Lundi 06 Avril 2015

Les installations de la filiale gabonaise de Maroc Telecom "sabotées"...

Les installations de la filiale gabonaise de Maroc Telecom "sabotées"...

Interruption généralisée de l'Internet et des communications téléphoniques fixe et mobile à l'international à travers tout le Gabon de la nuit de jeudi à vendredi à dimanche soir. C’est la conséquence d'un "acte de sabotage" contre les installations de Gabon Telecom, selon la direction générale de l'opérateur.
"Suite à un courrier menaçant de la part du syndicat national des télécommunication/Synatel, diffusé le 2 avril, le câble sous-marin SAT3 (fibre optique) a été saboté le 3 avril à 1h30 et un autre câble assurant la desserte du sud a également été coupé", précise-t-on.

 

… Une grève qui perdure
C'est le troisième acte du genre que subit la filiale de Maroc Telecom en moins de deux mois.  Le personnel de Gabon Telecom est en grève depuis près de deux mois. Il réclame, entre autres, l'harmonisation de la grille salariale, le paiement de la prime d'intéressement au résultat et une prime de la mutualisation de Gabon Télécom et Libertis, deux sociétés autrefois différentes et juridiquement distinctes avant leur rachat par le Groupe Maroc Télécom en 2007. Cette prime consisterait au paiement à chaque salarié d'un deuxième salaire entre 2007 et 2011.
La direction générale de Gabon Telecom souligne avoir accédé à toutes les revendications de Synatel, hormis celle relative à la mutualisation "qui n'a aucun fondement", relevant que la Justice s'est déjà prononcée à ce sujet.

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required