Mardi 16 Novembre 2021

Revue de presse économique du 16 novembre 2021

Revue de presse économique du 16 novembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mardi 16 novembre 2021
     


Aujourd'hui Le Maroc

Autoproduction de l’électricité : Comment ça va fonctionner. Pour encourager un maximum de personnes à s’impliquer, un projet de loi, qui vient d’être adopté par le conseil de gouvernement, prévoit plusieurs facilités. Les potentiels producteurs intéressés peuvent tout simplement déclarer à l’administration leur unité de production. Plus loin encore, les producteurs peuvent produire de l’énergie électrique au même endroit de la consommation finale ou même ailleurs. Cela dit, la loi impose aux intéressés de disposer d’un compteur intelligent. Le texte institue des redevances en cas de raccordement avec le réseau électrique national pour bénéficier des services de celui-ci.

Tanger Med: Le passage portuaire à l'import et à l'export intégralement dématérialisé. Tanger Med a annoncé, lundi, que les formalités du passage portuaire à l'import et à l’export pour les activités conteneurs et camions TIR sont entièrement dématérialisées, et ce à partir du 15 novembre courant. Dans un communiqué, Tanger Med précise que les opérateurs peuvent remplir les formalités du passage portuaire en ligne et déposer électroniquement tous les documents nécessaires auprès des services chargés de la gestion des activités Import-Export. Les utilisateurs peuvent accéder à ce service à partir du "Port Community System" de Tanger Med www.tangermedpcs.com.

L'Economiste

Emploi: l’incitation fiscale prorogée à fin 2022. Il a été décidé de proroger à fin 2022 la mesure sur le premier emploi des jeunes de moins de 35 ans. Le dispositif introduit par la loi de finances 2021 sera reconduit l'année prochaine. II s'inscrit naturellement dans le cadre du programme du nouvel exécutif, centré notamment sur la promotion de l'emploi. La mesure figurant déjà à l'article 247-XXXIII du code général des impôts consiste en l'exonération de l'impôt sur le revenu pendant 36 mois pour tout recrutement des jeunes de 35 ans au moins dans le cadre d'un contrat de travail à durée indéterminée. L'exonération intervient pendant 36 mois à partir du premier salaire. Sont également ciblés les stagiaires inscrits à l'Anapec qui viennent d'achever la période de stage de 24 mois. La mesure cible les entreprises, les associations et les coopératives.

Tourisme: un plan de relance pour sortir enfin du tunnel. La ministre du Tourisme Fatéma-Zahra Ammor est sur le point de lancer une étude sur la nouvelle stratégie du secteur. C'est une nécessité après la fin de la vision de 2020 et qui prendra compte des conséquences de la crise de la Covid-19 ayant conduit d'importants changements, particulièrement sur les comportements des touristes et les recettes de voyages. Ammor a souligné dans sa présentation devant la Commission des secteurs productifs de la Chambre des représentants qu’au cours de l'année prochaine le ministère accompagnera certains établissements d' hébergement hôtelier pour décrocher le label de bienvenue en toute sécurité (welcome safely). Sur le plan législatif, la ministre compte accélérer l'adoption des textes d'application pour la mise en œuvre des réformes relatives aux métiers du tourisme. Dans la même lancée, des mesures seront prises en vue de renforcer les capacités des opérateurs, en les encourageant à adhérer au site tourisme académy, à accélérer la réactualisation de la référence qualité dans le secteur, en partenariat avec l'institut national de normalisation.

 

Le Matin

Un député français salue la crédibilité "incontestable" du Maroc en tant que partenaire fiable de la France et de l'Europe. Le député du Bas-Rhin et membre de la Commission des affaires économiques à l'Assemblée nationale française, Antoine Herth, a salué, lundi, la crédibilité "incontestable" du Maroc en tant que partenaire fiable de la France et de l'Europe. Lors d’un échange avec le consul général du Royaume à Strasbourg, Driss El Kaissi, Herth a souligné que le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, "poursuit sa marche de développement et son affirmation dans la région comme un leader appelé à jouer un rôle de plus en plus important en tant que pont entre l'Afrique et l'Europe mais également dans le monde arabe notamment grâce à son rôle très important dans la question libyenne et le processus de paix au Moyen-Orient avec les accords d'Abraham".

