Lundi 15 Novembre 2021

Revue de presse économique du 15 novembre 2021

Revue de presse économique du 15 novembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue lundi 15 novembre 2021
     


Aujourd'hui Le Maroc

Programme national de semis direct : 50.000 ha ciblés au titre de l'actuelle campagne. Le lancement de la nouvelle saison s’est fait de la Région de Rabat-Salé-Kénitra (RSK) où Mohamed Sadiki, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a donné le coup d’envoi du programme national de semis direct. Il s’agit d’un système intelligent pour une agriculture adaptée aux changements climatiques. L’objectif étant de soutenir à grande échelle l’agriculture durable au niveau national sur la période 2020-2030 et ce en portant la superficie de semis direct à un million d’hectares (ha) (20% de la superficie des céréales). le programme national de semis direct cible pour l’actuelle campagne une superficie de 50.000 hectares répartis sur les régions de RSK (20.000 ha), Casablanca-Settat (10.000 ha), Fès-Meknès (11.000 ha), Marrakech-Safi (4.300 ha) et Beni Mellal-Khenifra (4.000 ha). Ce projet porte sur une enveloppe de 1,1 MMDH pour une valeur ajoutée de 1,6 MMDH .

Le PLF atterrit chez les conseillers. La ministre de l’économie et des finances attendue à la deuxième Chambre cette semaine. Et pour cause. Nadia Fettah Alaoui va y défendre le projet de loi de Finances après une première étape réussie avec brio à la Chambre des représentants. Les conseillers prennent le relais. Ils auront un peu plus de trois semaines pour examiner le texte et proposer leurs amendements. Cela dit, le gouvernement peut compter sur sa majorité confortable à la deuxième Chambre pour appuyer le PLF même si les syndicats et les patronats vont tenter d’obtenir des concessions de la part de l’Exécutif. Fettah Alaoui a indiqué devant les députés que le PLF 2022 s'articule autour de trois priorités, à savoir l’emploi, la santé et l’éducation, avec environ 9 MMDH de crédits supplémentaires, ajoutant que le gouvernement a placé les secteurs sociaux et la préservation du pouvoir d’achat des citoyens à la tête des orientations de ce projet de loi.



L’Economiste

L'état civil prépare sa révolution numérique. C’est une vraie révolution qui s'annonce avec la digitalisation de l'état civil. Elle aura un impact important sur le quotidien des citoyens. Plus question de se pointer à la commune, de faire la queue et de patienter un bon moment (si la demande n'est pas refusée) avant d'obtenir un extrait d'acte de naissance. Dans quelques mois, il suffira de se connecter au portail dédié (https://www.alhalalmadania.ma/fr/Pages/Accueil.aspx) et d'obtenir le document souhaité. Ce schéma testé dans la région de Rabat-Salé-Kénitra et la région de Casablanca-Settat sera progressivement généralisé. Dès l'année prochaine, de nombreux changements seront introduits.

Enseignement scolaire privé: trop de violations aux droits des familles. Les établissements scolaires privés encore une fois au banc des accusés. Le Conseil de la concurrence analyse les pratiques de plus de 6,900 opérateurs. Frais de scolarité d'inscription et d'assurance offrent un échantillon «des violations des dispositions législatives». Le défaut de contrôle relègue encore plus les parents d'élèves dans leur position de victimes. L'Etat a pourtant assigné aux écoles scolaires privées une mission de service public.

Le Matin

Bourita présente à la Conférence de Paris l'Approche Royale pour la résolution de la crise libyenne. Le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidents à l'Étranger, Nasser Bourita, qui représente SM le Roi Mohammed VI à la Conférence de Paris sur la Libye, a présenté l’Approche Royale pour la résolution de la crise libyenne et la volonté du Souverain de faire du Maroc une terre d’accueil pour le dialogue inter-libyen. Bourita a souligné aux participants à cette conférence, qui s’est tenue vendredi, sous la coprésidence du Président français Emmanuel Macron, de la Chancelière allemande Angela Merkel, du Président du Conseil italien Mario Draghi, ainsi que du Président du Conseil Présidentiel libyen Mohamled El-Menfi, que SM le Roi Mohammed VI suit de près les développements en Libye et encadre de sa vision Royale l’engagement du Maroc qui ne s’est jamais démenti.

