Vendredi 19 Novembre 2021

Revue de presse économique du 19 novembre 2021

Revue de presse économique du 19 novembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale de vendredi 19 novembre 2021


L'Economiste

La pénurie mondiale de papier bouscule les imprimeurs. A moins de deux mois de l'impression des livres scolaires pour la rentrée 2022-2023, les imprimeurs nourrissent de sérieuses inquiétudes en raison de la pénurie mondiale du papier et du carton. En effet, pour être en mesure d'imprimer plusieurs dizaines de millions d'exemplaires dans les délais, le ministère de l'Education nationale devrait donner de la visibilité aux éditeurs en signant rapidement les bons à tirer de plus de 300 titres prévus au primaire au secondaire. Ce qui permettra aux imprimeurs de passer commande des intrants dans un marché international marqué par de grandes tensions.

L'accélération de la vaccination, la seule issue à la crise sanitaire liée à la pandémie. Les autorités sanitaires mettent les bouchées doubles pour accélérer la campagne vaccinale et assurer l'immunité collective. C'est ce qu'a affirmé le professeur Azeddine Ibrahimi, épidémiologiste et membre du Comité national scientifique et technique du Covid-19, lors d'une conférence-débat initiée par l'Université privée de Fès (UPF). Pour le directeur du laboratoire de biotechnologie médicale de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, «l'accélération de l'opération de vaccination reste la seule issue à la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19». A noter que la vaccination est au plus bas de son rythme depuis quelques semaines (à peine 45.544 vaccinés aux trois doses pour la journée du 16 novembre 2021). Un ralentissement palpable qui a poussé le département de la santé à revoir sa communication.

Aujourd’hui Le Maroc

ONDA : Grand lifting des aéroports des provinces du Sud. L’Office national des aéroports (ONDA) s’apprête à lancer deux projets phares pour la mise à niveau de l’Aéroport Hassan 1er de Laâyoune et celui de Dakhla pour doter les deux régions d'infrastructures aéronautiques modernes conformes aux normes internationales, à même de répondre à la croissance incessante du trafic passager. Ces projets s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de l’ONDA visant l’accroissement des capacités d’accueil des aéroports régionaux et la généralisation de la conformité aux standards internationaux en matière d'écoulement du trafic aérien, de sécurité aérienne, de sûreté aéroportuaire et de qualité des prestations.

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : une région en plein essor. Le Nord continue d’impressionner par son rythme de développement à tous les niveaux. En plus de sa position géographique entre deux continents, la région, qui se distingue par une complémentarité entre ses différentes composantes territoriales et une diversité de ses richesses, a connu, depuis près d’une vingtaine d’années, la réalisation de grands projets d’infrastructure lui permettant de rivaliser avec d’autres destinations méditerranéennes et africaines et de conserver son rang de deuxième pôle économique au niveau national, après Casablanca-Settat. Et outre, ses trois aéroports internationaux et ses quinze ports dont les vocations diffèrent l’un de l’autre, le Nord se distingue par ses zones industrielles et logistiques orientées vers les secteurs émergents.

Maroc Le Jour

Aménagement du territoire national, Urbanisme, Habitat et Politique de la Ville: Assurer le lancement d'une nouvelle génération de projets et de réformes. La ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, Fatima-Zahra Mansouri, a souligné la nécessité d'assurer le lancement d'une nouvelle génération de projets et de réformes pour améliorer le cadre de vie des citoyens. Citée par un communiqué du ministère sur l'adoption, en commission à la Chambre des représentants, du projet de budget prévisionnel de 2022, Mme Mansouri a précisé qu'il est désormais nécessaire de "rafraîchir les moyens et mécanismes de travail du ministère afin qu'il puisse parvenir à la cohérence, l'harmonie et la convergence entre les stratégies sectorielles du ministère et les politiques publiques, et assurer le lancement d'une nouvelle génération de projets et de réformes visant à améliorer le cadre de vie de la population et à placer le citoyen au cœur du développement".

Sefrou: des mesures proactives anti-froid. Le Comité de veille et de coordination de la province de Sefrou s'est réuni au cours de la semaine pour examiner les mesures et actions entreprises par les différents services pour l'allégement des effets de la vague de froid et des chutes de neige sur la population locale. Cette réunion, présidée par le gouverneur de la province de Sefrou, Omar Touimi Benjelloun, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la circulaire ministérielle relative au Plan national de lutte contre la vague du froid au titre de l’année 2021/2022. Intervenant à cette occasion, Benjelloun a souligné que toutes les mesures d’urgence nécessaires ont été prises, à travers la mobilisation de l'ensemble des moyens logistiques et des ressources humaines pour assister et venir en aide aux habitants de dix douars exposés au risque d'enneigement et des effets de la vague de froid.