La Marine Royale porte assistance à 331 candidats à la migration irrégulière. Des Garde-côtes de la Marine Royale opérant en Méditerranée et en Atlantique en coordination avec les stations radars et les postes de surveillance implantés sur le littoral adjacent, ont porté secours durant la période allant du 12 au 15 novembre courant, à 331 candidats à la migration irrégulière, dont 248 subsahariens, 80 marocains, 02 asiatiques et 01 soudanais, en difficultés à bord de différentes embarcations de fortune, apprend-on de source militaire. Les personnes secourues ont reçu les premiers soins à bord des unités de la Marine Royale, avant d'être acheminées aux ports les plus proches du Royaume, puis remis aux éléments de la Gendarmerie Royale pour les procédures administratives d'usage, précise-t-on de même source.

L’opinion

5 ème vague en Europe, une menace pour le Maroc. La semaine dernière, l'Europe a enregistré près de 2 millions de cas, un nombre important qui est en augmentation de près de 99% par rapport à la semaine d'avant. Dans ce contexte, le Professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et membre du Comité technique et scientifique, a exprimé sur sa page Facebook, que «ce qui se passe au Danemark, en France et en Grande-Bretagne peut alerter sur ce qui pourrait se passer au Maroc.. ». « Et comme je le répète toujours, la gestion proactive de la crise repose sur la lecture et la probabilité des pires scénarios», a-t-il indiqué. Concernant le nombre de nouveaux cas considérablement croissant en Europe, Ibrahimi qualifie cette vague de différente vu qu' « elle est la première vague du même variant, quelle est la première confrontation avec le virus sans mesures de précaution et qu'elle touche différents pays avec de grandes disparités dans les taux de personnes vaccinées, ce qui a à nouveau divisé l'Europe en deux camps », a-t-il précisé.

Kénitra: un policier impliqué dans une affaire d’homicide. Le service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Kénitra a ouvert, en fin de semaine, une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les actes criminels reprochés à trois individus, dont un brigadier de police relevant du district provincial de sûreté de la ville de Sidi Slimane, pour leur implication présumée dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort, participation et non-dénonciation d'un acte constituant un crime. Selon les données préliminaires de l'enquête, les suspects sont impliqués dans l'exposition de la victime, âgée de 62 ans, dans la nuit du 20 octobre, à une agression physique ayant entraîné sa mort, en raison d'un différend suite au dépôt par la victime d'une plainte auprès du service des accidents de la circulation à Sidi Slimane, dans laquelle il accuse les mis en cause d'avoir percuté sa voiture avec délit de fuite, explique la Direction générale de la Sûreté nationale .

Maroc Le Jour

Rabita Mohammadia des oulémas: Deux nouveaux programmes pour immuniser les jeunes contre l'extrémisme. La Rabita Mohammadia des oulémas va lancer les programmes "Iqtidar" et "Atouni" dans le cadre de ses projets et programmes visant à immuniser toutes les catégories de la société, notamment les jeunes, contre les comportements dangereux, l'extrémisme à leur tête, a annoncé, samedi à Rabat, son secrétaire général, Ahmed Abbadi. Dans une déclaration à la presse en marge du 27è Conseil académique de la Rabita, Abbadi a souligné que cette session se tient dans la foulée de l'adoption par le Royaume du Nouveau modèle de développement qui édicte, entre autres, l'impératif d'attacher l'importance nécessaire au capital immatériel, humain tout particulièrement, à travers le développement des capacités.