Fondation Mohammed V pour la Solidarité: plus de 2.800 bénéficiaires d'une caravane médicale multidisciplinaire dans le cercle de Taïnaste. Plus de 2.800 personnes issues de différentes communes du cercle Tainaste, relevant de la province de Taza, ont bénéficié des prestations d'une caravane médicale multidisciplinaire organisée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Cette opération de solidarité, organisée du 11 au 13 novembre courant au centre Had M'sila, marque la reprise du programme des campagnes médicales suspendu en mars 2020 et réactivé suite à l'amélioration des indicateurs nationaux de santé. Cette caravane médicale pluridisciplinaire, qui vise à offrir des soins primaires à une population qui a dû interrompre le suivi médical du fait de la pandémie et de la difficulté d’accès aux soins médicaux spécialisés, a mobilisé quelque 35 médecins, dont 22 spécialistes et 34 infirmiers et techniciens spécialisés.

L’opinion

Alors que l'affaire du Gazoduc Maghreb-Europe continue de faire couler beaucoup d'encre, le Maroc s'apprête à créer un nouveau département au sein de l'Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) pour gérer l'infrastructure de gaz naturel domestique, y compris celle du projet de gazoduc Maroc-Nigeria. L'Objectif étant la création d'un marché régulé de gaz naturel en stimulant une évolution progressive de la demande, le développement d'un projet d'infrastructure gazière structurant et afin de donner accès aux industriels et tous autres consommateurs à une énergie compétitive. L'amélioration de la compétitivité des industriels et des exportateurs marocains et le développement d'autres activités annexes de sous-traitance autour de la filière du gaz naturel, figurent également dans la feuille de route marocaine.

Jerada : Inauguration d'une unité de décorticage des crevettes avec 1.000 emplois à la clé. Une unité industrielle de décorticage des crevettes, devant permettre la création de quelque 1.000 emplois, a été inaugurée jeudi à Jerada, pour un investissement de 21,3 millions de dirhams (MDH). Cette unité a été inaugurée dans le cadre de la célébration du 46ème anniversaire de la Marche Verte, par une délégation officielle comprenant notamment le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, le wali, coordinateur national de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mohammed Dardouri, le président du Conseil de la région de l’Oriental (CRO), Abdenbi Bioui et le gouverneur de la province de Jerada, Mabrouk Tabet.

Maroc Le Jour

Secrétariat Général du Gouvernement: des programmes ambitieux pour 2022. Le Secrétariat Général du Gouvernement (SGG) compte mettre en œuvre un ensemble de programmes ambitieux au cours de l'année 2022, dans le but d'améliorer davantage ses performances et ses prestations au service de l'ensemble du Gouvernement, a affirmé, vendredi à Rabat, Mohamed Hajoui, Secrétaire général du gouvernement. Hajoui, qui intervenait devant la Commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants pour présenter le bilan de l'action du SGG à l'occasion de l'examen de son budget par la commission, a fait part de la détermination de son département à mettre en œuvre plusieurs programmes ambitieux dont l'objectif est de moderniser et développer les performances de travail ainsi que la qualification du personnel du SGG, tenant compte, particulièrement que certains de ces programmes avait été volontairement reportés au cours des dernières années, comme c'est le cas pour les autres départements, pour des raisons conjoncturelles nationales et internationales, indique le SGG .

Mise en échec à Guelmim d'une tentative de trafic de 3,219 tonnes de chira, cinq individus interpellés. Les éléments de la Brigade de la police judiciaire de Guelmim ont mis en échec, samedi matin, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire, une tentative de trafic de 3,219 tonnes de chira et interpellé 5 individus, âgés entre 34 et 47 ans, dont deux aux antécédents judiciaires, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic international de drogues. Le premier suspect a été interpellé au niveau du point de contrôle routier à l’entrée de la ville de Guelmim, immédiatement après son arrivée à bord d’un véhicule léger qui transportait deux moteurs marins, avant que les enquêtes et investigations n’aboutissent à l’interpellation des autres mis en cause présumés impliqués dans ce réseau criminel à Guelmim, a indiqué la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) dans un communiqué.

