Jeudi 28 Octobre 2021

Revue de presse économique du 28 octobre 2021

Revue de presse économique du 28 octobre 2021
  •  Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue jeudi 28 octobre 2021
     

Aujourd’hui le Maroc

Thé au Maroc: 400 marques se partagent le marché local . Selon une étude du groupe Sunergia, près de 400 marques de thé distribuées par plus de 100 importateurs sont commercialisées au Maroc, pour une consommation de plus de 70.000 tonnes par an. "Après avoir fait son entrée au Maroc il y a près de 300 ans, il n'a pas fallu un siècle avant que le thé ne passe du statut de boisson rare, réservée aux personnalités importantes, à celui de boisson populaire, consommée par tous", indique Sunergia dans une étude sur la notoriété des marques de thé au Maroc, dans le cadre d'une série consacrée aux Top-Of-Mind des marques. "Sebaa" et "Sultan" sont les deux marques les plus présentes à l’esprit des Marocains et constituent à elles seules 54% du classement de la notoriété des marques de thé au Maroc en 2021, relève l'étude.

Ramed : Plus de 17,41 millions de bénéficiaires au 17 septembre 2021. L’extension de ce régime a permis d’atteindre plus de 17,41 millions de bénéficiaires jusqu'au 17 septembre 2021, soit 7,15 millions de foyers immatriculés. En vue d’accompagner la mise en œuvre de ce régime, près de 10,2 milliards DH ont été mobilisés dans le cadre des disponibilités du Fonds d’appui à la protection sociale et à la cohésion sociale, dont 1,61 MMDH au titre de l’exercice 2020. Sur ces crédits, 6,1 MMDH ont été versés au profit des CHU et à l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) et près de 4,13 MMDH au profit du Fonds spécial de la pharmacie centrale pour l’achat des médicaments et des dispositifs médicaux.

Le Matin Présentation à Rabat du livre "Figures de la presse marocaine", une parution de la MAP. Le livre "Figures de la presse marocaine", réalisé par le médiateur de l'Agence marocaine de presse (MAP), Driss Ajbali, a été présenté mardi à Rabat, lors d’une cérémonie rehaussée par la présence d'un parterre de personnalités politiques, culturelles et médiatiques. Parue en langue française et publiée par la MAP, cette œuvre, qui se veut un annuaire biographique des journalistes ayant marqué la scène médiatique nationale, est une contribution à "une étude sociologique" et "une typologie structurée" des hommes de la presse marocaine. L’essence de cet ouvrage prend racine de la proposition émise par le Directeur général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, qui a également insufflé une "approche authentique" adoptée au cours de la réalisation de l’annuaire", a indiqué Ajbali lors de son allocution à l’occasion de la présentation du livre.

Sahara: Le Bahreïn soutient le plan d'autonomie sous la souveraineté et l’intégrité territoriale du Maroc. Le Bahreïn a réaffirmé, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son soutien à une solution politique à la question du Sahara marocain, dans le cadre de la souveraineté et l’intégrité territoriale du Royaume. "Le Bahreïn réitère son soutien aux efforts remarquables que déploie le Maroc en vue de trouver une solution politique à la question du Sahara marocain sur la base de l’initiative d’autonomie, conformément aux résolutions afférentes du Conseil de sécurité, et dans le cadre de la souveraineté et l’intégrité nationale et territoriale du Royaume", a tenu à souligner la représentante du Bahreïn devant les membres de la Commission. L’intervenante a également exprimé le soutien de son pays au processus politique mené sous l’égide du Secrétaire général des Nations Unies.

L'Economiste :

RAM: nouvelle organisation plus agile avec plus de synergies interpôles. Royal Air Maroc vient de dévoiler un ambitieux plan de restructuration afin de renouer avec la rentabilité et la croissance dans les plus brefs délais. La notion de l'expérience client est au cœur de cette réorganisation à caractère transversal. Ainsi, cinq nouveaux pôles en synergie viennent d'être créés : Commercial, Expérience client, Transformation, Exploitation, Support. « Nous sommes plus que jamais mobilisés, dans cette période de relance, à faire face aux défis majeurs qui attendent la Compagnie. A cet effet, nous avons entièrement recentré la stratégie de l'entre- prise autour de l’expérience client...», explique Abdelhamid Addou, PDG de RAM.

Un PLF déconnecté du contexte Covid. Grosse déception chez les opérateurs. Le projet de loi de finances 2022 ne répond pas aux attentes, celles pouvant créer un véritable choc de compétitivité ou au moins l'initier. Le texte, à forte connotation sociale, n'a rien prévu pour plusieurs secteurs dont ceux fortement impactés par la crise sanitaire : le tourisme, l'export ou encore le transport et l‘habitat. II est jugé pauvre en « mesures incitatives à même d'améliorer la compétitivité et d'encourager l'entreprise à investir et créer de l'emploi pendant cette conjoncture difficile ».

