Mercredi 02 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 2 février 2022

Revue de presse économique du 2 février 2022
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mercredi 2 février 2022:
     


L'Economiste

L’export renoue avec les niveaux pré-pandémie . Les exportations de biens se sont redressées l'année dernière dépassant leur niveau pré-pandémie: 326,9 milliards de DH en 2021 contre 284,4 milliards en 2019. Mais cela n'a pas suffi à compenser la hausse des importations (+24,5% s'établissant à 526,64 milliards de DH), suite à l'évolution des prix de l'énergie et des produits finis de consommation. Le déficit commercial s'est ainsi creusé de 25% par rapport à 2020. A fin décembre 2021, tous les secteurs exportateurs ont repris. Les ventes des phosphates et dérivés ont augmenté de 57,1% sous l'effet de la hausse des exportations des engrais naturels et chimiques due à l'effet prix: 4.774 DH/T à fin décembre 2021 contre 2. 785 DH/T à fin décembre 2020. En revanche, les quantités exportées ont baissé de 7,1%.

Chaînes de valeur: le poids réel du Maroc sur l'échiquier mondial . Les 10 dernières années, le Royaume a réussi à se positionner via différentes chaînes en se hissant progressivement vers des segments à forte valeur ajoutée notamment à travers l'industrie automobile, l'aéronautique, le textile-habillement, l'agro-business... Cependant, «la dynamique d'insertion et de montée en gamme demeure assez faible, comparativement à des pays comparables», souligne une analyse récente de la Direction des Etudes et des Prévisions financières. Cette étude vient de faire l'objet d'une analyse plus affinée par les équipes de Policy Center. L'enjeu étant d'apporter plus d'éclaircissements sur la dynamique et le profil de l'intégration du Maroc dans les chaînes de valeur mondiales. Et surtout identifier les gisements d'amélioration ou encore les origines et les caractéristiques du déficit commercial.

Aujourd’hui le Maroc

La traque des «tueurs en série» s’est intensifiée au Maroc en 2021 . Ils représentent un véritable danger de mort mais se retrouvent parfois accessibles à tout le monde à des prix cassés. Ces objets sont devenus de véritables «tueurs en série» depuis des années, souvent dans des conditions atroces pour les victimes. Ces tueurs souvent silencieux sont des chargeurs de téléphones, chauffe-eaux et détendeurs de gaz. Les autorités traquent ainsi les produits contrefaits ou hors normes. Les chiffres sont édifiants et renseignent sur le degré d’insouciance des producteurs de ces objets dangereux. Les saisies se comptent ainsi par dizaines de milliers au cours de l’année passée. Les autorités ont refoulé aux frontières pas moins de 182.000 chargeurs de téléphones portables.

Banque mondiale et FMI: Le Maroc abritera l’assemblée annuelle générale d’octobre 2023 . L’organisation de l’assemblée annuelle générale de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) au Maroc a été décalée à octobre 2023. Entre-temps, l'assemblée annuelle d’octobre 2022 initialement prévue à Marrakech se déroulera à Washington. Ce changement de date a été décidé en concertation avec le Maroc. Il tient en effet compte de l’incertitude persistante liée à la pandémie de la Covid- 19. Selon la Banque mondiale et le FMI, "L’assemblée annuelle se tient généralement deux années de suite aux sièges du Groupe de la Banque mondiale et du FMI à Washington, puis dans un autre pays membre la troisième année".

L’Opinion

Apiculture: Surpeuplement, insecticides, sécheresse…,le mystère sur l’effondrement des colonies persiste . Les colonies d'abeilles dans diverses régions du Royaume sont en chute libre depuis plusieurs semaines. Un phénomène qui a poussé le ministère de l'Agriculture à débloquer, en urgence, une enveloppe de 130 millions de DH pour soutenir les apiculteurs. D'un autre côté, les enquêtes diligentées par l'ONSSA qui - à ce stade - exclut la piste d'une maladie épidémique, restent loin de calmer l'inquiétude des professionnels et du grand public. Insecticides, sécheresse, mauvaise gestion des ruches ou encore surpeuplement des colonies, plusieurs causes probables sont avancées de part et d'autre afin d'expliquer la « disparition » subite des abeilles.

