Lundi 20 Decembre 2021

Revue de presse économique du 20 décembre 2021

Revue de presse économique du 20 décembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi 20 décembre 
     


L'Economiste

Tourisme: " Il est fondamental de soutenir les opérateurs qui ont tant investi". L’objectif, après avoir acté le versement de l'indemnité pour les employés, est d'apporter une aide conséquente aux opérateurs pour les aider à traverser cette crise, a souligné la ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatima-Zahra Ammor, dans une interview au journal, ajoutant qu’il est fondamental que les opérateurs qui ont tant investi dans ce secteur, soient soutenus pendant cette période difficile. Conscient de l'impact majeur de la fermeture pour le secteur, le ministère a entrepris deux axes d'action, d’abord continuer les mesures de soutien aux opérateurs et aux salariés du secteur, et négocier avec le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) un moratoire pour les transporteurs touristiques afin d'alléger la pression qui pèse sur eux, a-t-elle annoncé.

Nadia Fettah Alaoui fait le point avec le patronat. Des dossiers assez diversifiés ont été abordés lors de la réunion du Conseil national de l'entreprise, le parlement de la CGEM, avec Nadia Fettah Alaoui, ministre des Finances. L'exercice est devenu quasi régulier à la CGEM qui invite à chaque fois un membre du gouvernement pour faire le point sur différents dossiers. Ce qui permet de rassurer le monde des affaires à l'affût d'informations en cette période marquée par la crise sanitaire et le manque de visibilité. Cet exercice est très utile et apprécié, a souligné le président de la CGEM, Chakib Alj, ajoutant qu’il représente une véritable plateforme de dialogue public-privé.

Aujourd’hui Le Maroc

La CNSS réactive les indemnités Covid pour le tourisme. La CNSS vient d’annoncer l’offre d’une indemnité forfaitaire au profit des salariés et stagiaires de plusieurs acteurs exerçant dans certains sous-secteurs du tourisme, et qui ont été impactés par la pandémie de Covid-19. Il s’agit des établissements d'hébergement classés, des agences de voyages agréées par l’autorité gouvernementale en charge du tourisme, du transport touristique pour les personnes autorisées par l'autorité gouvernementale en charge du transport, et des entreprises d’intérim ayant des contrats avec les employeurs des sous-secteurs du tourisme précités, signés avant fin février 2020, précise la CNSS.

Migration: L’OIM et le Maroc sensibilisent à la mobilité humaine à l'international. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Maroc, en partenariat avec le ministère de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, organise une campagne de sensibilisation nationale sur le recrutement éthique et équitable. Cette campagne est destinée à informer les travailleuses et travailleurs marocain-e-s sur les risques de pratiques frauduleuses lors de recrutements vers l’étranger pouvant mener jusqu’au travail forcé. Elle vise aussi à sensibiliser les acteurs publics et privés impliqués dans le recrutement international sur l’importance du respect des normes internationales pour garantir la protection des travailleurs. Aujourd’hui, selon les Nations Unies, sur les 281 millions de migrant-e-s internationaux dans le monde, 169 millions sont des travailleuses et travailleurs migrant-e-s, constituant presque 5% de la main- d’œuvre mondiale.

Le Matin

SM le Roi adresse des messages de remerciements et de gratitude à Leurs Majestés et Leurs Altesses les Chefs d’État des pays du Golfe pour le soutien clair à la marocanité du Sahara. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé des messages de remerciements et de gratitude à Leurs Majestés et Leurs Altesses les Chefs d’État des pays du Golfe pour le soutien clair à la marocanité du Sahara. Dans ces messages, le Souverain a affirmé avoir suivi avec intérêt et considération le soutien franc et sans équivoque à la marocanité du Sahara et à l’intégrité territoriale du Royaume, exprimé par les dirigeants des pays du Golfe, lors de la 42e session du Conseil suprême du Conseil de coopération du Golfe, tenue à Riyad sous la sage présidence du Royaume frère d’Arabie saoudite.

