Mardi 02 Novembre 2021

Revue de presse économique du 2 novembre 2021

Revue de presse économique du 2 novembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue ce mardi 2 novembre 2021.

Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mardi:

L'Economiste

Recherche: le Maroc dans la course pour le plus grand programme au monde. Le Maroc ambitionne de figurer, pour la première fois, sur la liste des pays associés au programme Horizon Europe 2021-2027 pour la recherche et l’innovation, le plus grand jamais lancé par l’Union Européenne. L'obtention du statut de pays associé "permettra aux structures de recherche marocaines, qu'elles soient publiques, privées ou associatives, d'accéder à l'ensemble des appels à projets lancés dans ce cadre, et de participer aux évaluations des propositions soumises à ce titre", explique Anas Bennani, négociateur en chef du Maroc pour ce méga programme. Ce statut leur permettra, de même, de “coordonner des projets de recherche” et de "participer aux activités des institutions de recherche européennes, notamment le Conseil européen de l'innovation”, a-t-il souligné dans un entretien au journal.

Système de santé: la réforme pour bientôt. La pandémie a montré l'ampleur des multiples faiblesses et défaillances du système de santé. Un diagnostic qui dicte une réforme en profondeur, dont le projet de loi est fin prêt. La refonte de ce système, qui sera prochainement soumis au parlement, vise l'amélioration de l’offre de soins et la révision de la politique des médicaments. Au menu également, la valorisation des ressources humaines, avec l'instauration d’une fonction publique médicale.

Aujourd’hui Le Maroc

La fonction publique hospitalière arrive. Alors que le Maroc est en plein chantier de généralisation de la couverture médicale, les responsables sont dans une course contre la montre pour préparer le terrain à un véritable big bang concernant le recrutement du personnel hospitalier. Dans ce sens, Fouzi Lekjaâ, ministre délégué chargé du budget, a souligné devant les députés de la commission chargée des finances et du développement économique, la nécessité de ne plus traiter le médecin comme fonctionnaire ou salarié en particulier en ce qui concerne les indemnités. Il a évoqué à cet égard un projet de loi en préparation. Concrètement, les réflexions vont dans le sens de l’instauration d’une indemnisation au rendement où le médecin sera payé en fonction des nombres des actes médicaux effectués par mois dans un hôpital avec la fixation d’un plafond ou un seuil minimum.

La mortalité routière en hausse de 21% en août 2021. Selon le baromètre de l’Agence nationale de sécurité routière (NARSA) du mois d’août qui vient d’être validé lundi, 329 personnes sont mortes sur les routes. Ce chiffre a augmenté de 21% par rapport au mois d’août 2020, soit 57 tués de plus. Cela dit, en comparaison avec août 2019, le nombre de tués a baissé de 20,1%. Les modifications profondes des conditions de trafic au cours de l’année 2020 en raison de la crise sanitaire ont conduit la Narsa à prévoir, pour ses données 2021, une double comparaison avec les données 2020 et celles de 2019, année «avant crise sanitaire». En août 2021, on dénombre 9.492 accidents au niveau national, soit une hausse de 19,1% par rapport à août 2020 et de 4,8% par rapport à août 2019.

Le Matin

Le Conseil présidentiel libyen salue le "grand rôle" de SM le Roi dans le règlement du conflit inter-libyen. Le vice-président du Conseil présidentiel libyen, Abdullah Allafi, a salué le "grand rôle" joué par SM le Roi Mohammed VI dans le règlement du conflit inter-libyen. "Les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son soutien au projet de consensus entre toutes les parties libyennes depuis 2014, ont été couronnés par la signature de l'accord de Skhirat et la formation d'un conseil présidentiel", s'est réjoui le responsable dans un entretien accordé à la MAP en marge d'une visite en Tunisie. Abondant dans le même sens, il a mis l'accent sur le "rôle positif" que joue le Maroc depuis des années pour trouver une issue à la crise libyenne.