E-learning: Intégration incomplète des TIC dans les entreprises au Maroc . La situation de l'intégration des Technologies de l'information et de la communication (TIC) au niveau des entreprises à partir des résultats de deux enquêtes réalisées par le HCP montre que plus de la moitié des entreprises ont jugé faible l'intégration des TIC dans la gestion des ressources humaines, dans leurs échanges avec les administrations publiques, avec les fournisseurs et avec les clients. L'usage principal de connexion internet reste les échanges des e-mails opérés par 92% des entreprises. En revanche, les autres usages sont encore moins généralisés, notamment l'accès et la modification des documents qui ne sont pas exploités par 38% des entreprises et l'utilisation des logiciels professionnels spécialisés qui se limite à 59% d'entre elles.

Le Matin

Comment le Maroc compte faire face à la raréfaction de ses ressources hydriques? Le Maroc passe de la phase de carence en eau à la phase de la rareté de l’eau. Cette phrase lourde de sens est de Nizar Baraka, ministre de l’équipement et de l’eau qui s’exprimait il y a quelques jours dans un entretien avec la presse. Malheureusement, les chiffres lui donnent raison : cette année est marquée par le recul de 59% des ressources hydriques. Le taux de remplissage des barrages atteint actuellement seulement 34% avec 5,3 milliards de m³, alors que la capacité des barrages dépasse les 19 milliards de m³. De ce fait, l’un des défis majeurs que le Maroc aura à relever dans les prochaines années sera sans conteste celui de la gestion rationnelle et pérenne de ses ressources en eau.

Othman Benjelloun: l'unité de Benslimane pour la fabrication des vaccins fait partie d’une large initiative pour une nouvelle ère des sciences de la santé au Maroc . L'unité industrielle de fabrication de vaccins anti-covid-19 et autres vaccins, dont SM le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi dernier à Benslimane, la cérémonie de lancement des travaux de réalisation, fait partie d’une initiative plus large visant à propulser le Maroc dans une nouvelle ère des sciences de la santé, a indiqué le président de la société "Sensyo Pharmatech", Othman Benjelloun. "Cette unité de fabrication de vaccins à la pointe de la technologie fait partie d’une initiative beaucoup plus large visant à propulser le Maroc dans une nouvelle ère des sciences de la santé qui comprend la mise en œuvre à terme d'un nouvel écosystème industriel ainsi qu'un pôle d’excellence et d'innovations dédié à l’industrie pharmaceutique et aux biotechnologies", a-t-il dit dans un entretien accordé à la presse.

Libération

Le financement vert domine les investissements de la BERD au Maroc en 2021. Le financement vert est arrivé en tête des activités de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) au Maroc en 2021, représentant pour la première fois plus de la moitié de son investissement total dans ce pays. Dans un communiqué, la BERD précise que l’investissement total de la Banque, d’un montant de 211 millions d’euros dans 10 projets, était entièrement axé sur le secteur privé. "À travers son Mécanisme de financement d’une économie verte et le Programme pour une chaîne de valeur verte, la BERD a fourni au total de 88 millions d’euros aux banques partenaires pour aider les petites et moyennes entreprises (PME) et les sociétés à investir dans les technologies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique", relève la banque.

Le crédit bancaire en hausse de 3,4% en décembre 2021 . Le crédit bancaire au secteur non financier s'est accru, en glissement annuel, de 3,4% en décembre 2021, après 4% un mois auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Cette évolution reflète la progression de 4,6% après 5% des prêts aux ménages et de 4,4% après 4% des concours aux sociétés privées, explique BAM qui vient de publier ses indicateurs clés des statistiques monétaires pour le mois de décembre 2021. La ventilation par objet économique des crédits alloués au secteur non financier fait ressortir un accroissement de 2,7% après 2,3% des crédits à la consommation, de 2,7% après 2,8% des prêts immobiliers, une accentuation de la baisse des concours à l'équipement à 4,4% après 1,5% et une stagnation de la progression des facilités de trésorerie à 9,6%.

