Jeudi 10 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 10 février 2022

Revue de presse économique du 10 février 2022
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue jeudi 10 février 2022
     


L'Economiste

Emploi: les banques sont imbattables. En début de semaine, Rekrute.com a publié son classement des meilleurs employeurs en 2021, ces «Top Rekruteurs» qui attirent le plus les candidats. Cette troisième édition du ranking, basée sur les millions de data collectées par le site de recrutement durant l'année écoulée, confirme ce que le marché savait déjà: l'attrait particulier des banques auprès des chercheurs d'emploi. Trois grands groupes bancaires accaparent les trois places du podium: Attijariwafa bank, loin devant toutes les marques avec un score de 81%, Bank Of Africa (71%) et BMCI (60%). «Le secteur bancaire est une valeur refuge, surtout en temps de crise, exactement comme l'or! Beaucoup de parents rêvent d'une carrière à la banque pour leurs enfants», relève Alexandra Montant, DGA de Rekrute.com.

Enfin une vraie protection pour les emprunteurs! Les pièces du puzzle commencent à s'assembler. En accordant cinq agréments dont quatre pour l'assurance Takaful et un pour la réassurance, l'Acaps débloque l'une des principales pièces manquantes dans l'écosystème de la finance participative. Bénéficiaire du fameux sésame, Wafa Takaful, filiale de Wafa Assurance, sera opérationnelle début mars prochain, a indiqué le management lors de la présentation de la structure. Elle proposera l'assurance emprunteur et la multirisque habitation. L'offre sera complétée à très court terme par une solution d'épargne à long terme puis élargie à d'autres produits dans un horizon un peu plus lointain. Pour l'heure, elle sera donc principalement adossée aux financements octroyés par les banques participatives.

Aujourd’hui le Maroc

Guelmim, eldorado franco-britannique de l'énergie. L’appétit des acteurs mondiaux de l’énergie pour l’investissement au Maroc ne se dément pas. Si le Royaume a lancé au cours des dernières années énormément de projets, une région en particulier commence à susciter un intérêt croissant des investisseurs. Il s’agit de Guelmim-Oued Noun. Au regard des annonces effectuées, elle deviendra probablement un eldorado dans le domaine de l’énergie. La dernière annonce en date remonte à quelques jours. Le leader français de l’énergie Total, à travers sa filiale Eren, compte investir lourdement dans un projet énergétique dans la région. Ainsi, 10,69 milliards de dollars, soit 100 milliards de dirhams, devraient être engagés par Total Eren dans la réalisation d’un projet de production d’hydrogène et d’ammoniac verts, à Guelmim-Oued Noun. L’autre projet qui va être réalisé dans la même région est britannique. Baptisé Xlinks, le projet énergétique en question est présenté comme l’un des plus importants.

Données personnelles Maroc Numeric Cluster rejoint le programme DATA TIKA: La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) et Maroc Numeric Cluster (MNC) ont signé une convention de partenariat d'adhésion au programme DATA TIKA. Paraphée par le président du MNC, Mehdi Kettani, et le président de la CNDP, Omar Seghrouchni, la convention formalise l’adhésion du MNC à ce programme mis en place par la CNDP, le 9 juillet 2020, dans le but d’accompagner la mise en conformité des différents établissements en matière de protection des données à caractère personnel.

L’Opinion

Hydrocarbures: Les prix du baril profitent aux distributeurs! Les prix du gasoil et de l'essence poursuivent leur flambée amorcée quelques jours seulement après la fin du confinement en juin 2020, pour atteindre aujourd'hui 12,5 dirhams le litre d'essence et 11 dirhams le litre de gasoil. Des tarifs quasiment similaires sont affichés dans les différentes stations du Royaume. Un constat qui interpelle une nouvelle fois sur la situation d'oligopole que vit le marché des hydrocarbures marocain, et que les poches des ménages et comptes des entreprises assument de plein fouet. Si, certes, le prix du baril de pétrole brut connaît également une augmentation continue depuis plusieurs mois, l'Etat aurait pu par une meilleure régulation amortir le choc venant de l'extérieur.

Al Hoceima: 661 plaintes... 661 plaintes relatives aux violences faites aux femmes ont été enregistrées en 2021 à la circonscription judiciaire de la Cour d'appel, dont 588 ont été traitées. Selon les données présentées récemment par le procureur général du Roi près la Cour d'appel d'Al Hoceima, Mustapha Yartaoui, à l'occasion de l'ouverture de l'année judiciaire 2022, ces plaintes sont réparties à hauteur de 30 au niveau de la Cour d'appel d'Al Hoceima (16 traitées), 274 plaintes au tribunal de première instance d'Al Hoceima (246 traitées) et 120 au tribunal de première instance de Targuist (114 traitées), tandis que le reste est en cours de traitement.