RAM reliera Casablanca à Dubaï dès le 19 décembre: Royal Air Maroc (RAM) a annoncé, lundi, le lancement, à compter du 19 décembre prochain, d'une nouvelle ligne directe reliant Casablanca à Dubaï, à raison de trois fréquences par semaine. Les vols seront programmés au départ de Casablanca tous les mardis, jeudis et dimanches avec un décollage à 19h50 (heure du Maroc) et une arrivée à Dubaï le lendemain à 06H20 (heure locale), précise RAM dans un communiqué. Quant aux vols au départ de Dubaï, ils seront programmés tous les lundis, mercredis et vendredis, fait savoir la même source, notant que les vols décolleront à 08h20 (heure locale) pour une arrivée à Casablanca à 13h20.

L’opinion :

Gazoduc Maghreb-Europe : l’ONHYM et l’ONEE réagissent à la résiliation du contrat. La décision annoncée aujourd'hui par les autorités algériennes de ne pas reconduire l'accord sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME) n'aura dans l'immédiat qu'un impact insignifiant sur la performance du système électrique national, ont indiqué l'Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et l'Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable (ONEE). Eu égard à la nature du voisinage du Maroc et en prévision de cette décision, les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer la continuité de l'alimentation du pays en électricité, ont précisé les deux Offices dans un communiqué. D'autres options, a ajouté la même source, sont en cours d'étude pour des alternatives durables, à moyen et long termes.

Béni Mellal: Appel à un changement de paradigme dans l’agriculture. Les participants au congrès scientifique international sur "l'agriculture durable, outils et innovations" dont les travaux ont pris fin samedi soir à Béni Mellal, ont appelé à un changement de paradigme dans les modèles de production agricole. Les changements climatiques et la pandémie de Covid-19 ont provoqué de grosses perturbations dans l'organisation du secteur agricole à la fois en amont et en aval des filières, ce qui rend urgent l’impératif d’adopter un changement de paradigme dans les modèles de production, ont plaidé les participants à ce congrès. Les intervenants à ce congrès scientifique, organisé par Faculté des sciences et techniques (FST) de Béni Mellal et l'association ADAR, ont également souligné la nécessité d’adopter une approche systémique et intégrée en matière de recherche en agronomie en prenant en considération toutes les composantes de l’agroécosystème ainsi que les services associés.

Libération

Le Maroc, un modèle pour les pays africains en matière d'énergies renouvelables. Le Maroc est devenu un modèle pour les pays africains en matière d'énergies renouvelables et de développement durable, rapporte dimanche le journal sud-africain «The Citizen». Alors que l'Afrique du Sud s'efforce de trouver la meilleure voie à suivre pour la transition vers les énergies renouvelables, le Maroc, lui, se fait le champion de la révolution verte de l'Afrique et avait même inscrit le droit d'accès à l'énergie durable dans sa Constitution», écrit le journal dans un article intitulé «Les énergies renouvelables au Maroc : Une leçon ou deux pour l'Afrique du Sud». Notant que l'Afrique du Sud a failli de garantir un droit de l'homme aussi crucial à ses citoyens, il relève que les deux pays qui se situent littéralement presque aux antipodes géographiquement sur le continent, pourraient partager leurs expériences dans ce domaine.

OMPIC: 102.467 certificats négatifs délivrés à fin septembre. L'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) a délivré un total de 102.467 certificats négatifs (CN) à fin septembre 2021, soit une hausse de 34% par rapport à la même période de 2020. Près de 93% de ces certificats concernent des intentions de création de personnes morales avec 95.409 dénominations commerciales, précise l'Office dans un récent bulletin sur la propriété industrielle et commerciale au Maroc. La répartition régionale montre que la région Casablanca-Settat arrive en tête du classement par rapport aux intentions de création d'entreprises, avec 34% des CN délivrés, suivie de la région de Rabat-Salé-Kénitra avec 15% et des régions Marrakech-Safi et Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 11% de certificats délivrés chacune.