L’opinion

Suspension des droits de douane sur les importations de blé. Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a annoncé mardi à Rabat que des mesures proactives ont été prises afin d’assurer l’approvisionnement du marché national. En réponse à une question orale sur la nouvelle campagne agricole à la Chambre des Conseillers, le ministre a expliqué que ces mesures consistent à suspendre les droits de douane applicables à l'importation de blé à partir du ler novembre pour assurer l’approvisionnement du marché national et mettre en place un mécanisme de compensation pour l'importation du blé tendre, si nécessaire, sur la base d'un prix de référence minimum, afin de maintenir la stabilité des prix de la farine.

Collectivités territoriales: Un excédent de 3,15. Dans son bulletin mensuel de statistiques des finances locales (BMSFL) du mois d'avril 2021, la Trésorerie générale du Royaume (TGR) souligne que la situation des charges et ressources des collectivités territoriales dégage un excédent global de 3,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2021, contre un excédent global de 3,23 MMDH enregistré un an auparavant. Cet excédent tient compte d'un solde positif de 375 millions de dirhams (MDH) dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes, précise la TGR.

Libération

Découverte d'éléments de parure à la grotte de Bizmoune. La découverte à la grotte de Bizmoune, dans la province d’Essaouira, d’éléments de parure mettant en évidence le plus ancien comportement symbolique humain, a été sous les feux des projecteurs lors d’une journée d’information organisée, mardi, dans la Cité des Alizés. Initiée par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, l’Association Essaouira-Mogador et Essaouira Innovation Lab, cette rencontre a été l’occasion de jeter la lumière sur cette découverte majeure de 32 coquilles façonnées de gastéropodes marins dans un niveau datant de 142.000 à 150.000, par une équipe internationale de l’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du patrimoine (INSAP), de l’Université d’Arizona (Tucson, USA) et du Laboratoire Méditerranéen de Préhistoire Europe Afrique (CNRS, LAMPEA, Aix-en-Provence, France).

Présentation d'une fresque murale géante à Casablanca. Une fresque murale géante reflétant les valeurs de partage et du vivre ensemble des Casablancais a été présentée, mardi dans la capitale économique, à l'initiative d'Alsa Al Baida en collaboration avec Placebo studio. Il s'agit de la plus grande fresque murale de la ville de Casablanca. S’étalant sur un mur de 147 m de longueur sur 9,10 m de largeur, l’œuvre d’art vient habiller le mur de clôture du siège de Alsa Al Baida, situé sur l’intersection des Boulevards Roudani et Yaacoub El Mansour.

Al Bayane Bourita: Il est temps que le partenariat UA-UE fasse l'objet d’une mise à jour stratégique. Il est temps que le partenariat Union africaine (UA)-Union européenne (UE) fasse l’objet d’une mise à jour stratégique, a affirmé, mardi à Kigali, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. "Notre partenariat ne devrait pas être réduit à adopter des documents et à applaudir des consensus âprement négociés. Mais au contraire, il devrait mesurer le progrès et se féliciter des projets réalisés", a souligné Bourita qui intervenait lors de la seconde réunion ministérielle préparatoire du 6è Sommet UA-UE qui se tient dans la capitale rwandaise, Kigali.

Rabat: Enquête judiciaire suite à une plainte pour enlèvement déposée par une Subsaharienne contre un officier de paix. Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a diligenté, lundi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, suite à une plainte pour enlèvement et séquestration déposée par une Subsaharienne contre un officier de paix relevant de la préfecture de police de la ville. Selon les informations préliminaires de l'enquête, la victime s'est plainte auprès d'une patrouille de sûreté en prétendant avoir été menottée et exposée à une tentative d'enlèvement et de séquestration par deux inconnus, ce qui a nécessité l'ouverture d'une enquête judiciaire et le recueillement des déclarations de la victime et de nombre de témoins qui soupçonnaient l'implication de l'officier de paix interpellé, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Al Massae

Des poursuites engagées en cas de violence visant les fonctionnaires de la Santé. Le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, a appelé à engager des poursuites judiciaires dans le cas d'actes de violence visant les fonctionnaires de ce département lors de l'accomplissement de leurs fonctions, parallèlement au renforcement des mesures de prévention et d’accompagnement. Les agressions verbales et physiques dont sont la cible les fonctionnaires du ministère, essentiellement exerçant dans les établissements hospitaliers, "constituent des actes contraires à la Loi et sont tout autant injustifiées qu’inadmissibles, quelles qu’en soient les motivations ou les causes, de même qu’elles dénotent un manque de considération et de gratitude dues aux professionnels de la santé et aux grands sacrifices qu’ils ne cessent de consentir au service des citoyens", a souligné le ministre dans une correspondance adressée aux différents responsables du département.