Son Altesse la Princesse Lalla Zineb préside l'Assemblée Générale de la Ligue Marocaine pour la Protection de l'Enfance. Son Altesse la Princesse Lalla Zineb, Présidente de la Ligue Marocaine pour la Protection de l’Enfance, a présidé à distance, l’Assemblée Générale ordinaire de la Ligue, consacrée à la présentation du rapport moral et financier au titre de l’année 2020 et du programme d’action de la Ligue 2021-2024, ainsi que le rapport du commissaire aux comptes. A cette occasion, Son Altesse la Princesse Lalla Zineb a salué les efforts fournis par l’ensemble des membres du Bureau Central, des Bureaux Régionaux et des responsables des Centres de Protection de l’Enfance et leur mobilisation constante pour la réalisation des objectifs escomptés, visant notamment l’amélioration des conditions de prise en charge des enfants séparés de leur milieu familial, pensionnaires des centres d’accueil et d’hébergement, implantés dans les différentes régions du Royaume, indique un communiqué de la Ligue.

L’Opinion

Santé publique/Médicaments: Les pharmaciens alertent sur “l’explosion” du marché noir. Le marché noir des produits pharmaceutiques constitue une menace croissante, avec des implications désastreuses tant pour la santé publique comme pour le secteur pharmaceutique. En dépit des acquis en matière de généralisation de la couverture sanitaire, les difficultés d'accès aux médicaments persistent pour les populations démunies, les poussant à s'approvisionner au marché noir afin de bénéficier de prix plus abordables. «Une alternative» dont les circuits de distribution se mêlent avec celui du trafic de drogue. Face à l’hermétisation des frontières et à la sophistication des moyens de contrôle, les réseaux criminels, loin de rester les bras croisés, diversifient également leurs activités qui englobent désormais la promotion des produits illicites sur Internet, ouvrant un nouveau front pour les autorités et les acteurs du secteur.

Le Maroc, de pays de transit à terre d’accueil. Le Maroc, grâce à sa position géographique et sa politique migratoire, devient de plus en plus un carrefour migratoire. Alors que le dernier recensement général de la population et de l'habitat qui remonte à 2014 compte près de 86.000 migrants installés au Maroc, des chercheurs et sociologues estiment que ce chiffre dépasse 200.000 aujourd'hui. Cette évolution est principalement due aux initiatives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a mis en place, en 2013, la Stratégie Nationale d'Immigration et d’Asile. Ainsi, deux campagnes de régularisation ont été organisées (2014 et 2018) d'un total de 50.000 ressortissants subsahariens. Cette stratégie s’est en outre renforcée lorsqu'en janvier 2020 l'Union Africaine avait accordé pour la première fois de son histoire, à SM le Roi le titre de leader africain sur les questions de la migration, puis a inauguré l’Observatoire Africain des Migrations à Rabat.

Libération

Omar Hilale met en avant l'engagement de la jeunesse en faveur de l’action climatique. L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale a mis en avant à New York, l’engagement "accru" de la jeunesse internationale et marocaine dans les efforts visant à lutter contre le dérèglement climatique dans le monde. "La jeunesse internationale et marocaine est de plus en plus impliquée dans l’action climatique", a souligné Hilale lors d’une réunion virtuelle du Groupe des Amis sur le changement climatique qu’il co-présidait avec son homologue français Nicolas de Rivière. L’ambassadeur a relevé que le Maroc est fort de sa conviction en faveur de l’action-climat, et s’engage de manière multidimensionnelle en faveur des questions climatiques, en rehaussant ambitieusement le seuil de sa contribution déterminée au niveau national, soit l’équivalent d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 45,5% d’ici 2030.

Agenzia Stampa Italia: Le Maroc mène une '’lutte efficace’’ contre le terrorisme. Le Maroc mène une ''lutte efficace’’ contre le terrorisme, a indiqué l'agence de presse italienne "Agenzia Stampa Italia". Le rapport 2020 sur le terrorisme que vient de publier le département d'État américain témoigne de ‘’l'efficacité de la lutte du Maroc contre le terrorisme’’, a souligné l'agence italienne. Citant le rapport américain, Agenzia Stampa Italia a mis en avant les efforts déployés par le Royaume dans la lutte contre le terrorisme, relevant que ‘’le gouvernement marocain a poursuivi sa stratégie globale, qui comprend des mesures de sécurité, de coopération et des politiques régionales et internationales et de lutte contre la radicalisation’’.