Le Matin

Inclusion financière et numérique : 500 millions de dollars additionnels de la Banque mondiale pour le Maroc. Le partenariat entre la Banque mondiale et le Maroc monte encore en puissance avec de nouveaux gros financements envisagés. Selon les informations du journal, le gouvernement et la Banque mondiale sont parvenus à un accord de principe pour un troisième prêt en faveur du programme d’appui à l’inclusion financière et numérique au Maroc. Le nouveau prêt s’élève à 500 millions de dollars et devra être approuvé avant juin par le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale. Ce programme (appui des politiques de développement en faveur de l’inclusion numérique et financière) a démarré en 2020 avec un premier prêt de 500 millions de dollars. En juin 2021, un deuxième prêt de 450 millions de dollars a été approuvé par l’institution de Bretton Woods en faveur du même programme. Ainsi, avec ce troisième prêt envisagé, le montant global de financement destiné à l’appui de l’inclusion financière et numérique sera porté à 1,45 milliard de dollars.

ONEE/FRDISI: Dépôt du 1er brevet d'innovation consacré à la surveillance des lignes électriques par drones. La Fondation de Recherche, de Développement et d'Innovation en Sciences et Ingénierie (FRDISI) et l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) ont signé, à Casablanca, une convention spécifique pour la conception et réalisation d’une plateforme d’inspection automatisée des lignes de transport de l’électricité, basée sur l’utilisation de drones et le traitement d'imagerie. Signée par le président de la FRDISI, André Azoulay, et le directeur général de l'ONEE, Abderrahim El Hafidi, cette convention s’inscrit dans le cadre d’un partenariat global entre la FRDISI et l’ONEE qui prône le renforcement de l’expertise, de la recherche appliquée et de l’innovation ainsi que du développement de la formation, indique l'ONEE dans un communiqué. D’ambitieuses actions sont en cours de réalisation et concernent la conception et réalisation d’une plateforme de l'imagerie mobile des drones, d’un système de traitement d’images collectées à partir d’un drone ainsi que d’une plateforme distribuée intelligente automatisée d’inspection des lignes de transmission par l’exploitation des vecteurs aériens, fait savoir le communiqué.

Libération

Rachid Niny nouveau président de l'ANME. Le bureau exécutif de l'Association nationale des médias et des éditeurs (ANME) a décidé de confier la présidence de l'Association à Rachid Niny, premier vice-président, suite à la démission d'Abdelmounaim Dilami. Un communiqué de l'Association précise qu'en réponse à la volonté de Abdelmounaim Dilami de démissionner de son poste de président de l'ANME pour des raisons personnelles, les membres du bureau exécutif ont examiné et approuvé cette demande. Conformément aux statuts de l’Association et à l'article 14 régissant le cas de vacance du poste de président et qui confie cette mission au premier vice-président jusqu’à la fin du mandat du bureau actuel fixée à trois ans, les membres du bureau exécutif ont décidé d’appliquer les dispositions de cet article et de confier à Niny la présidence de l'Association, souligne la même source.

La protection en ligne des enfants au centre d'une rencontre à Rabat. L'importance de protéger les enfants contre les dangers d'internet a été au cœur d'une conférence nationale organisée, à Rabat à l'occasion de la journée internationale "Safer Internet Day" (SID) (Pour un Internet plus sûr), sous le thème "Tous ensemble pour protéger nos enfants contre la cyberviolence et le cyberharcèlement". Cette rencontre a réuni les différents représentants des institutions et experts de la protection en ligne, afin de présenter et évaluer les actions concrètes et de forte valeur ajoutée dans le chantier de la sécurité en ligne, surtout celles déployés au profit des enfants. L’édition 2022 de SID se propose de rappeler le rôle central de l’éducation au numérique, en mettant l'accent sur l'importance d'impliquer les parties prenantes, les institutions concernées et les organisations de la société civile dans les efforts visant à mieux protéger les enfants et les jeunes dans l’environnement numérique et à faire de l’internet un espace d’opportunités, de créativité, d’épanouissement et de confiance.