Al Yaoum Al Maghribi

Création d'une commission interministérielle pour le suivi de la mise en oeuvre du projet de généralisation de la protection sociale. Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a annoncé la création d’une commission interministérielle qui veillera à accompagner le chantier de mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale. Une commission technique veillera au suivi de tous les points relatifs à la mise en œuvre de ce projet, a précisé Akhannouch, selon un communiqué lu par le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement. Parallèlement, les départements ministériels concernés se pencheront sur l’insertion des autres catégories professionnelles dans la perspective de la généralisation en 2022, a-t-il ajouté.

Le FMI met en avant l'action du Maroc en matière de vaccination et de relance économique. La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a salué le travail accompli par le Maroc dans le cadre de la campagne de vaccination anti-Covid et des efforts visant la relance de l’économie. Dans le monde arabe, plusieurs pays "se portent vraiment bien, particulièrement les Etats du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et le Maroc, en termes de vaccination et de réouverture de leurs économies", a relevé Mme Georgieva dans une intervention, mardi, à l'occasion de la réunion ministérielle du Forum arabe des Finances publiques tenue en mode virtuel. Elle a également fait état des politiques "remarquables" mises en œuvre pour tirer le meilleur parti de la politique fiscale.

Al Ahdath Al Maghribia

Le Maroc préside le GAFIMOAN en 2022. Le Maroc présidera le Groupe d'Action Financière du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (GAFIMOAN) en 2022, a annoncé, mercredi, l'Autorité nationale du renseignement financier (ANRF). La désignation du Royaume a eu lieu en marge de la 33ème assemblée du GAFIMOAN, tenue les 16 et 17 novembre courant au Caire, en présence des représentants des 21 États membres, en plus d'observateurs représentant le Groupe d'Action Financière (GAFI), les États-Unis d'Amérique, la Commission européenne, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France et le Conseil de coopération du Golfe, a indiqué l'Autorité dans un communiqué.

Inquiétudes au Parlement fédéral belge au sujet de la fermeture du GME par l'Algérie. Les inquiétudes au sujet du chantage gazier que mène l’Algérie envers l’Europe avec la fermeture unilatérale du gazoduc Maghreb-Europe dans un contexte de tension que ce pays nourrit au quotidien avec le Maroc ont gagné le Parlement belge. Après plusieurs instances parlementaires européennes et différentes réactions d’hommes politiques en Espagne, en France, au Portugal, en Italie et au sein du Parlement européen, le député fédéral belge du groupe socialiste Christophe Lacroix a interpellé mardi la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès au sujet de cette question. Lors d’une séance de questions au sein de la Chambre des représentants, Lacroix a indiqué que l’Algérie a pris la décision de fermer le gazoduc GME, qualifiant cet acte «d’opportunisme politique» dans un contexte de tension avec le Maroc.

Rissalat Al Oumma

Methqal s’entretient avec le Commissaire de l’UA aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité. L’Ambassadeur Directeur Général de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), Mohamed Methqal, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le Commissaire de l'Union Africaine (UA) aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Bankole Adeoye. Les deux parties ont échangé sur les mécanismes de coopération sud-sud visant à promouvoir la paix et la sécurité en Afrique, ainsi que sur le rôle actif du Royaume du Maroc dans le cadre de la mise en oeuvre de la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour une coopération solidaire et agissante à l’échelle du Continent. Aussi, les deux parties ont discuté des moyens favorisant le développement de la coopération sud-sud au profit de l’émergence du Continent africain, ainsi que des principales actions humanitaires déployées par le Royaume au profit de plusieurs pays membres de l’Union Africaine, dans la continuité des échanges tenus entre Adeoye et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le général de Corps d'Armée, Inspecteur Général des FAR et commandant la Zone Sud reçoit le Commissaire chargé des Affaires Politiques, de la Paix et de la Sécurité de l'UA. Sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’État-Major Général des Forces Armées Royales, le Général de Corps d'Armée, Inspecteur Général des FAR et commandant la Zone Sud, a reçu, mercredi au niveau de l’État-Major Général des FAR à Rabat, Bankole Adeoye, commissaire chargé des Affaires Politiques, de la Paix et de la Sécurité de l'Union Africaine, accompagné d’une délégation importante. Les discussions entre les deux responsables “ont porté sur la contribution des Forces Armées Royales dans les différentes opérations de maintien de la paix au continent depuis les années soixante sous l’égide de l’ONU, inclusives d’actions humanitaires dont le déploiement d’hôpitaux militaires et médico-chirurgicaux", indique un communiqué de l’état-major général des FAR.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Janvier 2022

Revue de presse économique du 17 janvier 2022

Jeudi 13 Janvier 2022

Revue de presse économique du 13 janvier 2022

Lundi 10 Janvier 2022

Revue de presse économique du 10 janvier 2022

Vendredi 07 Janvier 2022

Revue de presse économique du 7 janvier 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required