Production d'olives: Hausse prévisionnelle de 21% (ministre de l'agriculture). La production d'olives devrait augmenter de 21% par rapport à la campagne agricole précédente, a indiqué, mardi, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki. En réponse à une question orale sur "la nouvelle campagne agricole" à la Chambre des conseillers, Sadiki a souligné que la production d'agrumes devrait augmenter de 14% et celle d'olives de 21% par rapport à la campagne précédente, avec une hausse de la surface plantée pour atteindre 1.200.000 ha, soit une augmentation de 4%.

Maroc le Jour

Bilan bimensuel de la situation épidémiologique : Baisse de près de la moitié des cas graves de Covid-19. Les cas graves ou critiques de Covid-19 au Maroc ont connu une baisse de 49% au cours des deux dernières semaines (12/25 octobre 2021), indique mardi le ministère de la Santé et de la protection sociale. Le nombre des malades admis aux services de réanimation est passé de 692, il y a deux semaines, à 352 en date du 25 octobre, d'après le bilan bimensuel de la situation épidémiologique dans le Royaume, présenté par le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih.

Maroc/Israël: Toutes les conditions sont réunies pour un partenariat "solide". Toutes les conditions sont réunies pour hisser les relations économiques et commerciales entre le Maroc et Israël au rang d’un partenariat "solide", "pérenne" et "porteur de croissance partagée", a affirmé, mardi, le président du Conseil d'Affaires Maroc-Israël, Steve O'Hana. "Considérant nos relations fraternelles, notre proximité culturelle, les complémentarités et les similitudes entre nos deux économies, ainsi que la transformation que celles-ci ont connue durant ces dernières années, il existe de nombreuses opportunités à saisir", a-t-il souligné lors d'un webinaire dédié à la présentation des opportunités commerciales et d'investissement, qui s'offrent aux entreprises marocaines en Israël. Et d'ajouter: "Grâce au leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc dispose aujourd’hui d’un climat des affaires et d’atouts dont l’attractivité est reconnue à l’échelon mondial".

Al Ittihad Al Ichtiraki

Kigali: M. Bourita reçu en audience par le président Paul Kagame. Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Étranger, M. Nasser Bourita, a été reçu en audience, mardi à Kigali, par SE Paul Kagame, Président de la République du Rwanda. Lors de cette audience, le président Kagame a fait part de son grand estime et de son amitié pour SM le Roi Mohammed VI, exprimant sa forte admiration pour les nombreuses réalisations accomplies par le Maroc devenu, sous le leadership du Souverain, un modèle de référence en Afrique dans divers domaines. Le chef de l’Etat a également exprimé la détermination du Rwanda de renforcer davantage la coopération multisectorielle liant Rabat et Kigali.

L'économiste Driss Guerraoui nommé membre de l'Académie Royale Européenne des Docteurs. Le Conseil des Gouverneurs de l'Académie Royale Européenne des Docteurs, réuni à Barcelone en Espagne le 21 juillet dernier, a adopté à l’unanimité la nomination du Professeur Driss Guerraoui comme membre de cette Académie, indique un communiqué de l'Université ouverte de Dakhla dont il assure la présidence. Parrainée par le Roi Juan Carlos et présidée par le Professeur Alfredo Rocafort Nicolau, l’Académie Royale Européenne des Docteurs créée en 2014 est une institution d’excellence et de leadership en matière de sciences, de diplomatie et du monde économique. Elle comprend en son sein des personnalités renommées provenant de la communauté des lauréats du Prix Nobel, d’anciens Chefs d’Etat, des chercheurs académiques et des représentants du monde économique, précise la même source.

Bayane Al Yaoum

Le CESE pour une nouvelle génération du dialogue social. Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Ahmed Réda Chami a appelé, mardi à Rabat, à instaurer, d'une manière participative, une nouvelle génération du système de dialogue social, lequel est considéré comme un véritable outil de la promotion économique. Intervenant lors d'un atelier de restitution dédié à la présentation des principales conclusions et recommandations du CESE au sujet du dialogue social, Chami a indiqué que la mise en place et l'institutionnalisation de cette nouvelle génération nécessite le renforcement de la représentativité des partenaires économiques et sociaux, l'ouverture sur de nouveaux acteurs et l'élargissement de l'agenda du dialogue social à de nouveaux sujets. Il a, à cet effet, mis en avant l'attention particulière que porte le Conseil à la question du dialogue social découlant, en premier lieu, de sa composition plurielle qui réunit les représentants des organisations syndicales et professionnelles. Ce dialogue est au cœur des missions consultatives du CESE comprenant la facilitation, la concertation et la coopération entre les partenaires économiques et sociaux, ainsi que la contribution à l'élaboration d'une charte sociale tel que stipulé dans sa loi organique.