Al Bayane

3ème dose: le PPS appelle à une sensibilisation pour une adhésion spontanée, sans contrainte. Dans son communiqué publié à l’issue de sa réunion hebdomadaire, le bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a appelé le gouvernement, après la décision d'ouverture des frontières, à organiser de larges campagnes sur le terrain et au niveau sectoriel pour sensibiliser à l'importance de la vaccination et de sa généralisation dans le but d'atteindre l'immunité collective et de retrouver la vie normale et naturelle, soulignant dans ce sens la nécessité pour le gouvernement d'adopter une approche qui garantit l'adhésion volontaire, spontanée et citoyenne de l'ensemble des Marocaines et des Marocains dans cet effort nécessaire, loin de toute forme de contrainte, en particulier dans les différents espaces de travail. Le bureau politique a examiné également la question de la rareté de l'eau, appelée à s'exacerber du fait de la sécheresse qui sévit à ce jour.

Procès des enseignants pour Harcèlement: une partie de la défense refuse la présence du CNDH pour observation. Une partie de la défense des enseignants poursuivis pour harcèlement sexuel à Settat a refusé la présence de la Commission régionale des droits de l'Homme Casablanca-Settat pour l'observation de l'audience de tribunal à huis clos, indique le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH). Au nom de la présidence du CNDH, institution constitutionnelle chargée de surveiller les questions liées à la défense et la protection des droits et libertés, la Commission a présenté le 7 février 2022 une demande d'observation de cette audience par une équipe du Conseil. La demande fait suite à une requête formulée par la défense de la partie civile lors de l'audience du 31 janvier dernier et visant à tenir le procès à huis clos, souligne le CNDH.

Maroc le Jour

Puits clandestins: recensement en perspective, éventuelles poursuites contre les contrevenants. Le Directeur de la recherche et de la planification de l'eau au ministère de l’Équipement et de l'Eau, Abdelaziz Zerouali, a affirmé que les Agences des bassins hydrauliques procéderont à un recensement complet des puits clandestins pouvant constituer une menace pour la sécurité publique, tout en prévoyant des mesures d'accompagnement pour faire réussir cette action, doublées d'éventuelles poursuites judiciaires contre les contrevenants. Pour que la tragédie de l'enfant Rayan ne se reproduise plus, le ministre de tutelle "a donné des instructions strictes aux directeurs des Agences des bassins hydrauliques pour qu'ils réalisent un recensement complet des puits abandonnés, en coordination avec les autorités locales", a affirmé Zerouali dans un entretien à la MAP, notant que les services centraux de ce département préparent actuellement une circulaire conjointe avec le ministère de l'Intérieur pour mettre en exécution cette opération et fixer les procédures d'accompagnement.

Éducation: Vers la construction et la réhabilitation d’écoles. Le ministère de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports, le ministère de l'Économie et des finances, le ministère de l'Équipement et de l'eau et l'Agence nationale des équipements publics (ANEP) ont signé, mercredi à Rabat, une convention-cadre pour la réalisation de projets de construction et de réhabilitation d'établissements éducatifs, dont des infrastructures d'enseignement, de formation et de sport. La convention a été paraphée par le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, le ministre de l’Équipement et de l'eau, Nizar Baraka, et la directrice générale de l'ANEP, Zineb Benmoussa. Elle vise à permettre aux Académies régionales d'éducation et de formation (AREF) de concentrer leurs efforts sur leurs missions essentielles afin de les accomplir de manière convenable, en bénéficiant de l'expertise et des compétences techniques de l'ANEP dans la conduite des projets.

Al Massae

Maroc: L'Épilepsie touche plus de 400.000 personnes. La Ligue Marocaine Contre l’Épilepsie (LMCA) rappelle, à l'occasion de la Journée Nationale Contre L'Épilepsie, que la maladie touche plus de 400.000 personnes au Maroc. "Le mardi 8 février 2022 se tient la Journée Nationale Contre l'Épilepsie, organisée par la Ligue Marocaine Contre l’Épilepsie (LMCA) dans le but d'amener les gens à parler de cette maladie afin de lutter contre les idées reçues, et pour que les personnes atteintes se sentent moins seules", indique un communiqué de la Ligue. Il s’agit d’une maladie neurologique chronique qui correspond à des décharges électriques anormalement élevées dans le cerveau, qui se traduisent par des crises spontanées, souvent très brèves, mais qui peuvent varier en intensité, explique la même source.

