Lundi 30 Aout 2021

Revue de presse économique du 30 août 2021

Revue de presse économique du 30 août 2021

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi :

Le Matin :

• Le SG du Conseil de coopération du Golfe exprime ses regrets face à l'évolution des relations entre le Maroc et l'Algérie. Le Secrétaire général du Conseil de coopération des États arabes du Golfe, Nayef Falah Mubarak Al-Hajraf, a exprimé son regret face à l'évolution des relations entre le Maroc et l'Algérie suite à la décision unilatérale d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec le Royaume. Dans un communiqué publié vendredi, le secrétaire général a exprimé son espoir d'un retour à la normale des relations entre les deux pays, appelant "les frères des deux pays au dialogue et à la diplomatie comme moyen pour résoudre les questions litigieuses en vue d’ouvrir une nouvelle page des relations entre les deux pays frères, reflétant les liens qui les unissent et qui bénéficient à leurs peuples, réalisant la sécurité et la stabilité et renforçant l'action arabe commune".

• Taounate : la production céréalière carbure à plus de 200% cette année. La production globale céréalière au titre de la campagne 2020-2021 au niveau de la province de Taounate est estimée à près de 7,19 millions de quintaux (Mqx), contre 2,31 Mqx en 2019-2020, soit une hausse de 212pc. Cette production se répartit entre la culture du blé dur avec 1,829 Mqx, du blé tendre avec 4,11Mqx et de l’orge avec 1,25 Mqx, indique la Direction provinciale d'agriculture (DPA) de Taounate. La combinaison des facteurs géographiques et climatiques a eu des effets positifs sur l’installation et le développement de l’ensemble des cultures céréalières et sur leur production, note la DPA dans un communiqué. L’Economiste :

• Les imprimeurs mangent leur pain. Ce n’est pas la joie chez les imprimeurs. "L'industrie est frappée de plein fouet par les implications économiques négatives de la crise sanitaire. A commencer par l'arrêt du secteur de l'événementiel qui remonte au tout début de l’état d’urgence en mars 2020. Or, l'événementiel est le premier donneur d’ordre de l’industrie de l’impression et représente pratiquement 70% de son chiffre d’affaires", explique Tarik Lallouch, président du Groupement marocain de l’impression, de l’industrie publicitaire et des fabricants de l’événementiel. A rappeler que l’interdiction des rassemblements, et par ricochet des festivals, conférences, théâtre, salles de cinéma, animation touristique…, s’est traduite par la suppression des budgets destinés à l’impression des flyers, brochures, affiches et autres dépliants.

• RAM casse les prix sur l’Europe. Royal Air Maroc vient de dévoiler une nouvelle grille tarifaire à bas coûts vers les principales destinations européennes. Pour faire face à la concurrence acerbe des compagnies low cost, RAM vient de baisser ses tarifs sur ses vols courts et moyen courrier à destination de plusieurs villes européennes. En effet, la nouvelle tarification aller-retour démarre à partir de 1.650 DH A/R pour Barcelone, 1.665 DH pour Madrid, 1.680 pour Bruxelles, 1.700 DH pour Lisbonne, 2.000 DH pour Bologne et Milan… C’est une manière de faire tourner les machines et les staffs. Avec ce nouveau mode de fonctionnement, RAM augmente la rotation de ses appareils et pourra réduire ses coûts.

Aujourd’hui le Maroc :

• Tests PCR: la CGEM réclame une baisse des tarifs. Le président de la CGEM, Chakib Alj a adressé récemment un courrier au ministère de la santé pour la mise en place d’une offre unifiée et accessible des tests PCR. "Compte tenu de la recrudescence du nombre des contaminations, il est nécessaire de maintenir un niveau élevé de vigilance, notamment via des dépistages massifs en entreprise», indique Chakib Alj. Ce dernier déplore l’offre actuelle des tests PCR qui est hétérogène en termes de prix et reste peu abordable. Le président de la confédération patronale appelle le ministre de la santé à intervenir auprès des laboratoires afin de revoir à la baisse et d’unifier le coût des tests PCR.