Al Bayane

Le Maroc co-préside à l'Unesco une conférence internationale sur la reconnaissance des diplômes de l’Enseignement Supérieur dans les Etats arabes. Le Maroc co-préside avec l’Egypte, mardi et mercredi au siège de l’Unesco à Paris, "la Conférence internationale des Etats pour l’adoption de la Convention révisée sur la reconnaissance des études, des diplômes et des grades de l’Enseignement Supérieur dans les Etats arabes". Cette conférence est co-présidée par Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. et Khaled Abdel Ghaffar, ministre égyptien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Ses travaux ont été ouverts par des allocutions de Stefania Giannini, Directrice Générale Adjointe de l’Unesco pour l’Éducation, et les deux co-présidents, en présence notamment de Samir Addahre, ambassadeur-représentant du Royaume du Maroc auprès de l’Unesco.

• Raji: La rationalisation de la détention préventive au rang des priorités. La rationalisation des recours et de la détention préventive est placée au rang des priorités de l'action de la justice, a indiqué le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Rabat, Abdelaziz Raji, lors d'une audience solennelle en ouverture de l'année judiciaire 2022. Un total de 12.468 personnes sont en détention préventive dans cette circonscription, soit 20,86% des personnes suspectes présentées à la justice, a-t-il précisé dans une allocution centrée sur le bilan d'activités au titre de l'année judiciaire 2021. Il a relevé dans ce contexte que le parquet a effectué plus de 1.300 visites dans les locaux de la police judiciaire, des centres psychiatriques ainsi que des établissements pénitentiaires et d'autres services.

Maroc le Jour

Mayara souligne l'excellence des relations Maroc-Tunisie. Le président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara, s'est félicité de l'excellence des relations historiques, politiques, sociales et culturelles entre le Maroc et la Tunisie, qui ne cessent de se resserrer grâce à la volonté commune des Chefs d’État des deux pays. Lors d'une entrevue avec Mohamed Ben Ayed, ambassadeur de la Tunisie au Maroc, Mayara a plaidé pour la consolidation des relations bilatérales afin de permettre aux deux pays d'affronter les défis communs sur le plan du développement et au niveau sécuritaire, dans un contexte marqué par l'instabilité, indique un communiqué de la deuxième Chambre. Il a aussi mis en avant le rôle que joue la commission mixte maroco-tunisienne en faveur du renforcement de la coopération bilatérale et la matérialisation du partenariat souhaité, ajoute le communiqué

Tourisme: la SMIT applaudit la réouverture de l’espace aérien. La réouverture, à partir du 7 février 2022, de l'espace aérien aux vols au départ et à destination du Maroc est une "excellente" nouvelle pour l'ensemble de l'écosystème touristique nationale (opérateurs, entreprises du tourisme, investisseurs, …), a affirmé, le président de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT), Imad Barrakad. Cette réouverture sera à même de relancer la mécanique de l'investissement à court et à moyen termes, a indiqué Barrakad dans une déclaration à la MAP, saluant la grande résilience des professionnels du tourisme qui n'ont jamais baissé les bras en temps de pandémie et ont parfaitement su s'adapter et se réinventer. Il a, en outre, estimé que les décisions prises ces derniers jours par le gouvernement en faveur du secteur du tourisme ne pourront qu'entraîner dans leur sillage plusieurs autres activités, en plus de contribuer à la préservation de l'outil de production et de l'emploi.