La mémoire historique marocaine incite à ressentir des sentiments de fierté et d'appartenance. La mémoire historique marocaine, vieille de plus de 30 siècles, incite à ressentir des sentiments profonds de fierté et d'appartenance à la patrie, a souligné mardi à Rabat le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri. Dans son cours inaugural de l'année universitaire 2021-2022 sur "la mémoire historique au service de la cause nationale" à la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat-Agdal, El Ktiri a relevé que le Royaume peut se prévaloir d'un patrimoine aux affluents culturels diversifiés, arabe, amazigh, hassani, judaïque, andalou, africain ou encore européen.

K / X

Rissalat Al Oumma

Laftit presse les walis et les gouverneurs à exhorter les collectivités territoriales à s'engager dans la transformation numérique. Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a appelé les walis des régions et les gouverneurs des préfectures et des provinces, ainsi que les présidents des conseils des collectivités territoriales, à généraliser l'utilisation des plateformes et applications numériques qui sont déjà à leur disposition ou qui seront mis à leur disposition dans les prochains mois, à s'assurer personnellement que les délais légaux sont respectés et à prendre toutes les mesures appropriées pour les mettre en œuvre, y compris disciplinaires. Parmi ces plateformes figurent Rokhsa.ma, qui permet d’accorder les autorisations numériques dans le domaine de l'immobilier, les autorisations commerciales, l’occupation du domaine public et le raccordement aux réseaux de l’eau et de l'électricité. Il s’agit également de Majaliss.ma, qui permet la gestion du suivi des sessions des conseils des collectivités territoriales, de Watiqa.ma, qui permet le dépôt des demandes et la remise des documents relatifs à l'état civil, ainsi que de Chikaya.ma, qui a pour objectif de recevoir et de répondre aux plaintes des usagers.

Maroc Telecom compte près de 73 millions de clients à fin septembre 2021. Le nombre de clients du Groupe Maroc Telecom a atteint près de 73 millions à fin septembre 2021, en hausse de 3,3% par rapport à la même période de 2020. Cette évolution est attribuable à la hausse de la base clients dans les filiales (+4,2%), explique le groupe dans un communiqué sur ses résultats consolidés à fin septembre. Le parc Mobile enregistre une hausse de 1,6% sur un an pour atteindre plus de 20 millions de clients tiré aussi bien par le parc Prépayé que Postpayé (+1,7% et +0,9% respectivement) grâce à un regain d'activité observé ce trimestre après la réouverture des frontières, relève la même source.

Al Yaoum Al Maghribi :

Rencontre à Rabat autour de l’engagement des acteurs économiques dans la transition bas-carbone. L’engagement des acteurs économiques marocains dans la transition bas-carbone résiliente aux changements climatiques a été au centre d'une rencontre, organisée mardi à Rabat, par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Ambassade du Royaume-Uni au Maroc représentant la Présidence de la COP26. Cette rencontre action climat est un continuum de l’engagement de Son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnaa en droite ligne de la politique initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur du climat et du développement durable, un engagement qui a été au cœur de la COP22 de Marrakech en 2016. Intervenant à cette occasion, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a indiqué que "grâce à la Vision Clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la décarbonation de l’outil industriel représente un avantage majeur permettant à l’industrie marocaine de gagner en compétitivité et de concurrencer les bases industrielles les plus intégrées au monde".

Le Koweït réaffirme son appui à l'intégrité territoriale du Maroc. Le Koweït a réaffirmé, lundi, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son appui à l’intégrité territoriale du Maroc. Dans son intervention, le représentant du Koweït a réitéré le soutien de son pays à l’initiative d’autonomie d’autant plus qu’elle représente "un choix constructif" visant à parvenir à une solution acceptable par toutes les parties au conflit autour du Sahara marocain, en insistant sur la nécessité de respecter l’unité territoriale et la souveraineté du Royaume. Il a également indiqué que le Koweït appuie les efforts de l’ONU ayant permis la tenue de deux tables-rondes en 2018 et 2019 qui ont connu la participation du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du polisario.