Samir Lebbar, nouveau PDG de Procter & Gamble pour l'Afrique du Nord. Procter & Gamble (P&G) vient d'annoncer la nomination de Samir Lebbar, en tant que PDG pour l'Afrique du Nord, en charge des opérations en Égypte, Maroc et Algérie depuis février 2021. Sur la lancée de sa brillante carrière, Lebbar est ainsi le premier Marocain à occuper cette fonction depuis la création du Groupe P&G North Africa réunissant les trois pays, indique le Groupe dans un communiqué. Auparavant, depuis 2019, il occupait le poste de Senior Vice-président des ventes, et de la stratégie des marchés pour la région Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique, souligne la même source, ajoutant qu'il a également dirigé, avant cela, plusieurs fonctions régionales et globales de premier plan, dont la direction des opérations de distribution globale entre 2013 et 2015.

Libération

Colloque régional Marrakech: Le plaidoyer civil sur la marocanité du Sahara. Le plaidoyer civil sur la marocanité du Sahara a été au cœur du premier colloque régional organisé à Marrakech, par la Fondation Annoha pour le Développement du Sahara marocain. Initiée en partenariat avec l'Ecole Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) sous le thème "Les régions du Sahara marocain entre diplomatie et développement", cette rencontre s'inscrit dans le cadre des activités organisées par ladite Fondation en commémoration de l'anniversaire de la glorieuse Marche Verte et de la Fête de l'Indépendance, pour la défense des causes nationales dans les fora internationaux, avec à leur tête la question de l'intégrité territoriale, et la dynamisation de la diplomatie parallèle.

La Banque mondiale et la BAD disposées à accompagner le Maroc. Le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la Convergence et de l'Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, a assuré que la Banque mondiale (BM) et la Banque africaine de développement (BAD) sont disposées à poursuivre leur accompagnement du Maroc dans son développement, que ça soit au niveau de l'investissement public ou privé. S'exprimant lors d'une rencontre avec le vice-président pour la région MENA (Middle East and North Africa-Moyen-Orient et Afrique du Nord) à la BM, Ferid Belhaj, et le Directeur général régional pour l'Afrique du nord à la BAD, Mohamed El Azizi, le ministre a indiqué que ces principaux bailleurs de fonds partenaires du Maroc sont venus rappeler le soutien à la politique et la vision de SM le Roi Mohammed VI, particulièrement en matière du nouveau modèle de développement (NMD) et du programme gouvernemental, lesquels insistent sur la nécessité de l'investissement productif et créateurs d'emploi.

Al Massae

Aéroport de Fès-Saïss: réunion d'urgence pour durcir les procédures d'arrivée. Selon des informations obtenues par le journal, une réunion d'urgence a été convoquée samedi dernier par les autorités compétentes, à laquelle ont participé des services de sécurité et de santé, des autorités locales et régionales ainsi que d'autres parties concernées. L'objectif de cette réunion était de se pencher sur les dispositions et les mesures préventives qui pourraient être prises à l'aéroport de Fès Saïss afin de freiner la propagation de l'épidémie de Coronavirus par les nouveaux arrivants dans le Royaume en provenance des pays étrangers. Cette réunion a débouché sur la décision de faire le test anti-covid-19 à tous les passagers venant de l’étranger avant de les autoriser à entrer sur le territoire national. Deux salles dans l'espace de l'aéroport ont été équipées à cet effet: une pour effectuer le test et une autre pour l'isolement si besoin est, selon des sources du journal.

Assa-Zag renforcée par des projets de développement financés par l'Agence du Sud. Jibran Raklawi, directeur général de l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud, a effectué une visite de terrain, la semaine dernière, pour inspecter et suivre l’avancement de la mise en œuvre de nouveaux projets de développement dans la province d'Assa-Zak, qui sont encadrés par l'Agence dans le cadre du programme de développement urbain de la province. Le programme de développement urbain de la province d'Assa-Zag constitue une nouvelle pierre angulaire dans le renforcement de l'attractivité de la ville d’Assa et un appui à son dynamisme socio-économique. Il s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des Provinces du Sud du Royaume, le Conseil provincial et de la Direction générale des collectivités locales, et vise à améliorer le cadre de vie de la population et accompagner la croissance démographique et urbaine de la province.