Al Bayane

Bourita: Le Maroc et le groupe de Visegrád construisent leur relation sur un socle solide de confiance. Le Maroc et le groupe de Visegrád construisent leur relation sur un socle solide de confiance, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. "A travers nos relations bilatérales avec les quatre pays du Visegrad (la Hongrie, la Pologne, la Tchéquie et la Slovaquie), nous savons que nous avons un socle solide de confiance qui nous offre la possibilité de monter d'un cran dans notre relation et d'avoir ce format V4+Maroc", a dit Bourita, qui s'exprimait sur la chaine de télévision hongroise Hir Tv, au sujet de la première réunion ministérielle "V4+Maroc" du Groupe de Visegrád, tenue les 06 et 07 décembre à Budapest.

Pr. Azeddine Ibrahimi: La lutte contre le variant Omicron passe par le respect des mesures préventives et la vaccination. L'apparition du premier cas d’infection au nouveau variant du coronavirus Omicron au Maroc appelle au renforcement des mesures préventives, eu égard à sa grande vitesse de propagation, a affirmé le directeur du Laboratoire de Biotechnologie de la faculté de médecine et de pharmacie et membre du Comité national scientifique et technique, Pr. Azeddine Ibrahimi. L’apparition du variant Omicron au Maroc est tout à fait normale après sa propagation dans plus de 77 pays, a indiqué Ibrahimi qui était l'invité de M24, mettant en garde contre sa propagation suite à la détection de ce premier cas.

Maroc Le Jour

Focus sur la cohésion de la majorité gouvernementale. Le président du Rassemblement National des Indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, a fait part à Marrakech, du souci des partis formant la majorité de réussir l'expérience gouvernementale actuelle et d'œuvrer à honorer pleinement leurs engagements vis-à-vis des citoyens. Intervenant lors d’une rencontre de communication avec les militants du parti au niveau de la région Marrakech-Safi, Akhannouch, a mis en relief la cohésion entre toutes les composantes de la majorité gouvernementale actuelle, telle que fondée sur une communication permanente. Dans ce contexte, Il s'est prononcé en faveur de la consécration de cette majorité gouvernementale au niveau des régions, des provinces et des préfectures.

“Le Maroc, un pont entre l’Afrique et l’Europe”. Le Maroc, grâce à sa stabilité et son développement, représente "un hub pour la Méditerranée et un pont économique entre l'Afrique et l’Europe", a affirmé l’ambassadeur du Maroc en Italie, Youssef Balla. Le Royaume, qui connaît un grand développement socio-économique, est le" premier investisseur en Afrique et le deuxième pays à accueillir des investissements étrangers dans la région", a souligné le diplomate marocain interviewé par la Web Tv italienne "Utopia", dans le cadre de l’émission “Vue d’Italie”. Le Maroc entretient également "une relation de partenariat fiable avec l'Europe", a indiqué l’ambassadeur, notant que "le Royaume, carrefour de civilisations et de cultures, joue un rôle géostratégique important".

Al Alam

Le Maroc élu à la vice-présidence du Comité du patrimoine mondial immatériel. Le Maroc a été élu à la vice-présidence du Comité du patrimoine mondial immatériel, en la personne de l’ambassadeur-délégué permanent du Royaume auprès de l’Unesco, Samir Addahre. L’élection du Maroc à ce poste est intervenue à l’occasion de la 16ème session du Comité Intergouvernemental de Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco, réuni en ligne du 13 au 18 décembre. Le Comité est composé de 24 représentants élus parmi les 180 États parties à la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. La convention promeut la sauvegarde des connaissances et savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel, ainsi que des pratiques culturelles transmises de génération en génération, comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs ou encore les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers.