Al Bayane

Le développement au Sahara marocain, fruit d'un effort "inclusif et participatif". La dynamique de développement tous azimuts en cours dans les provinces du Sud du Maroc est le fruit d’un effort “participatif et inclusif” impliquant toutes les composantes de la population locale, a affirmé, à New York, l’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU, Omar Hilale. “Le Maroc est en train de développer son Sahara avec la participation et l’inclusion de toutes les composantes de la population locale, y compris les tribus, les femmes, les jeunes et les acteurs politiques”, a affirmé Hilale qui s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2602 prorogeant d’un an le mandat de la Minurso. Les populations du Sahara marocain ont répondu présentes lors du triple scrutin du 8 septembre dernier, à travers une participation massive ayant dépassé les 63%, soit le taux le plus élevé au niveau du Royaume, a-t-il rappelé, en mettant en avant leur contribution effective à l’essor économique de la région.

La CCG se transforme en SA portant la marque "TAMWILCOM". La Caisse Centrale de Garantie (CCG) se transforme en une Société anonyme (SA), portant la marque "TAMWILCOM". "Après plus de 70 ans de réalisations, la Caisse Centrale de Garantie franchit une nouvelle étape de son histoire en se transformant en Société Anonyme, portant la dénomination juridique Société Nationale de Garantie et du Financement de l'Entreprise (SNGFE)", indique un communiqué de l'institution financière. Cette transformation, qui vient en application des dispositions de la loi 36.20 promulguée en juillet de l'année 2020, est consacrée désormais par l’adoption d’un nouveau nom de marque : "TAMWILCOM", ajoute le communiqué.

Maroc Le Jour

Honoris United Universities : la première promotion de la Honoris 21st Century Skills célébrée. Honoris United Universities, le premier et plus large réseau panafricain d'enseignement supérieur privé a annoncé, lundi, la remise des certifications destinées à la première promotion de lauréats de la Honoris 21st Century Skills (Compétences du 21ème Siècle). Fondé sur des recherches d'envergure internationale et avec la contribution de nombreux employeurs, le certificat Honoris 21st Century Skills a été développé en 2020 par le conseil académique d'Honoris, une équipe de représentants du corps enseignant sélectionnés pour leur expertise dans leurs domaines respectifs et en partenariat avec CrossKnowledge, le pionnier mondial du e-learning et le Wagon, le 1 mondial des coding bootcamps, indique un communiqué de Honoris United Universities.

Laâyoune: Avortement de plusieurs tentatives d'immigration clandestine. Les autorités locales et les services de sécurité de Laâyoune ont mis en échec, la semaine dernière, plusieurs tentatives d’immigration clandestine vers les Iles Canaries, ayant permis l’interpellation de plusieurs personnes. Dimanche, une opération d’avortement de deux tentatives d’émigration clandestine au sud du village de pêcheurs de Tarouma s’est soldée par l’arrestation de 19 candidats de différentes nationalités et la saisie de 02 embarcations pneumatiques, 02 motogodilles et 09 fûts d'essence, apprend-on auprès des autorités locales. Un jour plus tard, les services de sécurité ont interpellé 12 candidats à l’immigration irrégulière, dont trois mineurs, dans un domicile au quartier Al Qods à Laâyoune.

Al Massae

BAM: le rythme de progression annuelle des créances en souffrance, s’élève à 7,1%. Selon Bank Al-Maghrib (BAM) le rythme de progression annuelle des créances en souffrance, s’est situé à 7,1% en septembre après 8,6% en août, notant que dans ces conditions, le taux des créances en souffrance s’est établi à 8,6%. Le crédit bancaire au secteur non financier s'est accru de 4,1% en septembre après une hausse de 3,5% un mois auparavant, ajoute la BAM dans ses indicateurs clés des statistiques monétaires de septembre 2021, précisant que cette évolution reflète la progression de 4,6% en septembre après 5,4% un mois plus tôt des prêts aux ménages et de 4,3% après 2,4% des concours aux sociétés privées.