Al Massae

La Cour des comptes lance l'opération de renouvellement des déclarations de patrimoine. L'opération de renouvellement des déclarations de patrimoine, exigible tous les trois ans pour les fonctionnaires de l’Etat, les établissements publics et les collectivités territoriales, débute le 1er février et se poursuivra tout au long de ce mois, a annoncé la Cour des comptes. Cette opération intervient conformément à l’article 5 (paragraphe 2) de la loi 54-06 relative à la déclaration obligatoire du patrimoine pour certains élus des conseils communaux, des chambres professionnelles et certaines catégories de fonctionnaires ou d’agents publics, précise la Cour des comptes dans un communiqué. A cet effet, et en vue d’organiser l’opération de dépôt des déclarations dans les meilleures conditions, la Cour des comptes a mis à la disposition des assujettis, via son site web officiel, une application informatique, leur permettant de prendre rendez-vous auprès de la Cour des comptes ou de la Cour régionale des comptes compétente, en vue de déposer leur déclaration de patrimoine selon les modalités et les conditions fixées par la loi et explicitées sur le site web de la Cour.

Al Yaoum Al Maghribi

Fabrication de vaccins anti-Covid: Le président de l'AG de l’ONU salue les efforts du Maroc. Le président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Abdulla Shahid a salué les efforts consentis par le Maroc en matière de fabrication de vaccins anti-Covid19, en disant soutenir toutes les actions qui contribuent à l’équité vaccinale, particulièrement en Afrique. "Je note que le Maroc est l'un de cinq pays africains seulement qui ont atteint l'objectif de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de vacciner 40% de la population contre Covid-19", a souligné Shahid dans une déclaration à la MAP. "Ces efforts doivent être applaudis", a affirmé le haut responsable du principal organe de délibération, d'élaboration des politiques et de représentation des Nations Unies.

Assahra Al Maghribia

Maroc/AFD: Un engagement de 610 millions d'euros en 2021, "un niveau historique" . L'activité de l'Agence française de développement (AFD) a atteint "un niveau historique" à 610 millions d'euros d'engagement en 2021, confirmant le positionnement du groupe en appui aux réformes clés du Royaume, a indiqué à Rabat, le directeur de l'AFD au Maroc, Mihoub Mezouaghi. Intervenant lors d'une rencontre avec la presse à l'occasion de la célébration des 30 ans de l'AFD au Maroc, Mezouaghi a souligné que l'année 2021 a vu l'octroi de grands projets structurants, notant dans ce sens que l'Agence soutient notamment la réforme de la protection sociale du Royaume qui réduira les inégalités dans l'accès aux soins de santé en accompagnant l’intégration de 22 millions de personnes supplémentaires dans le régime d’Assurance Maladie Obligatoire (AMO). "Elle accompagne aussi la stratégie nationale +Forêts du Maroc 2020-2030+ dont l'objectif est de préserver et renforcer les services écosystémiques de la forêt et des parcs nationaux tout en développant l'emploi local (écotourisme, agroforesterie)", a-t-il poursuivi.

Al Ahdath Al Maghribia

L'Australie ouvre les portes de ses universités aux étudiants marocains. L’Australie dispose d’atouts majeurs qui ne cesseront de fasciner les étudiants marocains, a affirmé l’ambassadeur australien à Rabat, Michael Cutts, relevant que les étudiants internationaux qui ont choisi ce pays bénéficient d’opportunités et d’expériences d’apprentissage uniques. Dans une tribune intitulée "L’Australie : le package parfait pour les étudiants marocains", le diplomate a relevé que la combinaison du peuple australien, du lieu et de l’offre éducative forme l’alliance parfaite pour que les étudiants marocains découvrent leur avenir brillant. Dans cette tribune destinée aux Marocains désirant poursuivre ou de commencer leurs études en langue anglaise à l’étranger, Cutts a souligné que les étudiants marocains seront certainement envoûtés par les villes australiennes qui affichent l’un des taux de criminalité les plus faibles au monde, ajoutant que "l’Australie procure une expérience dépaysante, mais également un environnement accueillant, inclusif et favorable où, comme au Maroc, le soleil et les belles plages sont au rendez-vous".

