème "La santé mentale dans le contexte de la migration mixte: défis et perspectives". La rencontre, tenue en partenariat avec l'Ambassade du Japon au Maroc et la représentation du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) à Rabat, a offert l'opportunité de débattre des défis et des perspectives de la santé mentale des réfugiés et migrants. Il était également question d'évoquer les grandes lignes du projet humanitaire porté par l'AMPF et d'échanger sur les actions conjointes à mettre en place en 2022, en vue de garantir un meilleur accès à l'accompagnement psychologique et le bien-être de cette catégorie.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required