Al Bayane

Conseil de gouvernement: le PLF et la protection sociale au menu. Un Conseil de gouvernement se tiendra, mercredi, sous la présidence du Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch. Au début de ses travaux, le Conseil suivra un exposé du ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget, sur la mise en place du chantier de la généralisation de la protection sociale, indique un communiqué du département du Chef de gouvernement. Par la suite, le Conseil examinera six projets de décrets dont le premier porte sur la mise en application de la loi relative au régime de base de l'assurance maladie obligatoire et la loi instituant un régime de pension pour les catégories de professionnels, travailleurs indépendants et non-salariés exerçant une activité privée, tandis que le second complétant l'annexe du décret adopté pour l'application des deux lois précitées.

Le déficit budgétaire à 51,2 MMDH à fin octobre. La situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) à fin octobre 2021 fait ressortir un déficit budgétaire de 51,2 milliards de dirhams (MMDH), se situant au même niveau que celui enregistré un an auparavant, indique le ministère de l'Économie et des Finances. Cette évolution devrait être analysée en tenant compte notamment d'un effet de base lié à l'impact sur les recettes fiscales de l'arrêt brutal de l'activité en 2020, notamment durant la période du confinement et de l'excédent de 8,5 MMDH à fin octobre 2020 du Fonds spécial pour la gestion du Covid-19, explique le ministère qui vient de publier la SCRT du mois d'octobre 2021.

Al Ahdath Al Maghribia

Akhannouch inaugure les séances mensuelles des questions le 29 courant. Plus d'un mois après l'investiture du gouvernement, le chef de gouvernement Aziz Akhannouch devrait se présenter devant les députés en séance mensuelle sur la politique générale le 29 de ce mois, après l’adoption par la Chambre des représentants du projet de loi de finances pour 2022. Cette première séance sera consacrée à la question de la protection sociale avec un point unique sous le titre "Politique sociale de l'Etat", selon des informations obtenues par le journal. La majorité et l'opposition ont convenu à l'unanimité de consacrer à cette séance trois heures, qui est le temps maximum accordé par le règlement intérieur de la Chambre des représentants. Dans son programme, qui a obtenu la confiance des parlementaires, le gouvernement a consacré une part importante à la mise en œuvre du projet de la protection sociale, à savoir la généralisation des retraites, des allocations familiales et des indemnités pour perte d'emploi.

Hausse des primes d'assurance: un rythme positif. Le secteur des assurances confirme sa reprise et sa sortie des répercussions de la pandémie de Covid 19, qui ont marqué sa performance au cours de l'année. Une reprise est constatée mois après mois dans toutes les compagnies d'assurance opérant dans le Royaume. Cette performance dénote le rythme positif que le secteur de l'assurance a commencé à enregistrer, dont les indicateurs ont commencé à apparaître au cours de la dernière période, notamment les résultats des premier et deuxième trimestres. Au 3ème trimestre de l'année en cours, les primes d'assurance émises par les entreprises d'assurance et de réassurance, à l'exception des entreprises qui pratiquent exclusivement la réassurance, ont connu une augmentation de 10,6%, en enregistrant 11,1 milliards de dirhams.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Retour de l'exil de Feu SM Mohammed V: Un événement glorieux dans l’histoire de la lutte pour l’indépendance du Maroc. Le Maroc célèbre, mardi, le 66ème anniversaire du retour de l'exil du Père de la Nation, Feu SM Mohammed V et des membres de l’Auguste Famille Royale, un événement glorieux dans l’histoire de la lutte pour l’indépendance du Maroc qui incarne les liens profonds entre le peuple et le Trône. En fait, le retour de l’exil de Feu SM Mohammed V, qui a duré deux ans, deux mois et 27 jours à Ajaccio en Corse et à Antsirabe à Madagascar, a été un moment de gloire, traduisant la parfaite symbiose entre le glorieux Trône Alaouite et le peuple et annonçant l’avènement de l’ère de la libération du pays du joug du colonialisme.