La BAD accorde un prêt de plus de 114 M€ au Maroc pour soutenir l'agriculture. Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi, un prêt de plus de 114 millions d'euros (M€) en faveur du Maroc pour financer le Programme d'appui au développement inclusif et durable des zones agricoles et rurales (PADIDZAR). Ce nouveau projet d'adaptation climatique, qui constitue le premier financement axé sur les résultats dans le secteur agricole en Afrique du Nord, contribuera à renforcer la résilience de l’agriculture marocaine face aux effets du changement climatique afin d’améliorer les conditions de vie des populations rurales, indique la BAD dans un communiqué.

Al Yaoum Al Maghribi

COP-26: SM le Roi appelle à un engagement équitable en faveur de pans entiers de l'humanité subissant les effets d’un ordre mondial qui ne leur profite pas. SM le Roi Mohammed VI a souligné, dans un discours adressé la 26ème Conférence des Parties à la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques (COP26), l’urgence d’une "volonté politique réelle", en s’engageant plus équitablement en faveur de pans entiers de l’humanité, contraints de subir les effets d’un ordre économique mondial, qui ne leur profite pas dans de justes proportions. "Dans la suite logique des rapports successifs sur le climat, une évidence s’impose désormais à tous : les scénarios les plus sombres brossent la réalité amère d’une humanité appelée à choisir entre la tentation périlleuse de s’abandonner à un laisser-aller autodestructeur et la volonté sincère et déterminée d’engager sans délai des dispositions pratiques et propres à induire un véritable changement du paradigme actuel qui s’est révélé inefficace", a dit SM le Roi dans ce Discours, dont lecture a été donnée par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, lundi à Glasgow (Ecosse), qui abrite les travaux de la COP-26 (1-12 novembre). L’organisation de la réponse à la menace de la pandémie de Covid19, a relevé le Souverain, a montré que la communauté mondiale disposait d’atouts réels, ceux-là mêmes qui, paradoxalement, étaient dépeints comme faisant défaut dans le cas de la lutte contre le changement climatique.

Covid 19: la vague Delta clôturée, le Maroc entre dans une période inter-vague qui ne signifie pas la fin de l'épidémie. Après 19 semaines (133 jours), la vague Delta est clôturée et le Maroc est entré dans une période inter-vague, a indiqué le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet. Commentant la situation épidémiologique dans un post sur Linkedh, Dr Mrabet a tenu à préciser que la clôture de la vague Delta ne veut pas dire la fin de l'épidémie, notant que "le bruit de fond continuera". Il a aussi rappelé que la période inter-vague précédente a été caractérisée (après avoir éliminé la brève période de la discrète résurgence des cas en rapport avec l'installation communautaire du variant Alpha qui n'a pas entraîné de vague au Maroc grâce aux mesures restrictives collectives entreprises par l'Etat) par un nombre moyen de cas de 300-400/jours soit une incidence <7 cas/100.000 hts/ semaine, un nombre de décès moyen quotidien de 5-6, un nombre moyen quotidien de Covidose grave de 29-30 et un taux de positivité global de 4%.

Assahra Al Maghribia

ONCF: Un programme d'investissement de plus de 7,7 MMDH pour 2022-2024. Les prévisions du programme d'investissement du groupe ONCF (Office national des chemins de fer) pour la période 2022-2024 s'élèvent à plus de 7,72 milliards de dirhams (MMDH), ressort-il du rapport sur les établissements et entreprises publics (EEP) accompagnant le projet de loi de finances (PLF) au titre de l'année 2022. Ce programme, réparti sur 2022 avec 2,9 MMDH, 2023 avec 2,22 MMDH et 2024 avec 2,6 MMDH, sera dédié principale ment à la réhabilitation de l'infrastructure et au renouvellement du matériel roulant, précise ce rapport publié sur le site du ministère de l'Economie et des Finances. Afin de pérenniser le modèle économique de l'ONCF et assainir sa situation financière, le protocole d'accord, signé le 25 juillet 2019 entre l'Etat et l'Office, prévoit la mise en œuvre d'un schéma de restructuration institutionnelle et organisationnelle visant la modernisation du secteur ferroviaire à travers l'alignement avec les meilleures pratiques internationales préconisant la séparation entre l'exploitation commerciale, d'une part, et le développement et le financement des infrastructures, d'autre part, fait savoir la même source.