• Trafic portuaire : 6 millions de tonnes transitées par le port d'Agadir en 2020. Selon le rapport 2020 de l’Observatoire de la compétitivité des ports marocains, le trafic ayant transité par le port d’Agadir au titre de l’année 2020 s’est élevé à 6 millions de tonnes, contre 5,1 millions de tonnes durant l’année précédente, soit une hausse de 18,2%. Cette variation est la résultante de l’augmentation des importations (+13,9%), des exportations (+24,4%) et du cabotage (+16,7%). D’après ce document, en 2020, la progression du trafic global de ce port est attribuable notamment aux principales variations dont le fort rebond de 62,3% du trafic du clinker, avec un volume de 1.137.023 tonnes en 2020, et ce afin d’approvisionner en clinker les cimenteries marocaines implémentées en Afrique, une forte hausse de 86,9% des importations du charbon, soit environ 180.527 tonnes, une évolution positive des importations des céréales (+36,8%) et des aliments de bétail (+9,1%).

Maroc le Jour :

• Le dernier délai de candidature pour l'agrégation fixé au 3 septembre. Le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a indiqué, jeudi, que le dernier délai de dépôt de candidatures pour l’accès au cycle d'agrégation est fixé au 3 septembre prochain. Les candidats souhaitant s’inscrire en première année des spécialités informatique, français, mathématiques, génie mécanique, génie électrique, traduction, physique, chimie, économie et gestion, sont invités à déposer leurs dossiers avant 16H30 de la date butoir, a précisé ce département dans un communiqué. Le concours d'agréation est ouvert devant les candidats disposant d'au moins un master, diplôme de master spécialisé, diplôme d’ingénieur d’État ou équivalent dans l'une des branches concernées et âgés au plus de 35 ans à la date des épreuves. • Tata: l'INDH au service de l'épanouissement des jeunes. L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), accorde une grande importance au capital humain et à l'épanouissement des générations montantes. Dans ce sens intervient le Centre de formation sportif réalisé à Tata en mobilisant un investissement de 230.000 DH dont une contribution de 161.000 DH de l’INDH. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme 4 de la troisième phase de l’INDH relatif à "l'Impulsion du Capital Humain des Générations Montantes"; Offrant des formations dans le "self défense", freestyle, free fight, kung fu, tai- chi, fitness, yoga et l'aérobic, le centre permet aux jeunes de la province de pratiquer leur sport favori et dénicher ainsi les talents en herbe dans le domaine sportif.

L’Opinion :

• Crise du Covid-19: location de voitures, un secteur au bord du gouffre. Le retour des MRE et la saison estivale ont représenté un bol d’oxygène pour les professionnels de location de voitures après deux années cauchemardesques d'arrêt d’activité quasi-total. Aujourd’hui, les professionnels du secteur se retrouvent dans un noir absolu. Ces derniers rejettent les critiques des usagers sur une flambée des prix et évoquent un simple ajustement après 20 mois de quasi-inactivité. A l’approche de la fin de de la saison estivale et avec le départ des MRE, les loueurs de voitures craignent pour leur activité alors qu’aucun mécanisme dédié n’a été dévoilé par un gouvernement en fin de mandat.

• Inauguration à Rabat de l’ambassade de la Sierra Leone. L'ambassade de la Sierra Leone au Maroc a été inaugurée lors d'une cérémonie vendredi à Rabat. Cette cérémonie a été présidée par le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Mohcine Jazouli, et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale de la Sierra Leone, David Francis. S’exprimant lors d’un point de presse conjoint avec M. Jazouli, le ministre sierraléonais s'est dit "très heureux" de l'ouverture de cette représentation diplomatique, qui se veut "une superbe démonstration de notre engagement et de notre partenariat de longue date", se félicitant à cet égard de la signature, la veille, d'une feuille de route visant à renforcer la coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines.

Al Bayane :

• Elections/Communes et arrondissements : 157.569 déclarations de candidatures au niveau national. Le nombre des candidatures déposées au niveau national, au titre de l'élection des membres des conseils des communes et d'arrondissements prévue le 8 septembre prochain, s'élève à 157.569, dont 62.793 sous forme de listes et 94.776 sous forme de candidatures individuelles, soit une moyenne nationale de près de 5 candidatures pour chaque siège, contre 130.925 candidatures en 2015, en hausse de plus de 20%, indique un communiqué du ministre de l'Intérieur. Le nombre des candidatures féminines aux conseils des communes a marqué une hausse par rapport aux élections de 2015. Le nombre des candidates aux conseils des communes et des arrondissements pour le scrutin du 8 septembre 2021 s'élève à 47.060 (près de 30% du nombre global des candidatures), dont 23.191 candidates aux conseils de communes dont les membres sont élus au scrutin par liste et 23.869 dans les communes soumises au mode de scrutin individuel, ajoute le communiqué.