Signature de sept conventions pour réaliser des projets d'intérêt économique au profit des CCIS. Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et les président des Chambres de Commerce, d’Industrie et de Services (CCIS) de Mohammedia, Fès, Dakhla, Tétouan, Agadir, Marrakech et Oujda ont signé sept conventions pour le financement de projets d'intérêt économique au profit de ces Chambres, sélectionnés suite à un appel à manifestation d'intérêt. Ces projets, portant sur un investissement total de 325,6 millions de dirhams (MDH), permettront de créer plus de 4.200 emplois et de générer des recettes additionnelles qui contribueront à renforcer l'autonomie financière des CCIS. Ils consistent à réaliser 3 centres d'affaires polyvalents à Mohammedia, Fès et Dakhla, 3 infrastructures d'exposition et de services à Tétouan, Agadir et Marrakech et un incubateur pour le lancement de startups à Oujda.

Al Massae

Emploi : le programme gouvernemental "Awrach" débutera effectivement en janvier 2022. Le programme gouvernemental de création d'emploi "Awrach", doté de 2,25 milliards de dirhams (MMDH) et qui devra profiter à 125.000 personnes en 2022, sera effectivement lancé au cours des "premières semaines du mois de janvier" prochain, a annoncé à Guelmim, le ministre de l'Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri. Le programme "Awrach" profitera sur une période de deux ans à un total de 250.000 Marocains et Marocaines au niveau de l’ensemble des régions et provinces du Royaume, dans le cadre de chantiers temporaires, a précisé le ministre à l’occasion d’une rencontre de concertation sur les moyens de promouvoir l'emploi et l'inclusion économique et professionnelle, tenue avec les responsables, les élus et les différents acteurs et intervenants au niveau de la région Guelmim Oued-Noun.

Saisie d'accessoires de téléphones mobiles d’une valeur de 2,5 MDH. Les éléments des Douanes relevant de la Direction régionale de l’Administration des douanes et des impôts indirects de l’Oriental ont saisi, vendredi au port de Nador, une grande quantité d’accessoires de téléphones mobiles d’une valeur totale de plus de 2,5 millions de dirhams. Ces marchandises ont été importées selon de procédés frauduleux et sans déclaration préalable, dans le but d’éviter de payer les droits de douane et d’échapper au contrôle strict des normes imposées sur ce genre de produits contrefaits, qui constituent un danger pour les usagers au vu des accidents et incendies qu’ils peuvent provoquer, a indiqué un communiqué de la Direction régionale.

Al Yaoum Al Maghribi

Omicron: situation épidémiologique stable, une troisième dose obligatoire pour faire face au virus (Afif). La situation épidémiologique au Maroc demeure stable même après l'apparition du premier cas omicron et ce, grâce aux mesures prises par les autorités compétentes, a affirmé Moulay Said Afif, membre du Comité national technique et scientifique consultatif de vaccination. Toutefois, souligne-t-il, une troisième dose est nécessaire pour garantir une immunité collective et faire face au nouveau variant. Dans un entretien à Map-Casablanca, Afif, également président de la Société Marocaine des Sciences Médicales, a mis l'accent sur l'importance et l'efficacité des dispositions prises par l'Etat pour diminuer la propagation du virus, tout en tirant la sonnette d'alarme sur l'augmentation du nombre des cas contaminés.

La récente position de l'Allemagne en faveur de l'initiative d'autonomie, une volonté de la restauration des relations avec le Maroc. La récente position de l'Allemagne en faveur de l'initiative marocaine d'autonomie pour le règlement du conflit autour du Sahara, dans le cadre de la souveraineté du Maroc, exprime la volonté de ce pays de restaurer les relations avec le Royaume, a souligné le chercheur et analyste politique, Bilal Talidi. Dans article publié dans le journal "Al-Quds Al-Arabi" sous le titre "L'Espagne sera-t-elle isolée après la dernière position de l'Allemagne sur le Sahara marocain ?", Talidi a affirmé que les nouveaux développements enregistrés, cette semaine, sont venus de Berlin, immédiatement après le transfert du pouvoir de la chancelière Angela Merkel au nouveau chancelier Olaf Schulz, rappelant à ce sujet la déclaration publiée par le ministère allemand des Affaires étrangères qui salue l’initiative marocaine d'autonomie pour le règlement du différend autour du Sahara, dans le cadre de la souveraineté du Maroc.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Le Congrès péruvien salue à nouveau la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Le Congrès péruvien a de nouveau salué la décision des États-Unis d'Amérique de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Royaume du Maroc sur le Sahara. Dans une motion adoptée à l'occasion du premier anniversaire de la signature de l'accord tripartite Maroc-Etats Unis-Israël, les parlementaires péruviens ont exprimé leur satisfecit à l’égard des progrès accomplis entre les pays signataires des Accords d'Abraham, qui est "un instrument crucial pour la coexistence dans la paix et la tolérance".