La régulation des prix des matières de base en examen au parlement. Le débat sur la régulation des prix et les hausses successives des prix des carburants et d'un certain nombre de matières de base se poursuit encore au Parlement. Le Bureau de la Chambre des représentants a soumis une proposition de loi relative à la régulation des prix de certaines matières et services de base à la commission des finances et du développement économique. L'article premier de ce texte dispose que les carburants, les huiles de table, le lait, la farine et ses dérivés, le lait pour bébés, le riz, les légumineuses et l'enseignement privé à tous les niveaux sont exclus de la liste des produits et services dont les prix sont libérés. Cette proposition de loi, présentée par l'Alliance de la fédération de gauche, vise à protéger le pouvoir d'achat des citoyens.

Al Yaoum Al Maghribi

Ursula von der Leyen réaffirme la volonté de l'UE de continuer à approfondir le partenariat "stratégique, étroit et solide" avec le Maroc. La présidente de la Commission Européenne, Mme Ursula von der Leyen a réaffirmé, mercredi à Rabat, la volonté de l’Union Européenne (UE) de continuer à approfondir le partenariat "stratégique, étroit et solide" avec le Maroc. "Le Maroc est un pays avec lequel nous avons construit un partenariat stratégique, étroit et solide", a souligné von der Leyen, lors d’un point de presse conjoint avec le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch à l’issue de leurs entretiens, mettant en avant les liens "historiques" unissant les deux parties. "Je réaffirme notre volonté de continuer à approfondir nos relations en tant que voisins, en tant que partenaires et en tant qu’amis", a-t-elle ajouté, notant que ses entretiens avec Akhannouch ont été l’occasion de constater que cette volonté est réciproque.

Akhannouch: Le Maroc oeuvrera au raffermissement du partenariat stratégique avec l'UE. Le Maroc oeuvrera avec sérieux au raffermissement du partenariat stratégique avec l’Union Européenne (UE), a affirmé, mercredi à Rabat, le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch. "Nous veillerons avec sérieux au raffermissement de cette relation à laquelle SM le Roi Mohammed VI accorde une importance très particulière", a souligné Akhannouch lors d’un point de presse conjoint avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à l’issue de leurs entretiens, faisant savoir que le Maroc veut aller de l’avant dans son partenariat avec l’UE à travers la réalisation de grands projets. Le Royaume et l’UE, liés par un avenir commun, partagent les mêmes visions, a-t-il poursuivi, notant que les entretiens avec von der Leyen ont été l’occasion de passer en revue les chantiers majeurs, lancés sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI et qui font de la protection sociale une priorité.

Assahra Al Maghribia

Akhannouch insiste sur le rôle des centrales syndicales pour sensibiliser sur la nécessité de parachever le schéma vaccinal. Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a souligné, mercredi à Rabat, l’importance du rôle des centrales syndicales dans la sensibilisation de la classe ouvrière quant à la nécessité de parachever le schéma vaccinal, en particulier la dose de rappel, pour la lutte contre la Covid-19. Les centrales syndicales sont appelées à accompagner les efforts déployés en sensibilisant la classe ouvrière quant la nécessité de parachever le schéma vaccinal, en particulier la troisième dose de rappel, a déclaré à la presse Akhannouch à l’issue de sa réunion avec les centrales syndicales, axée notamment sur leur rôle dans la sensibilisation quant à la nécessité de l'adhésion des fonctionnaires et salariés au parachèvement du protocole vaccinal pour préserver la santé des citoyens et garantir un retour à la vie normale. Soulignant l'unanimité quant à l’importance de la campagne de vaccination et à son rôle dans la protection des citoyens et l'accélération du retour à la vie normale, le Chef du gouvernement a insisté sur l’impératif de parachever le schéma vaccinal, particulièrement la dose de rappel, pour un retour à l’ensemble des activités économiques à un rythme normal, dans l’objectif de continuer à promouvoir le développement et la relance économique.