• Région TTA: un partenariat pour renforcer la compétitivité des opérateurs économiques. Le Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et le Guichet unique national des procédures du commerce extérieur (PORTNET) ont signé une convention-cadre de partenariat, visant à unir leur forces pour le renforcement de la compétitivité des opérateurs et de l’économie de la région. Fidèles à leur approche privilégiant l’intelligence communautaire et la collaboration au service de la compétitivité de leur écosystèmes respectifs, et dans un souci constant d’amélioration et d’enrichissement du spectre des services offerts, les deux organismes œuvreront, à travers ce partenariat, pour une meilleure complémentarité des parcours clients et continueront à contribuer aux efforts collectifs, visant l’amélioration et la consolidation des offres d’accompagnement destinées à l’entreprise et aux porteurs de projets tout au long de leur cycle de vie, et ce en adoptant une démarche de collaboration inclusive avec les acteurs de la communauté régionale.

Libération :

• FEC: le PNB en hausse de 9% au S1-2021. Le Produit Net Bancaire (PNB) du Fonds d’Équipement Communal (FEC) s'est établi à 321 millions de dirhams (MDH) à la fin du premier semestre de 2021, en hausse de 9% par rapport à la même période une année auparavant. Cette évolution s'explique notamment par la qualité du portefeuille de la Banque à date, explique le FEC dans un communiqué sur ses indicateurs financiers au titre du 2ème trimestre 2021. S’agissant de l’endettement financier de la Banque, il a atteint près de 21,5 milliards de dirhams (MMDH) au 30 juin 2021, relève la même source.

• Laâyoune-Sakia El Hamra: Echec de deux tentatives d'immigration clandestine. Les autorités locales et les services de sécurité de Laâyoune ont mené ces deux derniers jours une opération de sauvetage de candidats à l’émigration clandestine originaires d’Afrique subsaharienne, en plus de l'avortement d'une tentative d’immigration. La première opération de secours a concerné une quarantaine de candidats à l’émigration clandestine, dont une femme, qui étaient à bord d’une embarcation pneumatique à la dérive entre Tarfaya et Laâyoune, a-t-on appris auprès des autorités locales. Ces personnes ont été secourues samedi par un navire de pêche débarqué au port de Tarfaya, a-t-on ajouté. L'ensemble de ces candidats à l’immigration clandestine étaient arrivés au port sains et saufs.

Al Massae

La vaccination et de la distanciation physique, deux conditions pour adopter l'enseignement en présentiel. le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a indiqué que la rentrée scolaire 2021-2022 se déroulera selon des modes pédagogiques prenant en considération, outre les mesures annoncées précédemment, le progrès enregistré sur la voie de l'immunité collective face à la Covid-19. S'agissant des modèles d'enseignement qui seront adoptés par les établissements d'enseignement publics et privés, ainsi que par les écoles des missions étrangères, le ministère précise que l'enseignement en présentiel sera adopté dans les établissements réunissant les conditions matérielles de distanciation physique, comme c'est le cas pour les établissements situés en milieu rural, à condition que le nombre des élèves ne dépasse pas 20 pour chaque classe. L'enseignement présentiel sera aussi adopté dans les établissements où tous les élèves sont vaccinés, alors que le modèle d'enseignement par alternance, entre le présentiel et celui à distance, sera déployé dans le reste des établissements.

Banques: Le besoin de liquidité s'accentue à 81 MMDH en juillet. Le besoin de liquidité des banques s'est creusé au cours du mois de juillet 2021 pour se situer en moyenne à 81 milliards de dirhams (MMDH) contre 68,5 MMDH le mois précédent, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette évolution est en relation, particulièrement, avec la hausse de la circulation fiduciaire à l’occasion de l’Aïd Al-Adha et des vacances estivales, indique la DEPF dans sa note de conjoncture du mois d'août.

Al Yaoum Al Maghribi

C24 : M. Hilale oppose à l’Ambassadeur algérien le respect des droits de l’homme au Maroc aux violations massives en Algérie. En réponse aux déclarations provocatrices du chef de la délégation algérienne Soufiane Mimouni au séminaire du C24 à la Dominique, au sujet de prétendues violations des droits de l’Homme au Maroc, y compris dans ses provinces du Sud, fallacieusement qualifiées de dramatiques, l’ambassadeur Omar Hilale a dénoncé la situation catastrophique des droits de l’Homme en Algérie et dans les camps de Tindouf. "Personne ne peut sortir de ces camps où il n’y a pas de liberté de mouvement, ni d’expression, ni d’association. Même les chanteurs qui osent parler de liberté, sont malheureusement agressés, ou emprisonnés. Les mouvements dissidents au "polisario" sont bannis et pourchassés. Ils n’ont aucune autre alternative que l’exil", a-t-il déploré.