Égypte: l'UNCAC adopte la résolution du Maroc sur le suivi de la déclaration de Marrakech fondatrice de l’importance de la prévention dans le système de la lutte contre la corruption. La neuvième Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption (UNCAC), dont les travaux ont pris fin vendredi à Charam El Cheikh en Egypte, a adopté, par consensus, une résolution élaborée et présentée par le Maroc et co-sponsorisée par le groupe des G77 et la Chine, portant sur le « Suivi de la Déclaration de Marrakech sur la prévention de la corruption ». La résolution, qui a été négociée pendant des rounds de consultations à Vienne, a été présentée par Azzeddine Farhane, Ambassadeur, Représentant permanent du Maroc à Vienne à la commission plénière de la Conférence des États parties à Charm El Cheik, et a été également co-sponsorisée par l’Union européenne (27 pays) et par plusieurs pays dont les États-Unis, la Chine, le Liban, la Norvège, l'Indonésie, Oman, le Nigéria, la République Dominicaine, l'Arménie et le Mexique.

Al Ahdath Al Maghribia

L'association des Marocains victimes d'expulsion d’Algérie appelle les forces vives à adopter le dossier pour rétablir la justice. L'association des Marocains victimes d’expulsion arbitraire d’Algérie en 1975 a appelé, samedi à Rabat, les forces vives de la société marocaine, qu’elles soient des acteurs de la société civile, de défense des droits humains, politiques, médiatiques ou gouvernementaux, à adopter ce dossier et plaider en sa faveur aux niveaux national et international, pour rétablir la justice. Lors d’une conférence de presse marquant le 46-ème anniversaire du déplacement massif forcé de Marocains d’Algérie en 1975, sous le signe "Pour rendre justice au Marocains victimes d’expulsion collective arbitraire d’Algérie", le président de l’Association, Miloud Chaouech a indiqué que cette expulsion peut être qualifiée, entre autres, de crime contre l’humanité et d'acte terroriste, suivant le projet de Code des crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité des Nations-Unies.

Sécurité routière: Vivo Energy Maroc et NARSA renouvellent leur partenariat pour la période 2022-2025. Vivo Energy Maroc, l’entreprise en charge de la commercialisation et de la distribution au Maroc de carburants et de lubrifiants de la marque Shell, et de gaz de pétrole liquéfié (Butagaz) et l'Agence nationale de la Sécurité routière (NARSA) ont renouvelé leur partenariat en matière de sécurité routière à travers la signature, mercredi à Casablanca, d’une convention de partenariat pour la période 2022-2025. Ce partenariat vise à contribuer à atteindre l'objectif national de réduire de moitié, à l'horizon de 2026, la mortalité routière par le biais de multiples initiatives et programmes de sensibilisation adressés au grand public, avec un volet spécifique dédié aux professionnels de la route.

Bayane Al Yaoum

Lutte anti-terroriste: Washington salue la stratégie du Maroc. La stratégie de lutte anti-terroriste du Maroc a été saluée dans le rapport 2020 sur le terrorisme publié jeudi par le département d'Etat américain, qui a souligné que "les États-Unis et le Maroc entretiennent une coopération solide et de longue date" dans ce domaine. Ce rapport annuel s'est félicité des efforts déployés par le Royaume en matière de lutte contre le terrorisme, faisant savoir que "le Gouvernement marocain a poursuivi sa stratégie globale, qui comprend des mesures de sécurité vigilantes, une coopération régionale et internationale et des politiques de lutte contre la radicalisation". "En 2020, les efforts du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme ont largement atténué le risque d'actes terroristes", selon la même source.