2,7 millions de Marocains sont diabétiques. Selon l’enquête nationale Stepwise, menée au Maroc en 2018 chez les personnes adultes, on estime que 2,7 millions sont diabétiques, dont 49% méconnaissent leur maladie et que 2,2 millions sont prédiabétiques, s’ajoute à cela, 20.000 enfants atteints de diabète. Moussaddak Merabet, médecin généraliste et intéressé par les affaires de santé, a déclaré au journal que l'éducation thérapeutique est un pilier essentiel dans le traitement des maladies chroniques, notamment pour le diabète de type 1 et de type 2, faisant référence au traitement du diabète qui s'appuie sur la thérapie cognitivo-comportementale, le régime alimentaire avec un suivi de la glycémie plusieurs fois par jour, l’activité physique quotidienne, en plus de la perte du poids et la lutte contre l'obésité.

Bayane Al Yaoum

Covid 19: environ 4 millions et 500 mille personnes non encore vaccinées. Said Afif, membre du comité scientifique, a déclaré à la presse que le nombre de personnes qui viennent dans les centres de vaccination pour recevoir leurs doses a reculé au cours du mois en cours, après une amélioration en octobre dernier, qui a connu la vaccination d’environ 865 000 personnes. Afif a mis en garde contre la sous-estimation de la gravité de la pandémie, le non-respect des mesures préventives et le non engagement de tout le monde dans la campagne nationale de vaccination, soulignant que cela risque de provoquer à nouveau une dégradation de la situation épidémiologique. Il a affirmé dans ce contexte que le danger est toujours présent et constamment observé par la coalition des laboratoires qui suivent de près toutes les nouvelles mutations. Afif a en outre souligné que le nouveau mutant "Delta Plus" se propage plus que le Delta normal de 10 %, appelant tout le monde à s'engager dans la campagne nationale de vaccination tout en respectant les mesures préventives anti-covid-19.

Les recettes douanières à plus de 57 MMDH à fin octobre 2021. Les recette douanières nettes se sont élevées à plus de 57,07 milliards de dirhams (MMDH) au titre des dix premiers mois de 2021, en augmentation de 25,2% par rapport à la même période un an auparavant, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR). Ces recettes, qui proviennent des droits de douane, de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l'importation et de la taxe intérieure sur la consommation (TIC) sur les produits énergétiques, tiennent compte de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 63 millions de dirhams (MDH) à fin octobre dernier, indique la TGR dans son récent bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP).

Al Youm Al Maghribi

SM le Roi, Amir Al Mouminine, commémore l'anniversaire de la disparition de Feu SM le Roi Hassan II. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, a commémoré, lundi 09 Rabii II 1443 de l'Hégire, correspondant au 15 novembre 2021, au Mausolée Mohammed V à Rabat, l’anniversaire de la disparition de Feu SM le Roi Hassan II, que Dieu l'entoure de Son infinie miséricorde. A cette occasion, et dans un climat de piété et de recueillement, SM le Roi, que Dieu Le préserve, s’est recueilli sur la tombe de Son regretté père, Feu SM le Roi Hassan II, que Dieu l'accueille dans Son vaste Paradis. Eu égard à la poursuite des mesures préventives qu’implique l’évolution de la situation sanitaire, Sa Majesté le Roi, que Dieu Le glorifie, a bien voulu commémorer cet anniversaire dans un cadre privé et avec une assistance très réduite, dans le strict respect de ces mesures.

COVID-19: le vaccin protège les diabétiques. Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a indiqué que plus d’un million de diabétiques sont pris en charge au niveau des établissements des soins de santé. A l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète (14 novembre), le Ministère tient à rappeler que l’adoption d’un mode de vie sain peut retarder la survenue du diabète de type 2 voire même l’éviter, expliquant que ce mode de vie repose sur une alimentation saine et équilibrée, une activité physique régulière, en plus d’éviter de fumer. Et d’affirmer que le respect des mesures barrières contre l’infection au SARS-CoV-2 est primordiale (port de masque, distanciation physique, hygiène des mains et éviter les rassemblements) et que le vaccin offre une protection contre les formes grave de la COVID-19, notamment chez les malades atteints de maladies chroniques.