ADM: approbation du budget 2022 pour un CA attendu de 3,2 MMDH. Le conseil d'administration de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a approuvé, à Rabat, le budget pour l’année 2022 qui table sur un chiffre d’affaires de 3,2 milliards de dirhams (MMDH). Le Conseil d'administration des Autoroutes du Maroc, tenu sous la présidence du ministre de l’Équipement et de l'Eau Nizar Baraka, prévoit en effet un chiffre d’affaires de 3,2 MMDH avec une hausse du trafic évalué à +2%, ainsi qu'une augmentation des abonnés Jawaz de 400.000 usagers, pour atteindre 1.9 million à fin 2022, indique un communiqué du ministère. ADM entend réaliser en 2022 un linéaire de travaux de grosses réparations de 87 km avec un écosystème 100% marocain. Un investissement de 1,4 MMDH a été affecté principalement pour la continuité des travaux de triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca, ainsi que pour le lancement des travaux de construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Tomates marocaines: 129 millions kg exportés à l’Union européenne. Les exportations marocaines de tomates à destination de l'Union européenne du 1er octobre au 30 janvier 2022 se sont élevées à 128,89 millions kg, ce qui représente 45,22% des 285 millions kg déterminés par l'Union comme contingent annuel pour le Maroc, au prix moyen de 1,33 euros par kg. Pour leur part, les exportations de courges vertes dans les derniers jours de janvier ont atteint 22,43 millions kg sur les 56 millions fixés dans le quota du Maroc, au prix de 1,46 euros le kilo la dernière semaine de janvier. Selon la base de données statistiques espagnole spécialisée, Hortoinfo, les exportations marocaines de tomates et de courges vertes vers les États membres de l'Union européenne, dont l'Espagne, représentent près de la moitié du contingent prévu en cette saison.

Détection de tentatives d'instrumentaliser l'incident du décès de l'enfant Rayan sous prétexte de collecte de dons en faveur de sa famille. Une série d'initiatives tentant d'instrumentaliser l'incident du décès de l'enfant Rayan suite à sa chute dans un puits dans la province de Chefchaouen, sous prétexte de collecte de dons en nature ou en espèce en faveur de sa famille, ont récemment été détectées sur les réseaux sociaux, aussi bien au Maroc qu'à l'étranger, et sous différentes formes, indique un communiqué de la province de Chefchaouen. Le communiqué rappelle que les opérations et procédures d'appel à la générosité publique, ainsi que les diverses initiatives visant à collecter des dons et à fournir des aides, sont régis et réglementés par les dispositions légales nationales et ce, en vue de protéger les catégories qui pourraient être affectées par ces pratiques, y compris la famille de feu Rayan, dans ce cas, conformément à l’article premier de la loi relative à l'organisation des appels à la générosité publique.

Al Ahdath Al Maghribia

Le Maroc prépare un plan pour vivre avec Coronavirus. Les autorités marocaines préparent un plan rigoureux permettant de vivre avec la pandémie comme étant une "maladie saisonnière", en soulignant l'impératif de la vaccination pour atteindre l'immunité collective. Cette feuille de route vise un retour à la vie normale, quoique progressivement, mais dans les prochains mois, selon les sources du journal, qui évoquent le mois de mars comme le début d'une nouvelle approche à mettre en place pour vivre avec le virus. Selon les mêmes sources, il s’agirait de mettre fin à l’état d'urgence, de voyager sans restrictions, d’autoriser les grands rassemblements, de cesser de recenser les cas quotidiens et de vivre avec la pandémie comme une maladie saisonnière.

Tragédie de Rayan: un milliard et 700 millions d’internautes captés dans le monde. Le drame de l'enfant marocain Rayan, décédé à la suite de sa chute dans un puits à Chefchaouen, a déclenché une vague "numérique mondiale exceptionnelle", selon une étude réalisée par l'Observatoire national de l'opinion publique numérique, et dont les conclusions viennent d'être dévoilées à Rabat. L'étude s'est concentrée sur l'analyse de l'empreinte électronique de l'accident, entre le 1er et le 7 février, vers 11 heures. L’étude a conclu que l'intérêt des internautes sur les réseaux sociaux dans toutes les régions du monde a pris un caractère sérieux à partir du 3 février, précisant que la tragédie de Rayan est devenue un sujet mondial, atteignant son apogée le vendredi 5 février. L'étude a enregistré la publication de plus de 127.000 tweets, photos ou vidéo sur la tragédie, qui ont été vus par environ un milliard et 700 millions de personnes dans le monde en l’espace de quatre jours.

Al Alam

Dakhla: Sadiki s'enquiert de projets de la pêche maritime et d'aquaculture. Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a effectué une visite de terrain pour s'enquérir de projets de la pêche maritime et de l’aquaculture et lancer une série de projets de jeunes entrepreneurs spécialisés dans les algues et les coquillages. Accompagné de plusieurs élus de la région et d’une importante délégation de responsables du ministère, Sadiki s’est rendu notamment au halle au poisson, à la zone dédiée aux navires RSW (Refrigerated Sea Water) et au Centre régional de recherche halieutique (INRH) et a procédé au lancement de projets des jeunes entrepreneurs spécialisés dans les algues et les coquillages. Ainsi, le ministre a visité la nouvelle halle au poisson de Dakhla inaugurée par SM le Roi Mohammed VI en février 2016, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Halieutis en matière d’organisation de la filière pêche côtière et artisanale. D’un coût global de 26 millions de dirhams (MDH), cette structure a pour objectifs d’assurer la qualité des produits de la pêche transitant par la halle, d’organiser les flux des produits et des personnes à l’intérieur de la halle, d’augmenter son attractivité et de permettre la commercialisation de l’ensemble des produits de la mer.