Al Ittihad Al Ichtiraki

Province de Guelmim : Plus de 2600 touristes en 2021 . Les établissements touristiques classés dans la province de Guelmim ont accueilli, au cours de l'année 2021, quelque 2660 touristes, toutes nationalités confondues. Selon un rapport de la direction régionale du Tourisme de Guelmim-Oued Noun, ces unités ont enregistré, en 2021, 3656 nuitées, notant que les touristes internationaux français arrivent au premier rang des visiteurs (13), suivis de quatre touristes belges, quatre français, quatre turcs et trois chinois. Les autres touristes sont issus d'Espagne, d'Allemagne, des Etats- Unis et de la Suisse, ainsi que d'autres pays arabes et africains.

AL Alam

Akhannouch: Le gouvernement se penchera sur l'élaboration d'une stratégie culturelle intégrée . Le gouvernement se penchera sur l'élaboration d'une stratégie intégrée visant à définir les principales orientations du Maroc en matière culturelle et ce, à partir d'un diagnostic de la situation et l'élaboration d'une vision stratégique à même de promouvoir ce secteur ainsi qu'un cadre institutionnel et légal destiné à en assurer l'accompagnement, a indiqué le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. En réponse à une question centrale sur "le rayonnement culturel national et le soutien des économies culturelles" lors de la session mensuelle des questions orales adressées au chef de gouvernement à la Chambre des représentants, Akhannouch a souligné que dans le cadre de ladite stratégie, il sera procédé, dans les jours qui viennent, à l'opérationnalisation de plusieurs mesures réalistes visant à garantir les droits culturels de tous les citoyens ainsi qu'au renforcement de la participation effective des jeunes, des enfants, des femmes, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap à la pratique culturelle.

Bayane Al Yaoum

Covid-19: 159 établissements scolaires fermés durant la période du 24 au 29 janvier. Un total de 3.287 cas de Covid-19 ont été enregistrés dans les établissements scolaires publics et privés dans plusieurs régions du Royaume durant la période du 24 au 29 janvier, ce qui a mené à la fermeture de 159 établissements, indique-t-on auprès du ministère de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports. Ce sont en effet 389 classes qui ont été fermées pendant cette même période, en plus de 14 établissements scolaires relevant des missions étrangères, a précisé le ministère dans son bulletin hebdomadaire consacré au suivi de la situation épidémiologique dans les écoles, publié sur sa page Facebook. La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima arrive en tête avec un total de 795 cas de Covid-19 confirmés, suivie de Fès-Meknès avec 653 cas, alors que la région de Rabat-Salé-Kénitra compte le plus grand nombre d'établissements scolaires fermés (100).

Rissalat Al Oumma

Sahara marocain: Autonomie, développement et stabilité de la région, pierre angulaire d'un nouveau cadre de légalité et de reconnaissance mutuelle . Dans le contexte de la dynamique en cours au Sahara marocain, avec la reconnaissance américaine, la nouvelle position de l'Allemagne et le rôle positif de l'Italie, l'autonomie, le développement et la stabilité de la région doivent être la pierre angulaire d'un nouveau cadre de légalité et de reconnaissance mutuelle, estime le Centre italien des études internationales. Dans une analyse sur le conflit opposant l'Algérie et le Maroc autour du Sahara marocain, le think tank italien estime que la solution aux tensions politiques autour de cette question passera par l'autonomie qui garantira les droits collectifs et individuels des populations sahraouies, appuyée par des projets ambitieux d'intégration économique et sociale. Pour le think tank italien, "ce projet pourrait représenter le bon point de rencontre entre les intérêts et les attentes de toutes les parties concernées, à condition que nous nous engagions - selon les mots du secrétaire général des Nations unies António Guterres - avec réalisme et esprit de compromis".

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required