Libération

Présentation à Montpellier de l'ouvrage "Mohammed VI, la vision d’un Roi: actions et ambitions". L'ouvrage "Mohammed VI, la vision d’un Roi: actions et ambitions", de l’universitaire franco-suisse, Jean-Marie Heydt, a été présenté récemment à l’occasion d’une conférence-débat sur "le Maroc, hub régional pour un partenariat Europe-Afrique" co-organisée par la Maison de l’Europe et le Consulat Général du Royaume du Maroc à Montpellier. Dans son intervention à la Maison des relations internationales à Montpellier, en présence d’une assistance diverse composée de chercheurs, de journalistes, d’acteurs politiques et membres de la communauté marocaine établie à Montpellier et dans la région, Jean-Marie Heydt a passé en revue les réformes engagées sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, ainsi que la dynamique de changement enclenchée au Royaume dans différents domaines politique, économique et social, plaçant l’humain au cœur des priorités.

FIFFS: le cinéma suisse et son investissement dans la diversité à l'honneur. La 14ème édition du Festival International du Film de Femmes (FIFFS) à Salé, qui se poursuit jusqu'au samedi 13 novembre, a célébré le cinéma suisse en rendant hommage à son investissement dans la diversité. Cette édition, dont le cinéma suisse était l'invité d'honneur dans le cadre de la célébration du 100è anniversaire des relations diplomatiques entre le Maroc et la Suisse, s'est distinguée par la projection de 4 films suisses, à savoir "Love me tender" de Klaudia Reynickem, "Petite sœur" de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, "Le vent tourne" de Bettina Oberli et "Le milieu de l'horizon" de Delphine Lehericey.

Al Bayane

Province de Kénitra: un mort et 37 blessés dans une collision impliquant 20 voitures. Une personne a trouvé la mort et 37 autres ont été blessées, dont trois grièvement, dans une collision dimanche impliquant 20 voitures sur l'autoroute reliant Rabat et Kénitra au niveau de la commune de Sidi Taibi, a-t-on appris auprès des autorités locales de la province de Kénitra. Aussitôt informés, les autorités locales ainsi que les éléments de la Gendarmerie Royale et de la protection civile ont pris les mesures nécessaires, en procédant au transfert des victimes à l'hôpital El Idrissi à Kénitra pour recevoir les soins nécessaires, a-t-on précisé de même source. Une enquête a été diligentée par les autorités compétentes pour élucider les circonstances de cet accident, a-t-on ajouté.

République Centrafricaine: Le Conseil de Sécurité se félicite du rôle du Maroc pour la consolidation de la paix. Le Conseil de Sécurité de l'ONU a adopté, vendredi, la résolution 2605 (2021) prorogeant d’une année le mandat de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), dans laquelle il se félicite du rôle actif du Maroc en faveur de la consolidation de la paix en République Centrafricaine. Le Royaume du Maroc, président de la Configuration République Centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies (CCP), en la personne de l’ambassadeur Représentant permanent auprès des Nations Unies à New York, Omar Hilale, suit de près l’ensemble des développements liés à la consolidation et à la pérennisation de la paix dans ce pays et œuvre à mobiliser le soutien international pour la sécurité et la prospérité en RCA.

Al Massae

Le gouvernement refuse d'imposer un impôt sur la fortune. Le gouvernement Akhannouch aurait refusé d'imposer un impôt sur la fortune lors de la discussion des amendements qui ont été apportés au projet de loi de finances 2022. La Chambre des Représentants a adopté, samedi soir en séance plénière, à la majorité l'intégralité du Projet de Loi de finances (PLF) au titre de l'exercice 2022. Le PLF-2022 a reçu l'aval de 206 députés, alors que 67 autres s'y sont opposés et sans aucune abstention et ce, après l'approbation d'une série d'amendements. Au début de cette séance plénière, la ministre de l'Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, avait affirmé que sur les 129 amendements proposés pour la première partie de ce projet, 20 ont été retirés et 31 acceptés. Les principaux amendements adoptés portent sur l'élargissement de la base d'application de la contribution sociale de la solidarité sur les bénéfices au titre de l'année 2022, la diminution du taux de l'impôt sur les sociétés (IS) pour les entreprises industrielles de 28% à 26% (au lieu de 27%).