Interpellation d'un extrémiste partisan de l’organisation dite "Etat islamique" s’activant dans la région de Sala Al Jadida (BCIJ). Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a interpellé, jeudi, en étroite collaboration avec les services de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), un extrémiste partisan de l’organisation dite "Etat islamique", âgé de 24 ans et s’activant dans la région de Sala Al Jadida. L’interpellation du suspect et la mise en échec de son projet terroriste interviennent dans le cadre des efforts continus déployés par les services sécuritaires marocains pour faire face aux dangers de l’extrémisme violent et lutter contre les menaces terroristes, indique le BCIJ dans un communiqué.

Rissalat Al Oumma

La répression systématique en Algérie est appelée à augmenter de manière violente en 2022. La répression systématique en Algérie est appelée à augmenter de manière violente en 2022, a mis en garde le Parti des Travailleurs (PT), l'une des formations politique d’opposition les plus influentes dans ce pays. "Près de 300 détenus politiques et d’opinion, des milliers de victimes de l’arbitraire, le recours abusif à la détention préventive très longue, des dizaines d’arrestations par jour", a déploré le PT dans son rapport politique de la dernière session ordinaire du comité central. Le PT a aussi dénoncé des procès ne répondant à aucune norme de droit, des condamnations irréelles depuis 2 ans y compris après la levée du confinement, la privation incompréhensible de tous les détenus du couffin tous les 15 jours, un droit garanti par la loi, qualifiant d’inhumaines les conditions alimentaires et sanitaires dans les prisons faute de budget.

Le plan marocain d'autonomie, "viable et réaliste" pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara. Le plan d’autonomie présenté par le Maroc en 2007 pour clore définitivement le conflit artificiel autour de son Sahara est « viable et réaliste » et présente toutes les garanties pour résoudre ce différend, ont souligné les participants à une conférence tenue à Las Palmas. L’autonomie, une proposition saluée par le Conseil de sécurité de l’ONU et la communauté internationale, constitue une opportunité pour consolider la paix dans la région et édifier l’Union du Maghreb Arabe (UMA), ont relevé les intervenants à cette conférence tenue à l’Initiative de l’Association de coopération et d'amitié canario-marocaine (Acama) sous le thème « l’Autonomie, solution viable et juste au conflit régional du Sahara ». A cette occasion, l’ancien président régional des Canaries, Jeronimo Saavedra, a fait observer que le plan d’autonomie présenté par le Maroc est une « solution réaliste, viable, durable et acceptable».

Assahra Al Maghribia

La BAD accorde 70 millions d’euros au Maroc pour renforcer l’accès à l’eau potable et améliorer la performance des systèmes. Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 70 millions d’euros au Maroc pour mettre en œuvre le Projet de renforcement de la production et d’amélioration des performances technique et commerciale des systèmes d’eau potable. La nouvelle opération vise à améliorer le rendement des systèmes de production et à davantage sécuriser l’accès à l’eau potable pour les villes de Meknès, Tissa, Missour et Outat El Haj, précise la BAD dans un communiqué. «Garantir l’accès de tous à une eau potable de qualité est le nécessaire préalable au développement durable. La nouvelle opération consolide notre action dans le secteur de l’eau avec des engagements cumulés de plus de 1,2 milliard d’euros», a affirmé Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord.

Miraoui: L'investissement dans l’enseignement supérieur au cœur des priorités du gouvernement. L’investissement dans l’enseignement supérieur et la recherche scientifique est au cœur des priorités du gouvernement, a affirmé à Fès, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui. "Le programme gouvernemental a placé au cœur de ses priorités l’investissement dans l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, comme levier incontournable pour édifier un capital humain de qualité, dotés des compétences requises et de la résilience suffisante pour permettre à notre pays d’accélérer sa trajectoire de développement et de se hisser au rang des nations prospères", a indiqué le ministre, qui s'exprimait lors de la cérémonie d’excellence 2020-2021 de l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA).

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required