Tourisme: nouvelle feuille de route pour dynamiser le secteur. La Confédération nationale du Tourisme (CNT) a validé, jeudi lors du premier Conseil d'administration de son nouveau bureau, sa nouvelle feuille de route avec l'organisation des instances de sa gouvernance, les chantiers prioritaires et le programme d'action 2021-2024. Cette feuille de route se fixe notamment des priorités pour la période allant de juillet à décembre 2021, notamment la finalisation des démarches entre les départements du Tourisme et des Finances, et la Direction générale des collectivités locales pour le report de paiement des taxes locales et de la taxe professionnelle a partir de janvier 2022, la signature de la convention spécifique avec le groupement professionnel des banques du Maroc pour permettre le reprofilage de de la dette bancaire a long terme ainsi que la signature d'un nouveau contrat-programme 2022-2024.

Bayane Al Yaoum

Vaste campagne de vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans à partir du 31 août. Une vaste opération de vaccination anti-Covid 19 sera lancée demain au profit des élèves de la tranche d'âge 12-17 ans. Cette opération va bénéficier aux élèves d'enseignement public et privé et des écoles des missions étrangères, afin de garantir des conditions sûres pour le démarrage de l'année scolaire avec l'impact qui en découle en termes de qualité d'apprentissage, a indiqué le ministère chargé de l’éducation nationale. Les établissements scolaires qui accueilleront les centres de vaccination seront annoncés ultérieurement sur le portail officiel du ministère www.men.gov.ma, les sites électroniques des académies régionales de l’éducation et de la formation ainsi que sur les pages officielles du ministère sur les réseaux sociaux. De même, des unités mobiles de vaccination seront mobilisées dans les zones rurales.

Covid-19: Le ministère public résolu à réprimer la fraude des documents sanitaires. La présidence du Ministère public a incité les autorités judiciaires à mener une action vigoureuse contre la fraude des documents sanitaires relatifs à la Covid-19 (pass vaccinal et test PCR), vu le recours de plus en plus fréquent à ces pratiques constaté dernièrement au Maroc ou à l'étranger. En plus d’être incriminés par la loi, ces actes sapent les politiques publiques destinées à juguler la propagation de la pandémie, particulièrement les efforts d’élargissement des catégories bénéficiaires de la vaccination et de prévention des déplacements en infraction avec les règlements en vigueur, a souligné la présidence dans une circulaire adressée aux procureurs généraux et aux procureurs du Roi.

Assahra Al Maghribia

Maroc/Nations Unies : signature d'un protocole de coopération dans le domaine numérique de la justice. Le ministre de la Justice Mohamed Ben Abdelkader et le Représentant Résident du PNUD, Edward Christow , ont signé à Rabat un protocole de coopération dans le domaine numérique de la justice. En vertu de cette convention, le PNUD va accompagner le ministère de la Justice dans la mise en œuvre de ses programmes liés à la transformation numérique du secteur de la justice, a expliqué Benabdelkader. Dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie de signature, Benabdelkader a souligné que le PNUD est un partenaire clé du ministère de la Justice, et que cette coopération en matière numérique se révèle appropriée car les technologies de l’information et de la communication jouent un rôle clé et efficace pour permettre aux citoyens d'accéder à la justice.

Sahara: Plusieurs pays réaffirment leur soutien à une solution politique mutuellement acceptable. Plusieurs pays ont apporté leur soutien au processus politique de règlement du différend régional autour du Sahara marocain sous les auspices des Nations Unies, à l'occasion du séminaire régional du Comité des 24 (C-24) pour les Caraïbes qui se tient en Dominique. Tout en saluant les avancées accomplies par le Maroc, le représentant du Chili a réitéré la position de son pays en faveur d'une solution "pacifique, par le biais des mécanismes de règlement diplomatique mis en place par les Nations Unies" en vue de mettre un terme à ce conflit de longue date.