Covid-19: les autorités marocaines décident de renforcer le dispositif de contrôle pour l'accès au territoire national. Les autorités marocaines ont décidé de renforcer le dispositif de contrôle pour l'accès au territoire national, a annoncé, samedi, le Comité interministériel de suivi du Covid dans un communiqué. Cette décision intervient afin de préserver les acquis importants réalisés par le Maroc dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 et dans le cadre des mesures sanitaires préventives imposées par un contexte marqué par l’augmentation des cas de contaminations dans le voisinage européen du Royaume, a précisé le Comité.

Al Ahdath Al Maghribia

L'agroalimentaire créera près de 23.000 emplois. Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a souligné, lors d'une réunion de travail avec les membres de la Fédération Nationale de l'Agroalimentaire (FENAGRI), l'importance stratégique de l'agroalimentaire et son rôle incontournable dans la riposte à la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau ovid-19, ce qui a permis au Royaume d'assurer la sécurité alimentaire sur l'ensemble du territoire national, a t-il. L’agroalimentaire a enregistré une évolution notable, dans le cadre du Contrat-Programme (2017-2021). Pourvu d’une dimension clé, il emploie 19% de l’effectif industriel, réalise un chiffre d’affaires à l’export de 15% dans l’industrie et une valeur ajoutée de 25% du PIB industriel, a fait savoir le ministre, ajoutant que 301 projets d’investissement d'un montant de 8,65 milliards de dirhams (MMDH) ont été financés par le Fonds de Développement Industriel et des Investissements (FDII) et le Fonds de développement agricole (FDA) pour générer 22.311 emplois.

Diabète: près de 3 millions diabétiques au Maroc. Selon l’enquête nationale Stepwise, menée au Maroc en 2018 chez les personnes adultes, on estime que 2,7 millions sont diabétiques, dont 49% méconnaissent leur maladie et que 2,2 millions sont prédiabétiques, s’ajoute à cela, 20.000 enfants atteints de diabète. Le ministère de la Santé et de la Protection sociale prend en charge plus d’un million de diabétiques au niveau des établissements des soins de santé primaires. A l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète (14 novembre), le Ministère tient à rappeler que l’adoption d’un mode de vie sain peut retarder la survenue du diabète de type 2 voire même l’éviter, expliquant que ce mode de vie repose sur une alimentation saine et équilibrée, une activité physique régulière, en plus d’éviter de fumer.

Assahra Al Maghribia

Les marchés sont approvisionnés de façon abondante. La Commission Interministérielle des Prix, réunie vendredi à Rabat, a assuré que les marchés sont approvisionnés de façon abondante et avec une diversité en produits de base. Lors de cette réunion tenue sous la présidence de la ministre de l'Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, en présence des représentants des Départements chargés de l’Intérieur, de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, de l’Industrie et du Commerce, de l’Energie et du Haut-Commissariat au Plan, la commission a fait savoir que "notre pays a pu garantir l’approvisionnement des différents marchés en différents produits de base grâce aux efforts déployés par l’Etat et par les opérateurs privés surtout en cette conjoncture mondiale caractérisée par les fluctuations des prix des produits de base et des perturbations de l’approvisionnement résultant de la faiblesse de l’offre par rapport à la demande".

Partenariat entre l'Association Marocaine pour l'Industrie et la Construction Automobile et la représentation commerciale de l'Autriche au Maroc. L’Association marocaine pour l’industrie et la construction automobile (Amica) et Advantge Austria ont signé vendredi une convention de partenariat, en vue de renforcer la coopération. S’exprimant en marge de la cérémonie de signature, le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a déclaré que le Maroc veut "devenir la plateforme industrielle la plus compétitive au monde". “Nous y avançons à pas de géants et nous enregistrons déjà de premiers résultats extrêmement importants”, a-t-il indiqué. Il s’agit d’ “une opportunité tout aussi intéressante pour permettre à l’industrie autrichienne de bénéficier de ce réservoir et ce relais de compétitivité qu’offre le Maroc», a-t-il ajouté. Il a par ailleurs souligné que l’industrie automobile marocaine a également pour ambition de devenir une industrie complètement décarbonée dans les toutes prochaines années.