Bayane Al Yaoum

Covid 19: environ 4 millions et 500 mille personnes non encore vaccinées. Said Afif, membre du comité scientifique, a déclaré à la presse que le nombre de personnes qui viennent dans les centres de vaccination pour recevoir leurs doses a reculé au cours du mois en cours, après une amélioration en octobre dernier, qui a connu la vaccination d’environ 865 000 personnes. Afif a mis en garde contre la sous-estimation de la gravité de la pandémie, le non-respect des mesures préventives et le non engagement de tout le monde dans la campagne nationale de vaccination, soulignant que cela risque de provoquer à nouveau une dégradation de la situation épidémiologique. Il a affirmé dans ce contexte que le danger est toujours présent et constamment observé par la coalition des laboratoires qui suivent de près toutes les nouvelles mutations. Afif a en outre souligné que le nouveau mutant "Delta Plus" se propage plus que le Delta normal de 10 %, appelant tout le monde à s'engager dans la campagne nationale de vaccination tout en respectant les mesures préventives anti-covid-19.

Les recettes douanières à plus de 57 MMDH à fin octobre 2021. Les recette douanières nettes se sont élevées à plus de 57,07 milliards de dirhams (MMDH) au titre des dix premiers mois de 2021, en augmentation de 25,2% par rapport à la même période un an auparavant, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR). Ces recettes, qui proviennent des droits de douane, de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l'importation et de la taxe intérieure sur la consommation (TIC) sur les produits énergétiques, tiennent compte de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 63 millions de dirhams (MDH) à fin octobre dernier, indique la TGR dans son récent bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP).

Al Youm Al Maghribi

SM le Roi, Amir Al Mouminine, commémore l'anniversaire de la disparition de Feu SM le Roi Hassan II. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, a commémoré, lundi 09 Rabii II 1443 de l'Hégire, correspondant au 15 novembre 2021, au Mausolée Mohammed V à Rabat, l’anniversaire de la disparition de Feu SM le Roi Hassan II, que Dieu l'entoure de Son infinie miséricorde. A cette occasion, et dans un climat de piété et de recueillement, SM le Roi, que Dieu Le préserve, s’est recueilli sur la tombe de Son regretté père, Feu SM le Roi Hassan II, que Dieu l'accueille dans Son vaste Paradis. Eu égard à la poursuite des mesures préventives qu’implique l’évolution de la situation sanitaire, Sa Majesté le Roi, que Dieu Le glorifie, a bien voulu commémorer cet anniversaire dans un cadre privé et avec une assistance très réduite, dans le strict respect de ces mesures.

COVID-19: le vaccin protège les diabétiques. Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a indiqué que plus d’un million de diabétiques sont pris en charge au niveau des établissements des soins de santé. A l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète (14 novembre), le Ministère tient à rappeler que l’adoption d’un mode de vie sain peut retarder la survenue du diabète de type 2 voire même l’éviter, expliquant que ce mode de vie repose sur une alimentation saine et équilibrée, une activité physique régulière, en plus d’éviter de fumer. Et d’affirmer que le respect des mesures barrières contre l’infection au SARS-CoV-2 est primordiale (port de masque, distanciation physique, hygiène des mains et éviter les rassemblements) et que le vaccin offre une protection contre les formes grave de la COVID-19, notamment chez les malades atteints de maladies chroniques.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Janvier 2022

Revue de presse économique du 17 janvier 2022

Jeudi 13 Janvier 2022

Revue de presse économique du 13 janvier 2022

Lundi 10 Janvier 2022

Revue de presse économique du 10 janvier 2022

Vendredi 07 Janvier 2022

Revue de presse économique du 7 janvier 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required