Al Ahdath Al Maghribia

Aéroports du Royaume: mobilisation contre les tests PCR falsifiés. Sur instructions de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, les agents de la Police aux Frontières et des renseignements généraux en exercice dans les aéroports du Royaume, notamment l'aéroport international Mohammed V de Casablanca et l'aéroport Marrakech-Menara, ont durci la vérification des documents présentés par les passagers voulant quitter le Royaume, après l’arresation des dizaines de voyageurs détenant de faux tests PCR et pass vaccinaux. La police judiciaire de la ville de Nador avait ouvert une enquête à l’encontre de 36 voyageurs marocains, soupçonnés d'avoir soumis de faux certificats pour des tests de détection du corona.

Élections de la Chambre des Représentants : 1.704 listes de candidatures présentées à l'échelle nationale. Le nombre des listes de candidatures présentées à l'échelle nationale pour l'élection des membres de la Chambre des représentants, au titre de l'ensemble des circonscriptions locales et des circonscriptions électorales régionales, s'élève à 1.704, indique un communiqué du ministre de l'Intérieur. Selon les données provisoires relatives aux candidatures déposées pour l'élection des membres de la Chambre des représentants, recueillies au terme de la période consacrée au dépôt des déclarations de candidature, le nombre des listes de candidatures présentées à l'échelle nationale au titre de l'ensemble des circonscriptions locales et des circonscriptions électorales régionales s'élève à 1.704, pour un total de 6.815 candidatures, avec une moyenne nationale de plus de 17 candidatures par siège, selon la même source.

Al Ittihad Al Ichtiraki

C24: l’ambassadeur Hilale démystifie le pseudo statut d’observateur de l’Algérie dans la question du Sahara marocain. Intervenant en réaction à la déclaration intempestive, irrespectueuse et mensongère du représentant permanent de l'Algérie à l’ONU, Soufiane Mimoumi, lors des travaux du séminaire régional du C24 pour les Caraïbes qui se tient à la Dominique du 25 au 27 août 2021, l’ambassadeur, Représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale a mis en flagrance, preuves à l’appui, la responsabilité historique, politique, diplomatique, militaire et humanitaire de l’Algérie dans la création et le maintien du différend artificiel autour du Sahara marocain. A cet effet, l’ambassadeur Hilale a réaffirmé que contrairement aux prétentions de son ambassadeur, "l'Algérie n'a jamais été un simple observateur dans la question du Sahara marocain". "L’Algérie a, dès le début, été partie prenante dans ce différend". Pour étayer son affirmation, l’ambassadeur Hilale a donné lecture, devant l’audience, à une lettre adressée, le 19 novembre 1975, par l’ancien ambassadeur d’Algérie aux Nations Unies, au Secrétaire général de l’ONU, et distribuée en tant que document officiel du Conseil de Sécurité, dans laquelle le représentant algérien affirme noir sur blanc que "en plus de l’Espagne, en sa qualité de puissante administrante, les parties concernées et intéressées dans la question du Sahara Occidental, sont l’Algérie, le Maroc et la Mauritanie ". Point de prétendu polisario à l’époque, à ironisé l’ambassadeur Hilale.

Le Russe Alexander Ivanko nommé Représentant spécial du SG de l'ONU pour le Sahara et chef de la Minurso. Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a annoncé vendredi la nomination du Russe Alexander Ivanko en tant que son Représentant spécial pour le Sahara et chef de la MINURSO. Ivanko succède au Canadien Colin Stewart, à "qui le Secrétaire général est reconnaissant pour son service dévoué et sa direction efficace de la MINURSO", a indiqué le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse.

Rissalat Al Oumma

Suisse : Le Tribunal Fédéral conforte la position officielle du gouvernement sur la question du Sahara marocain. Le Tribunal Fédéral suisse a rendu récemment un arrêt soutenant et confortant la position officielle du gouvernement suisse au sujet de la question du Sahara marocain. Dans son arrêt, le Tribunal Fédéral a rejeté le recours déposé par un individu contestant la décision des autorités suisses de refuser désormais, lors du renouvellement de son permis de "réfugié", de faire apparaître la pseudo "Sahara occidental" sous la rubrique "nationalité".

Un "Livre blanc" pour défendre les questions environnementales par la société civile. La Coalition marocaine pour le climat et le développement durable a annoncé l'initiative "Livre blanc" pour aligner les politiques publiques et le plan de relance marocain après la crise du Covid 19 sur les objectifs de l'Accord de Paris et les exigences du développement durable. Selon la même source, le livre comprend 12 options principales, qui stipulent de placer les mégalopoles et les villes intermédiaires résistantes au changement climatique au cœur de la mise en œuvre des quatre orientations stratégiques du nouveau modèle de développement et une transition sociale juste aux niveaux national, régional et local.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required