Al Yaoum Al Maghribi

L'emploi, la santé et l'éducation, des priorités du PLF-2022 .Le projet de la loi des finances (PLF) au titre de l'exercice 2022 s'articule autour de trois priorités à savoir, l'emploi, la santé et l'éducation, avec environ 9 milliards de dirhams (MMDH) de crédits supplémentaires, a indiqué, samedi à Rabat, la ministre de l'Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui. Ainsi, 5 MMDH supplémentaires sont dédiés à l'investissement dans les secteurs de la Santé et de l'Education, a fait savoir Fettah Alaoui qui s'exprimait lors d'une séance plénière à la Chambre des représentants. En outre, 3,5 MMDH sont destinés au soutien à l'emploi des jeunes, à savoir ceux ayant perdu leur emploi suite à la crise, en leur accordant 250.000 offres d'emploi durant deux années dans le cadre du programme des grands et petits chantiers auquel 2,25 MMDH sont dédiés, a-t-elle soutenu.

Campagne agricole 2021-2022: Sadiki lance le programme national du semis direct. Le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki a lancé, vendredi à Ain Sbit (province de Khémisset), le programme de semis direct des céréales de la campagne agricole 2021-2022 qui vise à améliorer la résilience du secteur face aux changements climatiques. Ce programme concerne 50.000 ha programmés au titre de l'actuelle campagne agricole 2021/2022 et répartis sur les régions de Rabat-Salé-Kénitra, de Casablanca-Settat, de Fès-Meknès, de Marrakech-Safi et de Béni Mellal-Khénifra.

Al Alam

La gestion exemplaire des ressources hydrauliques au Maroc mise en avant. Le rôle des grands chantiers d'utilité publique dans la création d'opportunités d’emploi, particulièrement en faveur des jeunes au Maroc, a été au cœur d’une rencontre entre le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, et le vice-président de la Banque Mondiale (BM) pour la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, Ferid Belhaj. Baraka a évoqué la politique de gestion des ressources hydrauliques par le Maroc, affirmant que le pays a accompli des avancées notoires dans ce domaine. Pour sa part Belhaj a souligné que le Maroc constitue un modèle de développement dans la région MENA, se félicitant des progrès réalisés et des stratégies déployées afin d’assurer la croissance économique et le développement durable dans toutes les régions du Royaume.

Fattah : L'architecture gouvernementale ne se mesure pas au nombre de portefeuilles, mais à l'harmonie et à la convergence des secteurs. La ministre de l’économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui a qualifié l’actuel projet de loi de finances de projet "d'espoir" et de "confiance" adressé à tous les acteurs, soulignant que ce projet vise à paver la voie à un Maroc de la protection sociale et à offrir des opportunités pour tous. Elle a en conséquence appelé les acteurs à capter les signaux positifs qu’envoie ce projet afin de sortir plus solides de la crise. Fettah Alaoui, qui s'exprimait à la Chambre des représentants, a déclaré que les enjeux les plus importants à remporter sont la question de l'intégrité territoriale, qui nécessite une forte mobilisation pour ancrer la marocanité du Sahara comme un fait établi, la sauvegarde des acquis politiques et la consolidation du processus du développement dans les provinces du sud. Réagissant à certaines critiques et observations, la ministre a souligné que l'architecture gouvernementale ne se mesure pas au nombre de portefeuilles, mais à l'harmonie et à la convergence des secteurs afin d’assurer la mise en œuvre des politiques et des programmes.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Vaccination anti-covid19: le Maroc en tête des pays africains. Le Royaume du Maroc arrive en tête des pays africains ayant acquis et administré le plus de dose de vaccins anti-Covid-19 à leurs populations, a indiqué le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique). Jusqu'à présent, les pays africains ont acquis 357,9 millions de doses de vaccin anti-COVID-19, a précisé CDC Afrique qui relève de l'Union africaine. Le Maroc, l’Égypte, l'Afrique du Sud et la Tunisie ont acquis et administré le plus de doses de vaccins anti-COVID-19 à leurs populations respectives, relève CDC Afrique.

Les laboratoires fabriquant les vaccins pour enfants appelés à réduire leurs prix. Said Afif, président de la Société Marocaine des Sciences Médicale, a appelé les laboratoires qui fabriquent les divers vaccins pour enfants à revoir leurs prix et à les réduire afin de permettre à l'Agence nationale d'assurance maladie d'étudier les démarches permettant d’indemniser l'intégralité des dépenses, et pouvoir économiser en conséquence environ 150 millions de dirhams sur le budget d'acquisition des vaccins. Cette révision permettra également d’introduire des vaccins importants et efficaces, à l’instar des vaccins contre le cancer du col de l'utérus et l'hépatite A. Intervenant lors d’une rencontre à Casablanca, Afif a souligné la nécessité d'atteindre la justice vaccinale, et de consolider les acquis du succès du programme national de vaccination, qui a pu réaliser des cumuls positifs et permis l'élimination de nombreuses maladies.