Le Maroc enregistre, à partir de mardi, les premières turbulences pour ouvrir la saison des pluies. Houcine Youaabed, responsable de communication à la Direction nationale de la météorologie, a annoncé l'enregistrement des premières turbulences météorologiques qui ouvriront la saison des pluies à partir d'aujourd'hui, mardi, espérant que ce sera un prélude à d'autres pluies. Dans une déclaration au journal, Youaabed a évoqué un changement dans la situation météorologique générale, annonçant qu'une dépression atmosphérique traversera le sud de l'Europe et affectera le nord du Maroc, et devrait entraîner des nuages de pluie dans le nord-ouest du pays, notamment dans les régions de Tanger, Al Boughaz, Loukous, Rif, Gharb et Saiss.

Al Ahdath Al Maghribia

Tanger: Enquête judiciaire à l'encontre de sept individus pour possession, consommation et trafic de drogues. Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a diligenté, ce week-end, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les actes criminels attribués à sept individus, dont trois aux antécédents judiciaires dans le trafic de drogues, présumés impliqués dans la possession, la consommation et le trafic de drogues et de psychotropes. Selon les premiers éléments de l'enquête, une opération sécuritaire conjointe avec les services de la Direction générale de la Surveillance du Territoire (DGST) a abouti à l'interpellation de quatre individus drogués et en état d'ébriété à bord d'une voiture particulière, dont deux sœurs et un commissaire de police exerçant aux services régionaux de la DGST à Tanger et qui était en possession d'une quantité de cocaïne, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Dans le cadre de l'enquête menée en lien avec cette affaire, trois suspects ayant des antécédents judiciaires dans le trafic de drogues et de psychotropes ont été interpellés, en possession de 600 grammes de cocaïne, d'une quantité de chira et de comprimés psychotropes, outre des téléphones portables, des appareils de pesage électroniques, des voitures légères, ainsi que des sommes d'argent en devise étrangère et en monnaie locale, soupçonnées provenir de cette activité criminelle, poursuit le communiqué.

Coronavirus: le Maroc obtient la formule vaccinale. Les laboratoires pharmaceutiques Sothema ont reçu de leurs homologues chinois Sinopharm la composition du vaccin anti-Covid 19 Sinopharm, développé en 2020. Ils n'attendent donc que le feu vert pour commencer à fabriquer le vaccin anti-covid 19, une opération qui devrait, selon des sources du journal, débuter dans la dernière semaine du mois courant. Il s'agit du même vaccin dont le Maroc avait acheté environ 40 millions doses. Le vaccin Sinopharm s'est classé premier au monde, selon un classement récemment publié par The New York Times, surclassant ainsi les vaccins américain, allemand, britannique, suédois et russe. Sotherma avait déjà commencé les premières étapes de préparation pour la production de ce vaccin.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Covid 19 : Seuls trois pays africains, dont le Maroc, ont dépassé l'objectif de vacciner 40% de leur population, selon l'OMS. Trois pays africains, à savoir le Maroc, les Seychelles et Maurice ont atteint l’objectif fixé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour la fin d’année consistant à vacciner entièrement 40 % de leur population contre la COVID-19. En effet, le Maroc a largement dépassé cet objectif et est proche de la réalisation de l'immunité collective. Jusqu'à jeudi dernier, le nombre de personnes ayant reçu la deuxième dose a atteint 21 936 348 personnes, tandis que les bénéficiaires de la première dose ont atteint 24 127 126 personnes.