Maroc-Grande-Bretagne : vers la réalisation du plus long câble sous-marin dans le monde. La société britannique X-Links, spécialisée dans les énergies renouvelables, a dévoilé les dernières étapes pour relier le Maroc et la Grande-Bretagne via un câble électrique sous-marin, considéré comme le plus long dans le monde. Selon le site spécialisé "TAQA", la société a lancé, il y a quelques jours, un appel d'offres pour réaliser des relevés géophysiques et techniques le long de cette ligne électrique de 3 800 km. Selon la même source, ce câble de transmission à courant continu haute tension reliera le complexe d’énergie renouvelable qui sera construit dans la région de Guelmim et le Royaume-Uni, pour fournir une énergie propre à plus de 7 millions de foyers britanniques.

Bayane Al Yaoum

Hayar expose à New York le chantier royal pour la généralisation de la couverture sociale. La généralisation de la couverture sociale est un chantier royal qui profite à tous les Marocains, a souligné, à New York, la ministre de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la famille, Aawatif Hayar. Hayar s'exprimait lors de la 60ème session de la Commission du développement social relevant du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC) qui s’est tenue sous le thème "le relèvement inclusif et résilient face au Covid-19: l’élimination de la pauvreté et la faim". La ministre a affirmé, à cette occasion, que le Maroc œuvre à consolider les valeurs de solidarité, de coopération et de synergie, à travers son engagement “fort” en faveur des catégories pauvres et vulnérables, notant que cet engagement se reflète dans le lancement du chantier royal de la généralisation de la protection sociale qui se veut une “étape importante” sur la voie d’assurer la protection au profit de tous les citoyens. Elle a, dans ce cadre, précisé que le Royaume vise la généralisation de l'assurance maladie obligatoire durant les années 2021 et 2022, ajoutant que 22 millions de personnes supplémentaires pourront bénéficier de cette assurance, qui couvre les frais de traitement, de médicaments et d'hospitalisation.

Maroc-OCI : Les échanges commerciaux dépassent les 9 milliards de dollars en 2020. Les échanges commerciaux entre le Maroc et ses partenaires des Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) ont atteint plus de 9 milliards de dollars américains en 2020, a fait savoir le directeur des relations commerciales internationales au ministère de l'Industrie et du Commerce, Mohamed Benjelloun. "Malgré le ralentissement du commerce international causé par les fermetures et les mesures de précaution, le Maroc a atteint un niveau important des échanges commerciaux avec ses partenaires dans les pays membres de l'OCI, estimé à plus de 9 milliards de dollars américains", a indiqué Benjelloun, qui intervenait à l'ouverture de la 20ème réunion des Conseillers économiques auprès des Ambassades des États membres de l'OCI accréditées au Maroc. Conformément à sa ferme volonté de renforcer les relations économiques et commerciales avec les États membres de l'OCI, "le Maroc travaille sincèrement pour la réussite des différents efforts visant à renforcer le commerce intrarégional et l'investissement, en plus de la conception de projets communs entre nos pays sur la base de l'intérêt mutuel", a-t-il soutenu.

Rissalat Al Oumma

La Marine Royale porte assistance à 256 candidats à la migration irrégulière à majorité subsahariens. Des garde-côtes de la Marine Royale opérant en Méditerranée et en Atlantique ont porté assistance, du 05 au 08 février, à 256 candidats à la migration irrégulière à majorité subsahariens, dont 41 femmes et 5 enfants, en difficulté à bord d'embarcations de fortune, apprend-on de source militaire. Les personnes secourues ont reçu les premiers soins à bord des unités de la Marine Royale, avant d'être acheminées vers les ports les plus proches du Royaume puis remis à la Gendarmerie Royale pour les procédures administratives d’usage, précise-t-on de même source.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Mars 2022

Revue de presse économique du 9 mars 2022

Mardi 01 Mars 2022

Revue de presse économique du 1er mars 2022

Mercredi 23 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 23 février 2022

Lundi 21 Fevrier 2022

Revue de presse économique du 21 février 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required