Assahra Al Maghribia

Des mesures proactives pour garantir la stabilité des prix des céréales sur le marché national. Des mesures proactives ont été prises pour garantir la stabilité des prix des céréales sur le marché national, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki. En réponse à une question orale sur "la nouvelle campagne agricole" à la Chambre des Conseillers, M. Sadiki a expliqué que ces mesures consistent en la suspension des droits de douane appliqués à l'importation du blé à partir du 1er novembre prochain afin d'assurer l'approvisionnement du marché national et la mise en place d'un mécanisme de compensation à l'importation du blé tendre, le cas échéant, sur la base d'un prix minimum de référence, afin de préserver la stabilité des prix de la farine.

Le chef du gouvernement tient une réunion sur le dossier des investissements, en présence de plusieurs ministres. Cette réunion, tenue mercredi, fait suite au Conseil des ministres présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 17 octobre à Fès, et dont les travaux ont été principalement consacrés à l’examen des orientations générales du projet de loi de finances pour l’année 2022 et au cours duquel a été évoquée la nécessité de la consolidation des bases de la relance de l’économie nationale. La réunion a eu pour objectif de réfléchir aux moyens de stimuler l’investissement et consolider les bases de la relance économique, en cohérence avec les Hautes Orientations Royales et à la lumière du référentiel commun du Nouveau Modèle de Développement ainsi que du programme du gouvernement notamment dans son volet relatif à l’emploi, selon un communiqué du gouvernement.

Al Ahdath Al Maghribia

Le Nigeria et le Maroc signent un mémorandum d'entente pour la recherche et le développement de produits biotechnologiques. Le Nigeria et le Maroc ont signé, lundi à Abuja, un mémorandum d'entente pour la recherche et le développement de produits et procédés biotechnologiques, y compris la production de biofertilisants et de biofongicides. L'accord a été signé du côté nigérian par le ministère de la Science, de la Technologie et de l'Innovation, et de la partie marocaine par RAHAD Global Investment Limited, filiale nigériane de la société marocaine RVD Équipements Industries, a rapporté lundi l'Agence de presse du Nigéria (NAN). L'accord couvre une variété d'efforts de recherche et de développement dans de nombreux produits biotechnologiques, précise la même source.

Moudian renie la majorité et embrasse l’opposition. Noureddine Moudian, président du groupe Istiqlalien de l'unité et l'égalitarisme à la Chambre des représentants, a une nouvelle fois fait de "l'opposition en interne", une attitude que le chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, avait précédemment rejetée, lorsqu'il a déclaré qu'“il ne voulait absolument pas revenir à ce qui s'était passé ces dernières années”, faisant allusion aux altercations et discordances entre les composantes de l’ancienne coalition gouvernementale. Mercredi, lors de la discussion générale du projet de loi de finances 2022, Moudian a affirmé qu'il y a une différence entre la majorité parlementaire et la coalition gouvernementale et que « même si la première soutient la seconde, elle ne se contentera pas d’applaudir", appelant le gouvernement à accepter les critiques.

Al Alam

Sahara: Les Emirats arabes unis rejettent "toute atteinte" à l'intégrité territoriale du Maroc. Les Emirats arabes Unis ont réitéré, à New York, leur soutien à l’initiative marocaine d’autonomie pour trouver une solution définitive à la question du Sahara, en rejetant "toute atteinte" à l’intégrité territoriale du Royaume. Les Emirats arabes Unis "réaffirment leur soutien à l’initiative d’autonomie que le Conseil de sécurité a qualifiée de sérieuse et crédible", a souligné la représentante émiratie, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU. Il s’agit d’une initiative "importante qui s’inscrit dans le droit fil de la Charte des Nations Unies et des résolutions onusiennes, et qui préserve l’unité territoriale du Royaume du Maroc”, a-t-elle affirmé.

Baccalauréat 2022: dépôt des demandes des candidats libres à partir du 1er novembre. Le ministère de l'Éducation nationale, du préscolaire et des Sports a annoncé que le dépôt des demandes des candidats libres pour passer les examens du baccalauréat session 2022 pourra être effectué entre le 1er et le 30 novembre 2021, soulignant que cette opération sera autorisée exclusivement via le portail électronique du ministère. Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu’il publierait, avant le 28 décembre 2021, les listes des candidats dont les demandes ont été admises, annonçant que la période du 29 décembre 2021 au 07 janvier 2022 sera réservée aux recours qui devront être soumis aux Directions régionales concernant les candidats qui n'ont pas été retenus. Les listes définitives des candidats libres acceptés pour passer les épreuves du baccalauréat pour la session 2022 seront publiées le 31 janvier 2022, a ajouté le ministère.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required