Rissalat Al Oumma

Trois ministères prennent en charge les problèmes de santé des élèves au titre de l’année scolaire en cours. Les ministères de l'Intérieur, de la Santé et de l'Éducation nationale ont annoncé, à travers une circulaire conjointe envoyée aux walis et gouverneurs, aux directeurs régionaux de la santé et aux directeurs des académies régionales d'éducation et de formation, le lancement de la campagne nationale de détection et de prise en charge des problèmes de santé au profit des élèves. Cette campagne, prévue du 1er novembre 2021 au 31 janvier 2022, cible les élèves du préscolaire, de la première année du cycle primaire et de la première année du cycle collégial, y compris les élèves en situation de handicaps qui poursuivent leurs études dans les classes inclusives, en plus des élèves des établissements d'enseignement authentique. La campagne vise à effectuer un examen médical complet pour le groupe cible, y compris la détection des troubles sensoriels auditifs et visuels, des troubles du développement et des troubles neurologiques, en plus du suivi et de l’achèvement de la vaccination pour les élèves de la première année de l'enseignement primaire.

Hajoui : 225 associations ont reçu 31 milliards de centimes de l'étranger. Le montant des aides financières reçues par les associations marocaines de la part de parties étrangères au cours de la période du 1er janvier 2021 à fin octobre de la même année, s'est élevé à plus de 31 milliards de centimes, a indiqué Mohamed Hajoui, secrétaire général du gouvernement, à l'occasion de la présentation du budget sectorielle du Secrétariat général du gouvernement devant les députés de la Commission de la Justice, de la Législation et des Droits de l'Homme. Les activités financées par l'aide étrangère ont concerné notamment les domaines des infrastructures en monde rural, les activités sociales et sanitaires, le soutien à l'action associative, la protection animale et la préservation de l'environnement, ainsi que la protection des femmes contre les violences.

Bayane Al Yaoum

Rabita Mohammadia des oulémas lancera les programmes "Iqtidar" et "Atouni". La Rabita Mohammadia des oulémas va lancer les programmes "Iqtidar" et "Atouni" dans le cadre de ses projets et programmes visant à immuniser toutes les catégories de la société, notamment les jeunes, contre les comportements dangereux, l'extrémisme à leur tête, a annoncé, samedi à Rabat, son secrétaire général, Ahmed Abbadi. Dans une déclaration à la presse en marge du 27è Conseil académique de la Rabita, Abbadi a souligné que cette session se tient dans la foulée de l'adoption par le Royaume du Nouveau modèle de développement qui édicte, entre autres, l'impératif d'attacher l'importance nécessaire au capital immatériel, humain tout particulièrement, à travers le développement des capacités.

L'Agence Bayt Mal Al Qods inaugure l'Observatoire "Rabat". L'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif a inauguré, samedi à Al Qods, l'Observatoire "Rabat" d'observation, de suivi et d'évaluation, visant à suivre les évolutions sociales et économiques dans la Ville Sainte. À travers cet observatoire, l'Agence envisage de recueillir des indicateurs et des chiffres actualisés dont elle a besoin pour élaborer ses programmes et ses politiques d'intervention en faveur des différents secteurs, selon des priorités déterminées par les résultats des rapports et études que l'observatoire réalise. S’exprimant à cette occasion, le directeur chargé de la gestion de l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, Mohamad Salem Chakaoui, a déclaré que «l'observatoire tire son nom de la +Lutte+ des habitants d’Al Qods et vise, ainsi, à observer et suivre les défis auxquels ils sont confrontés sur les plans économique et social».

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Janvier 2022

Revue de presse économique du 17 janvier 2022

Jeudi 13 Janvier 2022

Revue de presse économique du 13 janvier 2022

Lundi 10 Janvier 2022

Revue de presse économique du 10 janvier 2022

Vendredi 07 Janvier 2022

Revue de presse économique du 7 janvier 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required