Appel à la mise en place d'une instance scientifique pour assurer la préservation du manuscrit islamique africain. Les participants au Symposium scientifique international de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, organisé du 29 au 31 octobre à Abuja, au Nigeria, ont recommandé la mise en place d'une instance scientifique pour assurer la maintenance et la préservation du manuscrit islamique africain, et superviser son inventaire, son indexation et sa numérisation. La recommandation a été faite dimanche soir à l’issue des travaux de ce symposium. La rencontre a plaidé aussi en faveur de l’organisation de sessions de formation sur l'investigation liée aux manuscrits africains et à la préservation du patrimoine islamique africain dans les pays africains, afin de vulgariser les sciences portant sur le sauvetage et la préservation du manuscrit.

Bayane Al Yaoum OMC: Le Maroc réitère son attachement à un système commercial multilatéral équilibré. Le Maroc a réitéré, dimanche, son attachement à un système commercial multilatéral équitable et équilibré, tel qu’il est incarné par l’Organisation mondiale du commerce (OMC). La position du Royaume a été affirmée par le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour dans une allocution prononcée en son nom par l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Zniber présentant la déclaration du Royaume lors de la réunion préparatoire ministérielle arabe de la 12e Conférence ministérielle de l’OMC, tenue en mode virtuel. « Le Royaume du Maroc renouvelle son engagement en faveur d’un système commercial multilatéral juste et équilibré tel qu’incarné par l’OMC et qui soit de nature à assurer une répartition juste des bénéfices du commerce international et à garantir le droit au développement des pays en développement et des pays moins développés », a indiqué Mezzour.

La protection des données à caractère personnel, clé de voûte de "la confiance numérique" au Maroc. La protection des données à caractère personnel est la clé de voûte de "la confiance numérique" au Maroc, a souligné, vendredi à Rabat, le président de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), Omar Seghrouchni. La protection de la vie privée et des données personnelles est un droit fondamental, dont il faut trouver les compromis en cas de l'émergence, en même temps, de plusieurs droits, notamment le droit à la santé, a expliqué Seghrouchni, invité à l'École nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes (ENSIAS). Dans un cours magistral adressé aux étudiants de ENSIAS, Seghrouchni a passé en revue quatre principaux axes: la proportionnalité, l'importance des écosystèmes, l'analyse d'impact sur la vie privée et l'expérimentation, avec un focus sur le "pass vaccinal" en tant que cas d'espèce.

Rissalat Al Oumma

Remettre les camps de Tindouf au polisario est "une des plus graves" violations des droits de l'homme. L’Algérie “a commis une des plus graves violations” des droits de l’homme en remettant les populations des camps de Tindouf entre les mains d’un groupe séparatiste armé, a souligné, à New York, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2602 prorogeant d’un an le mandat de la MINURSO, Hilale a relevé que l’Algérie a cédé une partie de son territoire au groupe séparatiste le polisario, notant que les camps de Tindouf sont les seuls au monde qui ne sont pas civils. Indice du Capital Intellectuel: le Maroc gagne quatre points. Selon un rapport publié par Ability Soul, un organisme spécialisé dans le conseil en gestion durable basé à Zurich, sur 180 pays inclus dans le classement, le Maroc est 87e au niveau mondial dans l'Indice du capital intellectuel pour l'année 2021, grâce à une moyenne de 39,8 points. Dans la dernière édition de cet Indice, le Maroc occupait la 91e place mondiale, avec une moyenne de 37,9 points.

Al Alam

Experts marocains : Parler des 4ème et 5ème doses de vaccins anti-Covid est prématuré. Des virologistes marocains et membres du Comité Scientifique ont estimé qu'il est prématuré de parler des 4ème et 5ème doses de vaccins anti-Covid -19 à l'heure actuelle dans notre pays. Dans une déclaration au journal, le professeur Saïd Al Moutawakkil, médecin spécialiste de la réanimation et membre du Comité scientifique national du Covid 19, a indiqué que toutes les études scientifiques ont montré "l'efficacité des vaccins utilisés au Maroc", précisant toutefois que l'immunité s'affaiblit après six mois suivant la prise des deux doses. Il a ajouté qu'après la troisième dose, celle du rappel pourrait se faire après un an ou deux ou tous les cinq ans.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required